MEISTERSINGER


MeisterSinger Circularis : deux nouvelles couleurs de cadrans

L’horloger MeisterSinger, spécialisé dans les montres monoaiguilles, fait évoluer son modèle Circularis (43 mm) qui arrive cette année dans des nouvelles versions de cadrans (anthracite et vert Rensing). Pour le reste, rien de changé, ce garde-temps embarque un calibre à remontage manuel « in house » d’une réserve de marche de 120h. Coté tarif, cette nouveauté est commercialisée 3.990 euros.


Cela fait pratiquement quinze ans que la marque Meistersinger existe. Avec l’arrivée d’un calibre « in house » en 2014, l’horloger allemand aux calibres helvétiques monoaiguilles a conforté sa place sur le marché des garde-temps haut de gamme. Meistersinger devient petit à petit, un nom connu et surtout, plus important, reconnu.
 
Sur le cadran, toutes les heures sont indiquées avec deux chiffres puisque jusqu’à neuf, ils sont précédées d’un zéro ce qui offre une meilleure homogénéité à l’ensemble. En revanche, le petit 30 qui donnait l’indication des demi-heures a disparu. Par ailleurs, cette montre se pare de nouvelles couleurs de cadrans soleillés : le gris anthracite et le fameux vert Rensing que la marque a présenté cette année et que l’on retrouve sur plusieurs modèles.
 
Equipée d’un boîtier en acier de 43 mm, cette Circularis à remontage manuel bénéficie d’une typographie plus simple que les premiers modèles commercialisés en 2014, grâce notamment à ses chiffres d’heures galvanisés et des marqueurs d’index plus sophistiqués. Tout comme l’unique aiguille, ils sont luminescents, ce qui permet de lire l’heure même la nuit ; cela relève tout de même d’un « exercice hasardeux ».
 
Naturellement, Meistersinger ne fabrique pas ce mouvement (MSH01) qui a demandé trois ans de développement, mais fait appel à des prestataires-partenaires suisses qui produisent ce « moteur » pour son compte ; comme bien d’autres d’ailleurs. Ce calibre de 14 lignes ½ embarque deux barillets qui permettent d’offrir à ce modèle une belle réserve de marche de 5 jours. « Grâce à leur montage en série, l'énergie transmise aux rouages est plus homogène qu'avec un seul barillet, ce qui permet d'obtenir une marche d'une précision extrême » assure la marque dans son communiqué.
 
Et d’ajouter : « les particularités des montres mono-aiguille exigent une technique astucieuse puisque l’unique aiguille des heures doit fonctionner de manière extrêmement précise, une roue de minuterie dotée d'un pignon à ressort a été intégrée afin d'éliminer pour ainsi dire le jeu de l'aiguille ». A noter la géométrie inhabituelle du pont de rouage conçu pour la Circularis qui donne au mouvement son aspect unique ; ce dernier est visible à travers le fond saphir de la boite. La montre est livrée sur un bracelet en alligator et boucle déployante. Côté tarif, compter 3.990 euros.

Spécificités techniques

Boîtier 43 mm en acier
. verre saphir
. fond transparent
 
Etanche à 50 mètres
 
Cadran : ivoire, bleu saphir, gris anthracite, vert Rensing
 
Mouvement mécanique à remontage manuel, calibre MSH01
. 28 800 A/h
. 27 rubis
. côtes circulaires avec phases anglées et polies
. platine, ponts et coqs rhodiés
. vis bleuies
 
Réserve de marche : 120 heures
 
Réf : CC303 (ivoire) ; CC307 (gris anthracite) ; CC308 (bleu nuit) ; CC309 (Vert Rensing)

Montres-de-luxe.com | Publié le 8 Juin 2016 | Lu 983 fois