Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Omega Speedmaster Moonphase Chrono : quand la fonction rejoint le surnom


Voici probablement l’une des stars de la prochaine Foire de Bâle : en effet, l’Omega Speedmaster Moonphase Chronograph, n’a jamais aussi bien portée son surnom de « Moonwatch ». De fait, dans cette nouvelle version, cette montre de légende arbore une lune ultra-réaliste, une image si détaillé qu’elle comporte même, en y regardant de plus près, l’empreinte d’un pied d’astronaute !



Depuis son lancement il y a de cela plus d’un demi-siècle, l’Omega Speedmaster représente la quintessence de ce qu’est un chronographe classique : robuste et fiable, il présente des lignes qui défient le temps. Et, depuis ce jour de juillet 1969 qui le vit accompagner des astronautes jusque sur la Lune, il est également connu sous son surnom : la « Moonwatch ».
 
Depuis 2011, Omega propose une nouvelle version de la « Speed » : cadran bicompax et date à 6h. En cinq ans, ce modèle a d’ores et déjà été commercialisé en de nombreuses variantes… Pour la prochaine Foire de Bâle, ce chrono prend un nouveau tournant, celui de la « phase de lune ». Quand la fonction rejoint le surnom.  

Au premier coup d’œil, cette montre ressemble à la version « de base », mais rapidement, l’œil est attiré à 6h où apparait une représentation de la lune ultra-réaliste. « Son image haute résolution, en noir et blanc fortement contrasté, est aussi détaillée qu'une photo de la NASA. Si détaillée qu'elle comporte même, en y regardant de près, l'empreinte du pied d'un astronaute » assure l’horloger biennois dans son communiqué.
 
Contrairement à la croyance populaire, un mois lunaire ne compte pas 30, mais 29,5 jours. Un laps de temps difficile à restituer pour un engrenage classique… Dans ce contexte, cette Omega Moonphase est dotée d’un calibre « maison », le Co-Axial Master Chronometer Calibre 9904 (368  composants ; 60 heures de réserve de marche) qui affiche les phases de lune de manière ultra-précise et qui n’a besoin d'être ajusté que tous les dix ans, par quelques rotations de la couronne ! A noter également que ce moteur d’exception (antimagnétique) est certifiée Master Chronometer : le nouveau standard Omega établi fin 2015 par l'Institut fédéral suisse de métrologie (METAS). 

Mais ce garde-temps de 44,26 mm en acier, étanche à 100 mètres, ne se contente pas de suivre le cycle lunaire. On retrouve les deux compteurs jumeaux de chronographe à deux aiguilles, avec cercle rhodiés, disposés de manière symétrique ; date et petite seconde à 9h et chrono heures et minutes à 3h.
 
Totalement dans la tendance actuelle (blue is new black), il arbore un splendide cadran soleillé bleu avec une lunette en céramique bleue également. Autre innovation : l'échelle tachymétrique a été réalisée en alliage Liquidmetal.
 
En écho à son superbe cadran bleu, cette nouveauté est montée sur un bracelet en cuir bleu muni d'une boucle déployante. Une belle pièce qui devrait est commercialisée dans les 9.400 francs suisses. Montre garantie 4 ans.  

Montres-de-luxe.com | Publié le 3 Février 2016 | Lu 3638 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos