Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Jaeger-LeCoultre et les montres pour femmes... Une histoire d'amour qui dure...


Cela fait des années que Jaeger-LeCoultre rend les femmes heureuses. Aujourd’hui, principalement avec la Reverso et surtout, depuis 2012, avec la Rendez-Vous -montre uniquement féminine. Mais cette histoire d’amour entre l’horloger suisse et la gent féminine remonte beaucoup plus loin, à 1880 ! Petit retour en arrière.



Calibre 101 de 1938.
Porter une montre est tout un art pour une dame et ce dès le XVIe siècle. En boucle d’oreille, en bague, puis en pendentif accompagné de sa clé à l’extrémité d’une châtelaine, etc. A cette époque déjà, le bijou horloger signe l’appartenance d’une dame à la plus haute condition.
 
Depuis toujours, JLC a porté une attention toute particulière aux créations féminines, tant à leur esthétique qu’à leur mécanisme. Et ce, dès les années 1880, lorsque la manufacture développa les premiers mouvements ronds de très petit diamètre, parmi lesquels le Calibre LeCoultre 7HP. Celui-ci équipe alors, des montres parures, émaillées et parfois serties de diamants et de perles, portées autour du cou.
 
Le XIXe siècle voit l’éclosion de la montre-bracelet. Rappelons en effet qu’en 1810, Caroline Murat, Reine de Naples et sœur de Napoléon 1er, commande à Abraham-Louis Breguet ce que l’on considère souvent comme la toute première montre-bracelet de l’histoire de l’horlogerie. Mais ceci est une autre histoire, revenons à Jaeger-LeCoultre.

Grande Reverso avec Calibre 101
Les robes sans manche du Directoire et de l’Empire ayant dévoilé bras et poignets, des joailliers visionnaires ont eu l’idée de parer de bijoux les délicates attaches. Certains y intègrent un mécanisme horloger. D‘un effet de style va naître une révolution. Apanage des femmes dans un premier temps, la montre-bracelet séduira plus tard la gent masculine.
 
En 1929, la Manufacture voit ses efforts en matière de miniaturisation récompensés. En effet, ces recherches conduisirent à la naissance du fameux Calibre 101, qui fut bientôt reconnu comme le plus petit mouvement mécanique jamais fabriqué. Totalement en phase avec l’éclectisme féminin, le Calibre 101 se prêta aux approches esthétiques les plus audacieuses, offrant aux designers JLC d’innombrables moyens d’exprimer leur créativité. Depuis, ses déclinaisons joaillières ont habillé les poignets les plus nobles et les plus délicats, dont celui de la Reine Elizabeth II d’Angleterre lors de son couronnement en 1953.
 
De nos jours, les femmes sont de plus en plus attirées par l’horlogerie mécanique… Les chronographes, les phases de Lune et autres quantièmes qui ont longtemps suscité un enthousiasme très masculin ne présentent plus de mystère pour les femmes devenues sensibles aux complications, horlogères s’entend ! Ainsi, en 2012, Jaeger-LeCoultre, présenta sa montre Rendez-Vous devenue depuis l’un des best-sellers de la marque !



Montres-de-luxe.com | Publié le 1 Juin 2015 | Lu 975 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos