Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



IWC Portugieser Yacht Club Lune et Marées : hautes ou basses ?


IWC lance cette année une nouvelle complication au sein de sa collection Yacht-Club avec l’arrivée de cette référence 344001, la Yacht Club Lune & Marées, dotée d’un boitier en or rouge de 44 mm avec cadran bleu qui accueille un calibre automatique (remontage Pellaton) qui permet de connaitre l’état des marées. Compter 34.900 euros.



Peu de marques proposent cette fonction « marées » sur le marché, à part, bien évidemment, Corum qui en a fait l’une de ses spécialités au sein de sa collection Admiral.
 
Avant d’aller plus loin dans la présentation de cette nouvelle IWC, rappelons que ce sont les forces gravitationnelles de la Lune et du Soleil, ainsi que celle, centrifuge, exercée par la rotation terrestre, qui parfois s’additionnent ou s’annulent pour influencer les océans.
 
Cette nouvelle Yacht-Club est le premier garde-temps IWC à arborer ce tout nouvel indicateur de marées (une fonction somme toute assez logique pour une montre de navigateur !). Elle est dotée d’un compteur à 6h qui indique les heures auxquelles sont prévues la prochaine marée haute et la prochaine marée basse.

Lorsque la Lune est pleine -ou noire- (on parle de nouvelle lune), c’est-à-dire lorsqu’elle est alignée avec la Terre et le Soleil, l’amplitude des marées est à son apogée, avec un coefficient de 95 à 120, lequel descend à 20-45 lors des premiers et derniers quartiers de Lune (vives-eaux et mortes-eaux). En période de vives-eaux, le marnage est maximal (la mer recouvre et découvre plus) et les courants sont plus forts.
 
Sur ce beau cadran bleu à aiguilles dorées protégé par un verre saphir bombé antireflet, l’affichage des doubles phases de Lune à 12h a donc été remanié pour signaler les vives-eaux et les mortes-eaux et fournir ainsi une indication sur l’intensité des marées à venir.
 
Le module de l’affichage des doubles phases de Lune (perpétuelle pour les deux hémisphères) et de l’indicateur de marées est animé par le calibre de manufacture IWC 82835. Ce mouvement automatique est équipé d’un remontage Pellaton aux composants en céramique qui lui assure une réserve de marche de 60h. Il peut être admiré à travers le fond transparent en verre saphir.
 
Cette montre de 44,6 mm (étanche 30 mètres, un peu juste pour une montre de marin) se porte sur un bracelet en caoutchouc bleu incrusté de textile.

Lire aussi : Ocean Clock, l’horloge à l’heure des marées

Montres-de-luxe.com | Publié le 21 Mai 2020 | Lu 4030 fois


Aerowatch | Alpina | Anonimo | Armin Strom | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | Briston | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Chronoswiss | Citizen | Claude Meylan | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Emile Chouriet | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Garmin | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gshock | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger-Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Junghans | Lange & Söhne | Lip | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Mido | Montblanc | Movado | Moser | Nomos | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Reservoir | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tiffany & Co | Tissot | Trilobe | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Yema | Zenith | Autres marques