Jaeger-LeCoultre Dazzling Rendez-Vous Moon : full sertie !


À l’occasion du 76e Festival International du Film de Venise, dont elle est partenaire, la Grande Maison a présenté une nouvelle interprétation de l’une des complications astronomiques les plus appréciées : la phase de Lune. Ici présentée dans un modèle Rendez-vous de 36 mm en or rose entièrement sertie de diamants !


La Lune : symbole de romantisme et de féminité. À l’origine des marées et du cycle des saisons, elle est également source d’inspiration pour les artistes et poètes. Corps céleste le plus proche de la Terre, elle a su conserver une part de mystère.
 
La montre Dazzling Rendez-Vous Moon rend hommage à la fonction phase de Lune qui se déploie ici dans un nouveau décor enchanteur. Évocation de la splendeur paisible du ciel nocturne, l’éclat des diamants est réchauffé par l’or rose et sublimé par l’iridescence de la nacre blanche sur le cadran.
 
Cette nouvelle déclinaison entièrement sertie fait suite au lancement de la Dazzling Rendez-Vous Night & Day (en or gris ou en or rose) et de la Dazzling Rendez-Vous Moon (en or gris), dévoilées lors du Salon International de la Haute Horlogerie en janvier, et à celui de la Dazzling Rendez-Vous Red, présentée lors du Festival International du Film de Shanghai en juin.
 
Dans cette version de 36 mm, la lunette est sertie de 108 diamants disposés en deux cercles concentriques autour du boîtier. Sur le rang extérieur, l’art du sertissage griffe insuffle lumière et légèreté à 36 pierres étincelantes. Déjà employée par les artisans JLC sur la montre Joaillerie 101, cette technique traditionnelle de sertissage requiert une extrême précision.
 
Conçue pour magnifier l’éclat naturel de chaque pierre, elle permet à la lumière de traverser le diamant de toutes parts, tout en laissant un minimum de métal visible. A noter la présence de fines griffes d’or qui surélèvent les pierres, qui semblent ainsi flotter librement autour du boîtier. Touche finale : les cornes ainsi que la couronne sont elles aussi serties de diamants.
 
Le bracelet est lui aussi entièrement serti ! Les sertisseurs ont ainsi serti 310 pierres (22,27 carats) montées sur chatons pour former une rivière de diamants qui enveloppe le poignet avec la douceur d’un ruban.
 
Le cadran en nacre blanche rappelle quant à lui, la couleur de la Lune : sur le pourtour, des diamants marquent les heures ; à l’intérieur, chaque chiffre appliqué en or rose est monté sur un carreau de nacre individuel ; le tout est ancré, au centre, par un rang de 47 diamants.
 
Visible à travers un guichet à 6h, cette nouvelle phase de Lune se compose d’une lune en nacre scintillante traversant un ciel étoilé en aventurine. À mesure qu’il croît et décroît, l’astre s’adonne à un poétique pas de deux avec un nuage en nacre guillochée.
 
Côté « moteur », ce garde-temps d’exception est entraîné par le calibre 925/A1. Ce mouvement mécanique à remontage automatique, développé et fabriqué à la manufacture, offre une réserve de marche standard de 38h. Le fond de boîtier en verre saphir transparent révèle ses minutieuses décorations et finitions : vis bleuies, perlage, côtes de Genève et la masse oscillante signature en or rose avec une décoration côtes de Genève également.

Montres-de-luxe.com | Publié le 5 Septembre 2019 | Lu 566 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos