Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

G-Shock MRG-B2000SH : une montre inspirée par un casque de samouraï


En cette période particulièrement difficile pour le monde entier, le fabricant japonais de montres à toute épreuve, G-Shock (Casio) nous gâte… En effet, la manufacture nippone vient de dévoiler son modèle MRG-B2000SH Shougeki-Maru qui s'inspire du kabuto Shougeki-Maru, le casque traditionnel de l’armure portée par les samouraïs japonais. Une édition ultra limitée de 400 montres dans le monde. Prix non communiqué.



On le sait, le Pays du Soleil levant est très fortement ancré dans ses traditions ; un respect pour le passé et « l’ancien » qui ne l’empêche pas, pour autant, d’être résolument tourné vers le futur et les nouvelles technologies (ce qui est assez paradoxal dans un pays qui compte le plus de personnes âgées au monde. Mais le Japon est un pays « paradoxal », c’est d’ailleurs ce qui fait son charme !).
 
Cette montre de chez G-Shock représente parfaitement cette dualité japonaise ; cet amour du passé qui s’associe de manière totalement cohérente à ce qu’il y a de plus contemporain. De fait, ce nouveau modèle est inspiré de Shougeki-Maru, une pièce originale de kabuto commandée spécialement pour G-Shock.
 
Rappelons que les kabuto -non, pas le Pokemon !- étaient portés par les samouraïs japonais lorsqu'ils se dirigeaient vers le champ de bataille. Ces casques sont connus pour leur esthétique et symbolisent les fortes convictions de ces combattants redoutables.

De fait, chaque boîtier de cette édition limitée à 400 exemplaires (uniquement disponible dans les G-Shock Stores) est unique et sculpté à la main par Masao Kobayashi, un artisan hautement qualifié notamment dans l’orfèvrerie.
 
Masao Kobayashi est un artisan métallurgiste de la troisième génération travaillant dans la ville d'Otsu, dans la préfecture de Shiga.

Egalement graveur sur métaux avec son expérience acquise à Kyoto, il réalise un panel de décorations sur métal, notamment dans les sanctuaires et les temples. Il restaure des biens culturels historiques, confectionne pour les cérémonies du thé et s’engage dans l'artisanat artistique. Il est l'un des premiers artisans métallurgistes japonais. C’est lui qui réalise ces boitiers de montres…
 
On comprend dès lors, le fait qu’il s’agisse d’une édition limitée… On retrouve sur le boîtier l’image d’un dragon qui monte vers le ciel. La surface du boîtier et du bracelet utilise la technique de finition du tetsu sabiji (acier rouillé) utilisée sur le casque kabuto Shougeki-Maru.

Cet aspect vieilli -de plus totalement tendance- a été réalisé grâce à des moules spéciaux de l'artisan Masanao Kikuchi, à base de sable.

Par ailleurs, le boîtier et le bracelet sont travaillés avec des couches de placage ionique (IP) brun et bleu afin de reproduire le côté résistant de l’acier rouillé et l'apparence du bleu marine ito odoshi (plaques d'armure superposées et garnies de cordelettes bleu marine) utilisé dans le kabuto Shougeki-Maru.
 
Cela donne une finition texturée unique qui renforce les couleurs intenses de l’acier rouillé.
 
En termes de fonctionnalités, la MRG-B2000SH se connecte au smartphone via Bluetooth et l’application G-SHOCK Connected, elle reçoit des signaux d'étalonnage de l'heure permettant de mettre automatiquement à jour le fuseau horaire.

Montres-de-luxe.com | Publié le 24 Mars 2020 | Lu 12989 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos