Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Les souliers Aubercy : l'élégance à la française


Avec les montres et les couteaux de poche, les chaussures font partie des rares objets qui permettent à un homme d’affirmer son élégance. Trois écoles se disputent les passions : la française, l’italienne et l’anglaise. Pour cet opus sur les beaux souliers, partons à la découverte d’Aubercy, l’un des meilleurs artisans français.



Une adresse historique à Paris, Aubercy offre le meilleur de la tradition française aux amoureux des beaux souliers.
 
Créée en 1935 par André Aubercy, cette maison reste encore aujourd’hui une entreprise familiale (Xavier Aubercy représentant la 3ème génération).
 
Coïncidence, cette adresse discrète, située près du palais Brongniart, a pour voisin le chocolatier Debeauve et Gallet. Une maison qui, bien avant la prolifération des chocolatiers, était la meilleure adresse parisienne !
 
Aujourd’hui, c’est donc Xavier Aubercy qui transmet avec passion l’image de cette belle marque (désormais disponible en ligne pour une partie des collections). Une boutique toute en boiserie, des sièges en cuir, une moquette épaisse… Tout invite à prendre son temps. On se sent aussi détendu que dans le bar d’un palace, un lieu où le temps n’a pas de prise.

Pendant que l’on vous explique les différentes techniques utilisées par la maison Aubercy, on laisse son regard s’attarder sur les différents modèles qui sont exposés. Des modèles classiques, noir et stricts, parfaits pour les obligations de la vie aux variations les plus folles, Aubercy est à même de satisfaire les plus exigeants.
 
Sans être un passionné de techniques, on perçoit immédiatement la qualité de fabrication des souliers Aubercy (l'entreprise bénéficie du label Entreprise du Patrimoine Vivant). Le touché des peaux contribue également à cette sensation de qualité perçue. Mais au-delà de cette simple perception subjective, revenons sur la façon dont est née la marque.
 
Si André Aubercy, le fondateur de la maison, a introduit une certaine influence anglaise dès ses premières créations, c’est en Italie, dans un atelier proche de Modène qu’il a choisi de faire produire ses chaussures.

Un savoir-faire qu’il ne trouvait pas en France. En revanche, à l’époque comme encore aujourd’hui, les peaux sont issues de tanneries françaises et proviennent de jeunes veaux afin d’offrir la meilleure souplesse.
 
Dans les collections de prêt-à-porter qui évoluent par petites touches au fil des saisons et s’enrichissent régulièrement de nouvelles pièces, on retiendra le mocassin Lupin  aux proportions parfaites (ce dernier a été imaginé par Xavier Aubercy en 2000).
 
En outre, Aubercy propose également une ligne Mesure. Sans être un véritable « sur-mesure » réalisé à partir d’une forme personnelle, cette ligne permet à partir de dessins existants, de créer à la demande des clients, des modèles uniques.

On y trouve également chaque année quelques paires dessinées par Xavier Aubercy qui offrent à leur possesseur une certaine exclusivité. Le choix des peaux ou des matières permet ainsi une individualisation totale.

Le choix d’un tweed ou du carbone, la réalisation d’un laçage asymétrique, d’une patine ou d’un coloris, sont autant de possibilités d’obtenir un soulier exclusif sur la base d’un modèle existant (ce que l’on nomme de nos jours le MTO, le Made to Order).
 
Au-delà de ces nombreuses possibilités, Aubercy travaille également sur des dessins ou des idées apportés par les clients (de la Grande Mesure). La créativité est alors totale. Il s’agit d’un modèle « à la carte » dont le point de départ est une forme unique calquée sur l’empreinte du pied.

A l’instar de la confection d’un costume en grande mesure, plusieurs essayages sont prévus ainsi que la réalisation d’une maquette qui préfigure la paire définitive. Le confort et l’aisance sont à ce prix.

Elégantes sans être ostentatoires, les Aubercy vous ouvrent la porte de plusieurs mondes. Celui ultra classique des ministères où les hommes de cabinet ont un devoir de sobriété. Le noir s’impose alors et la rigueur du modèle André s’accordera à toutes les circonstances officielles.
 
La Swann ou la légère originalité d’un Jude conviendront parfaitement à l’énarque qui sait sortir du moule. Derby ou Richelieu, l’élégance sera présente avec discrétion.

Les dandy, ceux qui osent des matières ou des couleurs (du galuchat vert par exemple) plus tranchées, trouveront avec les modèles Beckford, Sacha et Besteguy, des chaussures qui souligneront leur originalité.
 
Enfin, l’homme soucieux de son élégance mais ne souhaitant pas tomber dans des excès qui ne lui vont pas, trouvera avec le mocassin Lupin ou le modèle Indy des souliers aux proportions parfaites.

A partir de 1.150 euros. De base, les modèles en PAP sont en cousu blake, mais le goodyear fait main est également disponible sur demande.  
 
Joël Chassaing-Cuvillier
 
Aubercy 
34 rue Vivienne,
75002 Paris.




Montres-de-luxe.com | Publié le 26 Novembre 2020 | Lu 1933 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances