Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Microtor UG 101 : un cadran laqué pour la nouvelle Universal Genève


La marque horlogère suisse Universal Genève –surnommée le coutier de la montre dans les années 40- propose son fameux modèle Microtor UG 101, lancé en 2007, doté d’un tout nouveau cadran laqué.



Microtor UG 101 : un cadran laqué pour la nouvelle Universal Genève
Désormais proposé sur un cadran noir laqué, le nouveau Microtor UG 101 affiche des chiffres et index vernis blancs détourés gris longs et fins.

Si le guichet de la date se trouve toujours situé à 3 heures, la minuterie se présente maintenant sur le pourtour du cadran, par tranches de quatre minutes intercalées entre les index principaux. Une présentation élégante et originale. Seuls deux chiffres émergent : le 6 et le 12 (dans une taille plus grande par rapport aux modèles précédents).

Soigné dans les moindres détails, ce garde-temps est doté d’aiguilles type dauphine -une tradition chez Universal Genève- diamantées et rhodiées pour les heures et minutes. La trotteuse des secondes, quant à elle, est une aiguille parfil en acier poli plat.

Le boîtier en acier de 39,5 mm, aux proportions harmonieuses et classiques, est pourvu d’un bracelet crocodile noir fini main.

Côté mouvement, la Microtor UG 101 est équipée du calibre éponyme. A noter que ce calibre à remontage automatique par micro-masse excentrée s’inscrit dans la lignée des mouvements mis au point et développés par Universal Genève tout au long de son histoire.

Spécialement adapté pour répondre aux critères d’une production industrielle, le Microtor UG 101 s’annonce comme le digne héritier du Microtor UG 100, inspiré du mythique calibre UG 66, le plus plat du monde avec seulement 2.50 mm d’épaisseur, lors de son lancement en 1966 !

Rappelons d’ailleurs que les horlogers d’Universal Genève comptent parmi les pionniers du développement des mouvements à remontage automatique, notamment en ayant déposé le 27 mai 1955, un brevet pour une montre à remontoir automatique très plate, comprenant une micro-masse avec axe de rotation excentré : le premier Microtor (calibre UG 215) produit par Universal Genève était né.

Quelques années plus tard, en 1966, la marque présentait le calibre automatique Microtor le plus plat du monde -28 mm de diamètre pour 2,50 mm d’épaisseur- : l’UG 66. Depuis, la technologie du Microtor n’a cessé d’être améliorée.

Ainsi, en 2006, après plusieurs années de recherche et de développement, la marque a dévoilé le calibre Microtor UG 100 à remontage automatique par micro-masse excentrée d’une conception résolument nouvelle. Certifié chronomètre par le COSC et produit en série limitée à 100 pièces, l’UG 100 est le calibre Microtor le plus petit jamais produit par Universal Genève (25,60 mm de diamètre).

Lancé en 2007, le Microtor UG 101 (qui se remonte dans les deux sens) s’inspire de l’essentiel des caractéristiques techniques du Microtor UG 100, conservant notamment un échappement de qualité supérieure chronomètre. Raffiné et performant, il est produit dans l’esprit de la manufacture genevoise d’autrefois comme en témoignent les finitions « Côtes de Genève » circulaires et la gravure des ponts en relief visibles par le fond transparent.

Au cours de son histoire, Universal Genève a développé une quantité considérable de calibres. En quelques années, ont ainsi été créés des modèles aujourd’hui encore très recherchés par les amateurs d’horlogerie : l’Uni-Compax, le Compax, le Médico-Compax, l’Aero-Compax et le Tri-Compax dit également « le glorieux » ou encore, la fameuse Polerouter.

Spécificités techniques du Microtor UG 101 Universal Genève

Microtor UG 101 : un cadran laqué pour la nouvelle Universal Genève
- Boîtier :
. acier inoxydable 316 L
. verre saphir de forme
. couronne exclusive
. fond transparent
. 39,5 mm de diamètre
. étanche à 50 mètres

- Cadran :
. laqué noir
. index et chiffres décalqués, peints en blanc détourés gris
. aiguilles heures et minutes : type dauphine, diamantées et rhodiées
. aiguille seconde parfil en acier poli plat
. guichet dateur à 3 heures

- Fonctions :
. heure, minute, seconde au centre
. date

- Bracelet :
. crocodile noir, fini main

- Mouvement :
. calibre manufacturé 11 lignes ½ Microtor UG 101
. remontage automatique par micro-masse excentrée
. ponts rhodiés et décorés « Côtes de Genève » circulaires
. 28'800 A/h (4 Hz)
. 30 rubis
. réserve de marche de 42 heures

Référence : 8101.126/938.CA

Prix de vente public conseillé : 4.050 euros

Pour connaître votre point de vente le plus proche, téléphonez au : 01 48 87 23 23

Montres-de-luxe.com | Publié le 16 Juin 2009 | Lu 4956 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques