Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Japon : des bracelets-montres en veau de Matsusaka


Le fabricant de bracelets-montres japonais Bambi propose au sein de ses collections, un strap d’exception réservé à une clientèle de connaisseurs… Il s’agit d’un bracelet réalisé en cuir de veau de Matsusaka, un animal rare dont la viande fait partie des plus recherchées au Pays du soleil levant.



Japon : des bracelets-montres en veau de Matsusaka
On connaissait déjà les bracelets en bœuf de Kobé proposés par ABP Concept à Paris. Désormais, et pour compléter cette gamme de cuir totalement à part réservée à une clientèle de connoisseurs, il faudra également compter sur la marque nippone Bambi et ses straps réalisés en cuir de veau de Matsusaka, un cuir qui n’est pas sans évoquer la brillance et l’aspect ultra-lisse du Cordovan.
 
Avant d’aller plus loin, rappelons qu’au même titre que le bœuf de Kobé, celui de Matsusaka est aussi rare et recherché pour sa viande savoureuse et très spécifique avec un ratio gras-viande élevé. Comme son nom l’indique, ce bœuf (en réalité il s’agit uniquement de génisses) à la robe noire vient de la province de Matsusaka qui se trouve dans la préfecture de Mie à l’est de Kobé.  

Tout au long de sa vie, l’animal est particulièrement « soigné » avec un cadre de vie idéal et une alimentation de qualité : entre fourrages haut de gamme et blé complet avec parfois même un peu de bière et de la musique pour les apaiser. En revanche, il semblerait que les fameux massages relèvent de la légende urbaine !
 
Depuis quelques années, l’entreprise familiale japonaise Bambi, spécialisée dans la fabrication de bracelets pour montres, a décidé d’utiliser le cuir de veau de Matsusaka. Une première dans l’industrie du cuir. Cette collection est totalement unique et a été baptisée Satori Matsusaka ; le terme satori pourrait ici se traduire par « création éveillée », au sens de création de et pour connaisseurs.  

Japon : des bracelets-montres en veau de Matsusaka
Ce cuir de veau (uniquement issu de la race bovine Tajima) offre un aspect lisse et brillant, un peu comme le fameux Cordovan. Entièrement réalisé et cousu à la main, il est disponible en trois couleurs uniquement : marron clair, marron foncé et noir. Afin de respecter la tradition japonaise, c’est un fil de soie crème claire qui est utilisé pour coudre ce strap d’exception. Avec le temps, ce bracelet à l’aspect totalement unique devrait développer une belle patine. Il est idéal pour les montres habillées et vintage.  
 
« Last but not least » : chaque bracelet est numéroté et un site web -en japonais- permet de voir de quel animal il est issu. Compter dans les 18.000 yen soit environ 140 euros. Uniquement disponible au Japon. A noter qu’il existe également une gamme d’accessoires (portefeuille ou porte-monnaie) dans cette peausserie d’exception.


Montres-de-luxe.com | Publié le 3 Août 2018 | Lu 1220 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos