Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Giraglia Rolex Cup 2015 : départ le 17 juin pour la 63ème édition


La Giraglia Rolex Cup, imaginée en 1953 par des régatiers italiens et français aspirant à resserrer les liens entre les deux pays après la seconde guerre mondiale, célèbre cette année sa 63e édition. Chaque année, cette course ouvre la saison du yachting en Europe. Du dimanche 14 au samedi 20 juin près de 2.000 marins vont se réunir pour participer à la plus ancienne et emblématique course au large en Méditerranée.



La Giraglia Rolex Cup célèbre cette année sa 63e édition. À l’issue du prologue entre Sanremo (Italie) et Saint-Tropez (France) dont le départ sera donné le vendredi 12 Juin, la flotte se réunira dans le mythique port varois pour trois jours de régates côtières du 14 au 16 juin. Le mercredi 17 juin sera donné le coup d’envoi de l’événement principal, la longue course : 243 miles de navigation entre Saint-Tropez et Gênes via le rocher de la Giraglia au Cap Corse (qui donne donc son nom à la course...)
 
Course historique, la Giraglia Rolex Cup a acquis ses lettres de noblesse avec les années et attire aujourd’hui plus de 200 voiliers. La régate a toujours séduit un noyau d’irréductibles équipages d’amateurs français et italiens tout aussi bien que des marins professionnels, qui naviguent tous dans les règles de l’art. Cette combinaison reste au coeur du succès de l’événement, tout comme l’atmosphère de camaraderie qui règne sur les pontons où les équipages aiment à échanger leurs expériences et souvenirs de marins. Lors de la remise des prix, le vainqueur reçoit une montre Rolex.
 
Imaginée à la table d’un bistrot parisien en 1953 par les membres du Yacht Club de France et du Yacht Club Italiano (YCI), la Giraglia Rolex Cup s’est depuis tenue chaque année. Aujourd’hui encore au coeur de l’organisation, le YCI et la Société Nautique de Saint-Tropez, tous deux soutenus par Rolex, ont su entretenir l’état d’esprit de la course autour de l’amitié et de la fraternité. Exception faite de 2014, où la longue course était arrivée à Monte Carlo pour célébrer l’éblouissant nouveau club house du Yacht Club de Monaco, la Giraglia Rolex Cup a toujours eu lieu entre la France et l’Italie. L’arrivée de la course se fera de nouveau cette année dans le port de Gênes, fief du Yacht Club Italiano.
 
Cette régate offre un panorama majestueux de la Méditerranée. Le légendaire port de Saint-Tropez, très prisé des marins, propose un plan d’eau idéal pour les régates côtières. Il est également le point de départ de la longue course. Symbole de la course, le rocher de la Giraglia qui est à la Méditerranée ce que le Fastnet est à l’Atlantique. Ce roc niché à un mile au nord du Cap Corse est le point de passage obligatoire de la flotte. Situé à mi-parcours, il mesure 600 mètres de long et culmine à 60 mètres au-dessus du niveau de la mer. Haut lieu du yachtisme transalpin, Gênes abrite la ligne d’arrivée de la longue course.
 
Le record de la Giraglia Rolex Cup n’a été battu que sept fois en soixante-trois éditions. Il est actuellement détenu par le Maxi Esimit Europa 2 d’Igor Simcic avec 1 heure, 56 minutes et 16 secondes. Une marque établie en 2012 et qui parait difficile à battre. En 2010, la course a atteint son nombre maximum de participants avec 220 bateaux alignés sur la ligne de départ. L’actuel tenant du titre est le voilier suisse Tixwave, un Swan 42.
 
La Giraglia ne requiert pas la même endurance qu’une course au large classique mais n’en demeure pas moins intense. Elle met à l’épreuve les concurrents qui devront faire face à des conditions versatiles. Les vents capricieux peuvent monter en puissance très rapidement ou se faire désirer à tel point que la flotte peut rester littéralement collée sur l’eau, comme en 1998 où seulement 5 des 78 voiliers au départ ont terminé la course ! Ceci dit, l’objectif de la majorité des équipages est de terminer la course dans une fenêtre de 24 à 48 heures. Le challenge est donc de rester éveillé en permanence et d’ajuster ses réglages à chaque instant car il n’est pas rare de terminer la course aux côtés de ses concurrents et de voir la victoire se jouer à quelques centaines de mètres près…
 
Alors, bon vent !

Montres-de-luxe.com | Publié le 2 Avril 2015 | Lu 653 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances