Jaeger-LeCoultre : trois nouveautés Rendez-Vous


La collection féminine Rendez-Vous de Jaeger-LeCoultre se dote en ce printemps 2018, de trois modèles inédits qui illustrent une nouvelle fois la rencontre de la haute horlogerie et de la joaillerie. Des pièces qui mettent en avant les savoir-faire tels que le guillochage, le sertissage ou les arts décoratifs.


Rendez-Vous Tourbillon
Placé à six heures, son tourbillon se révèle à découvert, mettant à jour la complexité de ses rouages dont la plupart sont décorés à la main. Comme en apesanteur, son balancier oscille dans sa cage effectuant une rotation sur elle-même toutes les 60 secondes, battant la mesure de ce mouvement automatique : le calibre Jaeger-LeCoultre 978.
 
Nul besoin de présenter le tourbillon (inventé par Breguet). Et pourtant… Sur chaque nouvelle interprétation conçue par les ingénieurs et artisans JLC, cette complication horlogère offre un spectacle captivant, presque hypnotique.
 
Impression rehaussée par les diamants taille brillant qui se déploient sur la lunette et se répètent dans un plus petit diamètre au cœur du cadran et autour du tourbillon. Là s’exprime la noblesse des savoir-faire perpétués sous un même toit depuis des générations, tel que le sertissage des 215 diamants, nécessitant de nombreuses heures de travail de la part des artisans JLC. Le cadran central est habillé de nacre aux reflets irisés sur les modèles en or rose.

Rendez-Vous Celestial
Dotées du calibre Jaeger-LeCoultre 809/1, ces deux nouvelles interprétations de la Rendez-Vous Celestial mettent en scène une fonction emblématique qui exprime pleinement le nom de la collection. Le parcours cadencé d’une étoile mystérieuse dont la vocation est de rappeler l’heure d’un « Rendez-Vous » à venir.
 
Sous une lunette sertie selon les versions, d’un dégradé de saphirs roses tirant vers l’améthyste ou de diamants taille brillant, se dessine la carte céleste, fonction féminine par excellence. Au cœur du cadran agrémenté de son étoile en mouvement, défile le passage des constellations et des signes du zodiaque émaillés, soit dans des tons rosés soit dans des tons argentés, invitant le regard à plonger dans un ciel étoilé.
 
Au-delà du travail sur les pierres précieuses, on note l’émaillage des chiffres floraux et des douze constellations.
 
Sous le signe de la Haute Joaillerie, ces trois nouveaux modèles viennent compléter une collection née en 2012 dans les ateliers de la Manufacture.  


Montres-de-luxe.com | Publié le 15 Juin 2018 | Lu 1126 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos