Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Le musée Audemars Piguet s'offre l'Universelle !


Le musée Audemars Piguet a récemment fait l’acquisition de la collection de montres d’époque de Marcus Margulies. Spécialiste britannique, ce monsieur fut le plus important collectionneur privé de montres d’époque Audemars Piguet au monde. D’une riche diversité, ces créations issues des années 1980 aux années 1990 ont été méticuleusement sélectionnées et entretenues au fil des années, avant de retrouver en 2016 leur berceau du Brassus.



Comme le souligne Jasmine Audemars, présidente du Conseil d’administration : « il s’agit de notre plus importante acquisition depuis la création de la collection Audemars Piguet Heritage. Ces pièces d’une qualité exceptionnelle témoignent à merveille des innovations historiques de notre marque. »
 
Plus concrètement, ce trésor horloger se compose de pièces extrêmement rares illustrant toutes les catégories de montres vintage et de collection AP : montres de poche à complications, montres simples gratifiées de boîtes et de cadrans exotiques, montres à quantième avec phases de lune, montres avec heures mondiales ou sautantes, ou encore chronographes d’exception avec répétition minutes.  
 
Cette collection unique en son genre renferme notamment une montre de poche très compliquée baptisée « Universelle » (référence 6142). À partir d’une ébauche de Louis Elisée Piguet, Audemars Piguet avait finalisé et livré le mouvement en 1899 à la marque Union Glashütte de Dresde, qui avait assuré l’emboîtage et commercialisé la montre sous son nom.
 
Ce chef d’œuvre, l’un des garde-temps les plus complexes de son temps, héberge un mouvement formé de 1.168 composants (ce qui est énorme) et est doté des fonctions suivantes : quantième perpétuel, répétition minutes avec carillon, grande et petite sonnerie, chronographe à rattrapante, 1/5es de seconde volants avec système de remise à zéro, seconde morte et mécanisme d’alarme.
 
Naturellement, cette formidable pièce d’horlogerie occupera une place centrale au sein du musée Audemars Piguet, que ce soit dans sa version actuelle ou future. En plus d’être présentées au Musée du Brassus et à la future Maison des Fondateurs, les plus belles pièces de cette collection feront l’objet d’expositions itinérantes et de publications dans le monde entier. Démarrage prochainement à Shanghai.
 
Seule marque de Haute Horlogerie appartenant encore aux familles qui l’ont fondée, Audemars Piguet a inauguré son premier musée en 1992, dans la maison originelle de la famille Audemars jouxtant l’atelier tourbillon. En 2004, le musée a été agrandi pour occuper l’ensemble du bâtiment. La collection retrace 250 ans d’histoire. Le Musée Audemars Piguet assure des activités de recherche, de certification, de restauration et de conservation autour des modèles historiques Audemars Piguet pour le compte de collectionneurs et de salles de vente. En 2014, Audemars Piguet a choisi le cabinet d’architecture BIG pour agrandir son bâtiment historique et créer un nouveau musée, la Maison des Fondateurs, qui racontera l’histoire d’Audemars Piguet à travers un dialogue dynamique entre passé et présent. L’ouverture de la nouvelle Maison des Fondateurs est prévue pour 2018.

Montres-de-luxe.com | Publié le 30 Septembre 2016 | Lu 2663 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos