Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Omega Seamaster Bullhead Rio 2016 : aux couleurs olympiques


Dans moins d’un an, les JO de Rio vont démarrer. Traditionnellement, c’est le moment où Omega présente les montres qui seront produites pour rendre hommage à l’évènement sportif le plus attendu sur la planète. Pour cette édition, les collectionneurs sont gâtés. Deux modèles aussi séduisants l’un que l’autre seront proposés. Le second, l’Omega Seamaster Bullhead Rio 2016, dont le réhaut et le bracelet arbore les cinq couleurs de JO.



Fin 2013, Omega dévoilait trois séries limitées Bullhead. Cette année, l’horloger biennois revient avec ce modèle qui fait partie des deux éditions de montres hommage aux JO de Rio 2016.
 
Pourvue d’un boîtier et d’un cadran à la forme inédite chez Omega, ce garde-temps qui date de 1969, a inspiré cette montre qui fait partie des chronographes de collection les plus rares et les plus reconnaissables jamais fabriqués.  
 
Le boîtier brossé et poli (44mmx43mm), la lunette tournante interne et le placement inhabituel des poussoirs (à 11h et 13h) et couronnes du chronographe de la Bullhead en ont fait un modèle incontournable pour les passionnés d’horlogerie. 

Sa couronne à 12 heures était flanquée de deux poussoirs de chronographe, une configuration unique à laquelle la montre doit son surnom (tête de taureau). Elle était également dotée d’une autre couronne à 6 heures, qui contrôlait la lunette tournante interne. Sur cette nouvelle édition, les poussoirs ronds de la montre d’origine ont toutefois été remplacés par des plats (qui s’intègrent parfaitement à ce type de boite), mais sont toujours montés sur le dessus.
 
Incontestablement, le changement le plus significatif concerne le mouvement : en effet, le calibre automatique Co-Axial 3113 (garantie trois ans) de la nouvelle Bullhead remplace le calibre à remontage manuel 930 de l’ancien modèle (chrono roue à colonnes).
 
Unique par son style et son design, la Bullhead « Rio 2016 » se distingue également par son bracelet en cuir bleu avec surpiqûre jaune, verte, rouge et noire. Ce thème chromatique, qui fait référence aux cinq anneaux olympiques, est également visible sur le rehaut, véhiculant ainsi l'idéal d'unité dans la diversité.
 
Cette édition limitée sera produit à seulement 316 exemplaires en hommage à la troisième apparition du golf aux JO. Sur chacun des modèles de cette collection, le fond vissé est frappé du logo des Jeux Olympiques de Rio 2016 et mentionne bien évidemment le numéro de la montre. 


Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Août 2015 | Lu 1242 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques