Franco Cologni : Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres


Fondateur de la Fondation de la Haute Horlogerie (FHH), Franco Cologni s’est récemment vu conférer le prestigieux titre de Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres.



Franco Cologni copyright FHH
Le nom de Franco Cologni s’ajoute ainsi à ceux des poètes Seamus Heaney et T. S. Eliot, des chefs d’orchestre Myung-whun Chung et Christoph Eschenbach, des actrices Lilian Gish et Audrey Hepburn, des acteurs Sean Connery et Clint Eastwood, des réalisateurs Emir Kusturica et Takeshi Kitano et de nombreux autres représentants de la culture mondiale.

La promotion conférée à Franco Cologni reconnaît les mérites de cet entrepreneur qui a su établir un lien étroit entre la culture et le luxe.

Après son activité académique à l’Université Catholique de Milan et son accession au niveau dirigeant de Cartier et de Richemont, Franco Cologni a continué à signer de multiples publications éditoriales et journalistiques concernant avant tout l’histoire du théâtre, le luxe, les arts appliqués, l’horlogerie, la joaillerie et l’artisanat artistique d’excellence.

Fondateur et, dans bien des cas, directeur de revues telles que Cartier Art, Yearbook Jaeger-LeCoultre, Collector’s Island, Mestieri d’Arte et HH Mag (magazine de la Fondation de la Haute Horlogerie), collaborateur de titres internationaux prestigieux, auteur d’importantes publications pour Flammarion, Marsilio, Assouline et autres maisons d’édition de renommée mondiale, Franco Cologni s’est aussi distingué au fil des ans par une sensibilité particulière en matière de communication de la culture des métiers de l’art et du luxe.

A cette fin, il a créé en 1995 la Fondazione Cologni dei Mestieri d’Arte (Milan), en 2002 la Creative Academy (école de design et de management créatif du groupe Richemont à Milan) et, en 2005, la Fondation de la Haute Horlogerie (Genève), toujours avec l’objectif de sauvegarder et promouvoir un patrimoine culturel d’excellence.

Figurant parmi les très rares Italiens à avoir reçu le titre prestigieux de Commandeur, Franco Cologni a commenté sa promotion comme suit :

« Je suis profondément reconnaissant à la République française de cette nouvelle distinction extraordinaire, qui arrive à un moment de ma vie où les affaires ont cédé le pas à la promotion de la culture. J’ai vécu bien des années au-delà des Alpes, j’ai longuement travaillé à Paris et je puis dire que j’ai passé une bonne partie de ma vie à communiquer en français. Une langue souple et riche de nuances. Une langue qui sait atténuer le reproche et magnifier l’éloge. Une langue, à l’instar de l’italien, que l’on dirait créée exprès pour parler et écrire d’amour et d’art : des caractéristiques nécessaires à toute démarche vraiment significative, à toute démarche soucieuse de valeur culturelle. L’Italie et la France partagent un vaste patrimoine fait de métiers d’art et d’artisanat de haute qualité, des activités auxquelles je voue désormais une bonne partie de mon temps ; des activités qui méritent attention et respect, soutien et intérêt, et qui sont susceptibles de représenter pour nos pays une ressource non seulement culturelle mais aussi économique et sociale. En tant que Commandeur des Arts et des Lettres, je m’engagerai toujours pour la valorisation des métiers d’art et en faveur de la culture qui, à travers eux, se transmet et évolue ».

Pour sa contribution à la culture et à l’économie, Franco Cologni a été nommé en France Chevalier de l’Ordre national du Mérite, Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres et Officier de la Légion d’Honneur. Pour son engagement en Italie, il a été nommé Cavaliere del Lavoro en 1992.

Montres-de-luxe.com | Publié le 6 Septembre 2012 | Lu 673 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos