Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Franck Muller : la Crazy Hours est de retour !


Anticonformiste ! Voilà ce qui définirait le mieux la Crazy Hours, cette montre emblématique de la marque horlogère suisse Franck Muller, revient cette année dans différents coloris de cadrans. Sages d’apparence, elles restent tout de même un peu folles !



Franck Muller : la Crazy Hours est de retour !
La Crazy Hours est probablement la montre la plus connue de chez Franck Muller. En un peu plus d'une décennie, ce garde-temps totalement mixte lancé en 2003 a su séduire hommes et femmes qui souhaitent aborder la notion de temps à leur manière. Désordonnée. Décousue. Chaotique. Insouciante. Un peu folle même…  
 
Comment ? Avec une complication qui permet un affichage de l’heure totalement improbable. Un cadran qui arbore des chiffres dans le désordre (8, 1, 6, 11, 4, 9, 2, 7, 12, 5, 10 et 3) -tout en conservant bien sûr, une parfaite maîtrise du temps grâce à un mécanisme d’heure sautante. Ainsi, l’aiguille des heures saute d’un chiffre à l’autre, tandis que l’aiguille des minutes se déplace de manière conventionnelle. Crazy non ?

C’est lors de vacances dans un magnifique hôtel de l’île Maurice que la saga Crazy Hours est née. Ponctuées par des règles à suivre, ces vacances furent pour Franck Muller une prise de conscience qu’il était contre tous types de formalités à suivre. Partant de la volonté de créer une montre sans règle, la Crazy Hours était née.
 
Cette année, la Crazy Hours (qui était surtout connue avec ces chiffres de différentes couleurs, l’une des « marques de fabrique » de Franck Muller) revient dans des version plus sages -en apparence. Cadrans argent, bleu foncé, bordeaux ou vert anglais avec grands chiffres arabes et aiguilles « feuilles » recouvertes de Superluminova. D’autres chiffres -décoratifs- apparaissent comme par transparence et de manière désordonnée sur le cadran guilloché.
 
Ce beau calibre à heure sautante est intégré dans le fameux boitier curvex cher à Franck Muller. Disponible en or rose ou or gris. Attention, cette montre est… déboussolante ! 

Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Juin 2016 | Lu 1655 fois


Alpina | Anonimo | Armin Strom | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Chronoswiss | Citizen | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Junghans | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Mido | Montblanc | Movado | Moser | Nomos | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tiffany | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques