Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



L’éléphant, un cuir de baroudeur… la chronique de l’Atelier du Bracelet Parisien


Pour cette nouvelle chronique de l’Atelier du Bracelet Parisien, Yann Perrin a décidé de nous présenter le cuir d’éléphant. Une peausserie méconnue du grand public, souvent controversée, mais qui ne ressemble à aucune autre. Explications et présentation.



L’éléphant, un cuir de baroudeur… la chronique de l’Atelier du Bracelet Parisien
Avant d’évoquer les propriétés du cuir d’éléphant, il nous a semblé indispensable de préciser que -à l’instar des crocodiles et des alligators-, l’abattage des éléphants (pour la viande, l’ivoire, les poils, et le cuir) est régi par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction, plus connue sous le nom de « Convention de Washington ».

Dans ce contexte, les peaux d’éléphants utilisées dans l’industrie du cuir en France proviennent exclusivement d’animaux d’élevage ou plus précisément, de groupes de pachydermes* dont l’abattage est régulé en fonction de la population dans le pays d’origine.

Ainsi, certaines nations d’Afrique où les éléphants sont suffisamment nombreux bénéficieront de quotas d’abattage, alors que d’autres n’obtiendront pas les autorisations nécessaires car leur cheptel n’est pas assez important. En outre, il faut savoir que chaque peau d’éléphant possède un code barre (comme le tatouage pour les chiens) qui l’identifie et assure sa traçabilité d’un pays à l’autre (traçabilité qui démarre de l’abattage et se poursuit jusqu’à la vente au détail des produits fabriqués). En aucun cas, les cuirs d’éléphant que l’on trouve en France ne peuvent donc provenir d’animaux de braconnage.

Ceci étant précisé, évadons nous un peu… Baroudeur entre tous les baroudeurs, c’est la peau qu’il vous faut. Le cuir d’éléphant possède en effet un aspect vraiment extraordinaire, hors du commun. Très résistant, riche et dense en couleur, il convient parfaitement aux chronographes contemporains ou vintage, mais également, contre toute attente, aux montres plus discrètes ou raffinées à condition qu’elles ne soient ni extraplates, ni d’un diamètre inférieur à 34 ou 35mm.

Bien sûr, compte tenu de la carrure de l’animal, la peau d’éléphant est particulièrement imposante. Aussi, sur une peau, on trouvera des parties plus ou moins épaisses et plus ou moins striées. Par exemple, les flancs de l’animal s’adaptent parfaitement aux grosses montres alors que les oreilles conviennent mieux aux garde-temps plus fins.

Par contre, en termes de gamme de couleurs, ne soyez pas trop exigeants : le cuir d’éléphant ne se décline que dans des coloris plus ou moins classiques (noir, gris, crème, kaki, etc.). Pas d’extravagances de ce côté-là ; l’originalité se trouve surtout dans l’aspect propre à ce cuir.

*Pachyderme : se dit des mammifères qui ont la peau très épaisse et les pieds terminés par des sabots. L'éléphant, le rhinocéros, l'hippopotame ou le cochon sont des pachydermes.

L’éléphant, un cuir de baroudeur… la chronique de l’Atelier du Bracelet Parisien

L’éléphant, un cuir de baroudeur… la chronique de l’Atelier du Bracelet Parisien
Atelier du bracelet parisien
28, place du marché Saint-Honoré
75001 PARIS

Tél. : 33 1 42 86 13 70
Fax. : 33 1 40 20 43 46
mail
Site Internet

L’éléphant, un cuir de baroudeur… la chronique de l’Atelier du Bracelet Parisien

Montres-de-luxe.com | Publié le 19 Janvier 2009 | Lu 9210 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos