La Slim d'Hermès en marqueterie de bois : unique par essence !


La montre Slim d’Hermès, créé par Philippe Delhotal en 2015, se prête cette année, à une nouvelle expression de savoir-faire : la marqueterie de bois. Son boîtier en or blanc de 39,5 mm révèle un cadran à l’effigie de Pégase composé d’essences rares. Edition limitée et numérotée à 8 exemplaires.



Ce « cheval-paysage » se dévoile au fil de nuances boisées. Sa tête de profil exprime légèreté, puissance et sérénité, tandis que ses ondulations évoquent une vue d’oiseau formée de collines, d’eau et de rizières en terrasse.
 
Pour transposer ces volumes et ces courbes complexes à l’échelle d’un cadran, les artisans Hermès commencent par en miniaturiser le trait. Ils sélectionnent ensuite l’essence et la couleur de la matière qui lui donnera corps. Ici un assemblage de bois précieux -amarante et ébène de Macassar- et rares -marronnier, poirier jaune et loupe de madrona.
 
L’amarante est un bois violet au grain fin, dont le cœur presque blanc devient foncé après de longues années. Finement pailleté de cristaux, l’ébène de Macassar possède quant à lui, une couleur noire, un grain très fin et une densité élevée. Le bois du marronnier, léger, tendre et homogène est quant à lui d’un blanc soyeux.

Celui du poirier jaune, compact et également homogène, acquiert un beau poli. Enfin, la loupe de madrona -une excroissance ligneuse dans les veines du bois- très dure et difficile à travailler, dessine de petites vagues de couleur brun-orange à rouge pâle.
 
Les différents bois sont ainsi choisis pour leurs nuances proches du dessin original, mais aussi pour leur grain spécifique, parfaitement adapté à l’art minutieux de la marqueterie de bois. L’artisan y découpe la multitude d’éléments minuscules formant le motif, qu’il assemble comme un puzzle. Puis il les colle et procède aux finitions de ponçage et de vernis.
 
Trois semaines d’ouvrage sont nécessaires à la réalisation d’un cadran, par essence unique. L’ensemble est protégé par un verre saphir.
 
La montre Slim d’Hermès Pégase Paysage, proposée en édition limitée à huit exemplaires, se présente dans un boîtier de 39.5 mm en or blanc (étanche 30 mètres), assorti d’un bracelet en alligator mat havane.
 
Ses fines aiguilles bâtons sont cadencées par un mouvement extra-plat à remontage automatique -micro-rotor- de manufacture Vaucher d’une réserve de marche de 42h. Ce dernier est visible à travers le fond transparent du boitier. Une montre "métiers d'art", rare, réservée à quelques esthètes. 


Montres-de-luxe.com | Publié le 11 Septembre 2019 | Lu 906 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos