Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Johan Ernst Nilson, nouvel ambassadeur Zenith tous azimuts : Pole2Pole


L’explorateur environnemental suédois Johan Ernst Nislson vient de signer à Stockholm (Suède) un partenariat avec la manufacture horlogère suisse Zenith. Digne héritier de Roald Amundsen, lui-même équipé d’une Zenith à l’époque, le jeune homme va parcourir la planète du nord au sud, d’un pôle à l’autre, avec au poignet « la » sportive de la manufacture du Locle : une El Primero Stratos qui sera ainsi testé dans les conditions les plus hostiles rencontrées sur terre...



Johan Ernst Nilson, nouvel ambassadeur Zenith tous azimuts : Pole2Pole
Il y a exactement cent ans, en 1911, Roald Amundsen était le premier homme à atteindre le pôle Sud. Quinze ans plus tard, en 1926, il réalisait la première exploration confirmée du pôle Nord. Avec ce double exploit les dernières terres inconnues de la planète étaient atteintes et explorées : quels défis restaient à relever pour les explorateurs de l’avenir ?

Un siècle plus tard, pourtant, il est encore un exploit que personne n’a jamais accompli : parcourir le globe terrestre d’un pôle à l’autre. cette dernière « grande aventure », qui cumule les difficultés physiques et techniques, représente le voyage de tous les extrêmes dans lequel l’explorateur suédois Johan Ernst Nilson va s’engager dans quelques semaines avec le projet pole2pole.

La manufacture horlogère Zenith vient de conclure un accord de partenariat avec l’explorateur. Cette association a tout d’une évidence : Roald Amundsen déjà utilisait un chronographe Zenith, et Johan Ernst Nilson -son digne héritier- est sans doute celui qui perpétue le mieux les valeurs et l’esprit pionnier qui animent la manufacture.

Johan Ernst Nilson, nouvel ambassadeur Zenith tous azimuts : Pole2Pole
L’épopée ultime : le projet pole2pole

L’aventure dans laquelle va se lancer Johan Ernst Nilson est une véritable odyssée moderne : elle marquera le véritable point final de l’histoire de la conquête des pôles.

Voici le programme que s’est fixé l’explorateur suédois, un programme qui fait frémir les athlètes les plus endurcis : partir du pôle Nord, le 30 mars prochain ; marcher 200 km sur la banquise arctique jusqu’à l’archipel du Svalbard, à l’Est du Groënland ; là, embarquer sur un voilier pour rejoindre le Canada via l’océan Arctique.

Traverser ensuite à vélo la totalité du continent américain, du Nord au Sud, en passant par l’Amazonie, et jusqu’à la Patagonie ; embarquer à nouveau à bord d’un voilier pour aborder en Antarctique et parvenir, au terme d’un trajet de deux mois à ski et en parafoil, au pôle Sud.

L’ensemble du voyage devrait durer un an environ -une année pour parcourir la totalité du cadran des latitudes terrestres, partir du point le plus septentrional du globe et arriver à l’exact opposé, au point
le plus austral.

Pour accomplir un tel exploit, Johan Ernst Nilson doit pouvoir compter sur un matériel d’une résistance et d’une stabilité exceptionnelles, capable de résister à des conditions extrêmes et à des variations de température et d’hygrométrie d’amplitude maximale. Le rapport au temps est essentiel dans une aventure aussi longue, dont la réussite dépend d’un rythme de progression parfaitement régulier, y compris dans des contrées comme les cercles polaires où tous les repères temporels sont brouillés.

Johan Ernst Nilson, nouvel ambassadeur Zenith tous azimuts : Pole2Pole
Un « explorateur environnemental »

Aujourd’hui, les inquiétudes liées au réchauffement de la planète devraient faire partie des préoccupations de chacun.

Le projet Pole2Pole a l’ambition de sensibiliser l’opinion au changement climatique : l’expédition permettra par exemple de constater l’avancement de la fonte des glaces arctiques. Une telle aventure n’aurait pas de sens si elle participait elle-même, si peu que ce soit, à la dégradation du climat : aussi, Pole2Pole respectera le label « Climate Neutral ».

« Explorateur environnemental » comme il aime à se présenter, Johan Ernst Nilson n’utilisera pour avancer tout au long de son parcours que la force des éléments –l’eau, le vent, le soleil–, et bien sûr sa propre énergie musculaire. L’emploi d’un chronographe dont la marche implacable repose sur la seule force accumulée dans son mouvement mécanique symbolise aussi ce souci de n’utiliser que des énergies propres.

Ce partenariat nous rappelle que la cause environnementale est inscrite de longue date dans l’histoire de Zenith : la marque a accompagné les prémices de l’écologie, avec le « Prince-Savant » et océanographe Albert Ier de Monaco. Ces derniers mois, Zenith s’est également associé au développement d’un engin à voile high-tech aux performances exceptionnelles, l’Hydroptère d’Alain Thébault. Ce mode de transport rapide et totalement propre pourrait, dans le futur, révolutionner le transport intercontinental des passagers.

Lors de son périple Pole2Pole Johan E. Nilson portera au poignet une édition spéciale de la El Primero Stratos. Conçu pour résister à tout, ce chronographe manufacturé sera ainsi testé dans les conditions les plus hostiles rencontrées sur terre. L’édition limitée Stratos Pole2Pole comptera 500 pièces numérotées.

Montres-de-luxe.com | Publié le 16 Mars 2011 | Lu 1390 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos