Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Montres de luxe d'occasion : le point avec Philipp Man, PDG et cofondateur de Chronext


Le monde de l’horlogerie de luxe d’occasion (« CPO » pour Certified pre-owned) est en pleine mutation. Et en pleine expansion. Dans ce contexte, revenons avec Philipp Man, PDG et de cofondateur de Chronext sur ce marché d’avenir qui ne fait que commencer, et progresse chaque jour un peu plus…



Les clients sont-ils prêts à acheter des montres de luxe en ligne ? Si oui, jusqu'à quel prix ?
Philippe Man : nous avons déjà servi plus de 100.000 clients, donc je dirais que la réponse est définitivement "oui" ! Ils apprécient le large choix et la disponibilité directe des montres, quelle que soit la marque.
 
Chez Chronext, vous pouvez trouver plus de 7.000 montres de 49 marques prêtes à être expédiées. A ce jour, la montre la plus chère qui ait été vendue dans notre histoire était une Patek Philippe pour 540.000 euros. C’était en 2014, un an après la création de Chronext.
 
Achètent-ils davantage de montres neuves ou d'occasion ?
P.M. : la recherche de montres vintage et d'occasion certifiée (CPO) s'est fortement développée. Nos clients sont de vrais amateurs, comme nous, et ils sont très bien informés ! Ils sont constamment à la recherche de leur prochain garde-temps, celui qu’ils vont ajouter à leur collection.
 
Le CPO offre également un accès à des modèles de luxe plus abordables pour une nouvelle génération d'amateurs de montres. Cette génération favorise, l'expansion du marché du luxe d'occasion du point de vue du prix et de la durabilité mais aussi, parce qu’elle trouve de la valeur dans ces produits qui ont une histoire derrière eux.
 
Y a-t-il de grandes différences entre les marchés (Europe, États-Unis, Asie, Moyen-Orient) ? En termes de modèles ou de prix ?
P.M. : Rolex est clairement en tête avec tous ses modèles en acier, notamment la Datejust, la Submariner, la GMT-Master II et bien sûr, le légendaire Cosmographe Daytona. Cependant, Audemars Piguet et Patek Philippe, de même qu'Omega et Breitling, sont également très demandés. Bien sûr, il existe de petites différences régionales, mais le « Top 10 » des marques et des modèles reste le même. Seul le classement au sein de ce « Top 10 » change légèrement selon les zones géographiques.

Le Covid a-t-il modifié les habitudes des consommateurs en matière d'achat de montres haut de gamme en ligne ?
P.M. : grâce à notre modèle commercial hybride, qui combine le meilleur du commerce en ligne et du commerce de détail, nous avons pu être présents pour nos clients à tout moment. Le Covid n'a été ni un coup de fouet ni un ralentissement de notre activité… Juste une continuation de notre trajectoire de croissance.
 
Par ailleurs, l'industrie horlogère commence à réaliser que la vente en ligne était essentielle, ce qui est certainement une bonne chose pour notre modèle économique. La vente en ligne  existait déjà dans l'horlogerie, comme dans d'autres secteurs, mais elle a gagné en légitimité l'année dernière.
 
Comment rassurez-vous les clients sur l'authenticité des montres qu'ils achètent ?
P.M. : l'authentification par nos horlogers internes est le point crucial. Qu'elle soit neuve, d'occasion ou vintage, chaque montre de la plateforme Chronext est inspectée dans notre atelier de 350m² situé à Cologne en Allemagne. Nous proposons également un essai gratuit, à domicile ou dans l'un de nos salons. Et nous sommes impatients d'ouvrir notre prochain salon à Paris à la fin de l'été.
 
Que peut-on attendre du salon à Paris ?
P.M. : je ne peux pas en dire trop pour le moment. Mais tout ce que je dévoiler, c'est que nos clients auront l’opportunité d'essayer les plus belles montres au sein d’un cadre exclusif. Vous pouvez vous attendre à un service de première classe et à une sélection de garde-temps de luxe choisis par nos employés.
 
Comment voyez-vous l'évolution des achats de montres de luxe dans les années à venir ?
P.M. : le segment des montres de luxe représente un marché encore largement inexploité d'une valeur de 65 à 90 milliards d'euros, selon notre modélisation exclusive. La part en ligne des produits de luxe continue de croître et la pénétration des garde-temps haut de gamme devrait doubler au cours des cinq prochaines années. Nous affichons un taux de réachat de 30% dans les 36 mois. Cela démontre que notre offre répond aux besoins changeants des clients…

Montres-de-luxe.com | Publié le Lundi 5 Juillet 2021 | Lu 4360 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances