Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Le temps des chemises à rayures !


Avec le retour du printemps, la chemise devient un élément fondamental de vos tenues : avec ou sans veste, c’est un excellent moyen d’égayer et d’illuminer votre look. On oublie la sempiternelle chemise blanche et sa cousine bleue et l’on se tourne vers des chemises à rayures ! Une grande tendance ces derniers temps qui s’est illustrée récemment dans le film Glass Onion, dans lequel Daniel Craig apparait arborant une liquette à très larges rayures justement !



Mais tout d’abord et avant tout… Pourquoi des rayures !? La rayure est un motif extrêmement classique dans la mode masculine. Utilisée par les Pharaons durant l’Antiquité, comme par les aristocrates de l’Ancien Régime, la rayure connaît un bel engouement au XIXème siècle.
 
Plus précisément, elle apparaît vers 1850 sur les chemises pour hommes. Et depuis le siècle dernier, la chemise rayée est une bonne alternative aux chemises blanches et bleues du vestiaire classique.

Fines et serrées, elles sont idéales dans un vestiaire formel ; en s’élargissant, elles deviennent plus « sport » et plus « osées ».

La rayure fine
Idéale pour égayer les tenues au bureau, la rayure fine est le grand classique de la garde-robe des hommes. Souvent rayée de bleu ou de bordeaux, elle apporte une fantaisie très discrète à un costume de flanelle gris ou à un costume marine.
 
Choisie à un millimètre de largeur, la rayure est presque invisible : presque trompe-l’œil, elle colore doucement votre chemise. L’idéal pour commencer à porter des rayures et s’autoriser à porter, par la suite, des versions plus originales.
 
Choisie entre deux et trois millimètres, la chemise rayée évoque irrésistiblement la chemise de banquier des années 1980 (on se souvient de Michael Douglas incarnant Gordon Gekko dans Wall Street en 1987). Un must de la garde-robe, que l’on peut choisir, si l’on est audacieux, avec un col cutaway et des poignets blancs !
 
Le plaisir de cette chemise de bureau (les maisons Façonnable et Daniel Crémieux les imposèrent dans les années 90 en France) réside dans la variété de ses fines rayures : au choix des couleurs s’ajoute le nombre de rayures et leur espacement : doubles ou triples, pour ne pas avoir la même chemise qui ne ressemble à aucune autre.

La rayure bengale
La rayure bengale, originaire d'Inde comme son nom le laisse supposer, est un motif de plus en plus incontournable dans le vestiaire masculin, principalement pour les chemises décontractées. Elle se compose de bandes verticales d'une largeur minimale de 5 mm, alternant des couleurs contrastantes et égales en largeur.
 
Ce motif est particulièrement emblématique sur les chemises Oxford à col boutonné (OCBD) et apporte une touche preppy ou « étudiant chic », aux tenues masculines.
 
Cette rayure est souvent portée de manière décontractée : une chemise à rayures bengales avec un pantalon chino ou un bermuda permet de créer une tenue estivale et légère, idéale pour les sorties en journée. Pour parfaire le look, une paire de penny-loafers bordeaux : vous voilà prêt pour l’été !

La rayure bayadère
Un autre type de rayure existe, bien que beaucoup plus rare : la fameuse rayure bayadère qui se caractérise par des bandes de couleurs vives et variées, qui peuvent être de largeurs égales ou inégales. Point important et caractéristique : cette rayure n’alterne pas avec un fond blanc !
 
Elle est idéale pour une tenue fantaisie ou pour l’été sans veste, car moins facile à associer. Si vous la portez avec cravate, qu’elle soit unie ! Thomas Mason en propose une absolument somptueuse (en photo ci-dessus) actuellement chez Daniel Levy à Paris. A s’offrir quand on a déjà une belle collection…

La rayure seersucker
Enfin, la rayure des beaux-jours est celle du seersucker. Bleues, roses, vertes, voire ton-sur-ton, la rayure du seersucker est immédiatement reconnaissable par la texture qui l’accompagne. Rappelons que le seersucker est un des rares tissus de chemise qui présente un aspect texturé et gaufré.
 
Le seersucker est un tissu léger qui est particulièrement adapté aux climats chauds. Son nom viendrait du perse « shir-o-shakhar » qui signifie « lait et sucre » et qui illustre l’alternance de la texture de ce tissu estival.
 
La rayure seersucker est généralement composée de bandes blanches associées à une couleur pastel (souvent du bleu mais pas que). C’est un choix idéal pour qui est en quête de fraîcheur tout en restant élégant durant les mois d'été. Elle se marie à merveille avec un bermuda et des espadrilles.

Que vous soyez adepte des rayures classiques ou que vous préfériez les motifs plus audacieux il existe forcément une chemise rayée adaptée à chaque occasion et à chaque goût.
 
On en trouve de très belles en prêt-à-porter chez Albert Arts  à Nice ou bien évidemment, chez Charvet et Maison Gabriel à Paris, Turnbull & Asser à Londres et Ralph Lauren ou Brooks Brothers à New-York. Moins chères, celles de chez Café Coton sont extrêmement bien également ! Tout comme certains modèles de chez Uniqlo carrément plus abordables. 
 
Dans tous les cas, il convient de rappeler que, quel que soit le type de rayures choisi, la coupe et la qualité de la chemise restent primordiales ! À la fois pour choisir la rayure qui ira le mieux à votre morphologie, comme pour être certain des raccords de motifs : le sur-mesure s’impose.

Raphaël Sagodira


Montres-de-luxe.com | Publié le 5 Mai 2023 | Lu 1478 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances