Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



La vitrine Pulsograph pour Breguet de Xavier Dietlin : la pendule du 21ème siècle


Xavier Dietlin, l’un des meilleurs artisans au monde, spécialisé dans la réalisation de présentoirs de montres, vient d’imaginer pour Breguet, la vitrine Pulsograph. Un pièce saisissante qui permet d'amplifier le son naturel d’une montre en captant les vibrations transmises par sa couronne. Pourtant, aucun micro n’est utilisé... Xavier Dietlin nous explique le pourquoi du comment…



Pulsograph pour Breguet de Xavier Dietlin
Comment est née cette idée de vitrine Pulsograph pour Breguet ?

J'ai toujours aimé les pendules qui sonnaient les heures et demi-heures avec un tic-tac de métronome. Cependant, de nos jours, les pendules étant devenues un peu vieillotte, j'ai voulu reproduire ce son, mais pour une montre-bracelet. Entendre ce qu'une montre a dans ses tripes est vraiment quelque chose d'unique. Personne n'avait jamais fait cela avant. C'est la première fois qu'un concept s'attache à l'émotion sonore d'un garde-temps !

Cette démarche a été poursuivie jusqu'au bout grâce à l'utilisation d'un bois de résonance âgé de 350 ans provenant de la forêt du Risoud au Brassus (ndlr : région de production horlogère). Il agit comme un « soundboard ». Je peux vous assurer que personne ne reste insensible à ce son !

Breguet était sans aucun doute la marque qui se devait d’acquérir le Pulsograph. Je me souviens très bien, c’était en décembre 2009, j’ai présenté mon système à M. Hayek senior dans son bureau. Nous avons passé beaucoup de temps ensemble. Il a fait apporter une bonne dizaine de modèles Breguet. Certains, parmi les plus incroyables ! Nous les avons tous testés : du Double-Tourbillon au Réveil du Tsar ! M. Hayek se tournait vers moi après chaque essai en me disant « C’est incroyable, Monsieur ! »


Quels ont été les challenges techniques à surmonter ?

Le tic-tac d'une montre n'est pas un bruit (contrairement à la sonnerie d'une répétition minutes). Le plus difficile a donc été de capter les vibrations produites par la couronne (chocs subit par l'organe régulateur, roue d'échappement, ancre et balancier spiral), de les filtrer puis des les amplifier. Mais lors de l'amplification, nous avons été confrontés à l'effet Larsen, qu’il a fallu gérer. On retrouve l’effet Larsen par exemple dans les concerts, lorsque le micro se trouve à proximité des enceintes et qu'il siffle.

Pouvez-vous nous décrire le Pulsograph ?

Plus concrètement, le Pulsograph est un monolithe dont l’ouverture s’effectue par le haut. Fermé, le bloc protège la montre tel un coffre-fort. Lorsque le garde-temps est en position « visible », une pastille vient s’ajuster sur la couronne de la montre et permet d’entendre le « tic-tac » de celle-ci.

Ce qu’il faut savoir, c’est que chaque montre possède une résonance particulière : de l’extra-plate au tourbillon squelette. Les sons sont à chaque fois différents. En posant un modèle Répétition minutes ou Sonnerie (petite ou grande), la qualité de son est telle qu’on peut l’entendre parfaitement à plusieurs mètres de distance. Le système sonore est compatible avec 90% des montres-bracelets.

Le Pulsograph a été réalisé à 30 exemplaires exclusivement pour Breguet. Plusieurs unités ont déjà été livrées aux boutiques de New-York, de Zürich et de Tokyo. La livraison des autres magasins se fera durant l’année 2011.

La vitrine Pulsograph pour Breguet de Xavier Dietlin : la pendule du 21ème siècle

Montres-de-luxe.com | Publié le 15 Décembre 2010 | Lu 3361 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos