Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Oyster Perpetual Day-Date : si belle, si désirable


Rolex présente cette année une somptueuse évolution de sa fameuse Day-Date qui arrive dans une version de 40 mm. Disponible en platine, or jaune, or gris et or rose, elle est dotée d’une nouvelle boite, de nouveaux cadrans, d’un nouveau bracelet et d’un nouveau calibre. Une montre hautement désirable, totalement inaccessible pour la plupart des amateurs d’horlogerie ce qui la rend encore plus belle…



La Day-Date fait partie des quelques montres icônes qui existent sur le marché. Dès son lancement dans le milieu des années 50, ce modèle s’est rapidement imposé comme un « must have ». Un « must have » pour la plupart des gens inatteignable, donc hautement désirable, puisque ce modèle n’a jamais été produit qu’en métaux précieux. Or jaune, gris, rose ou nec plus ultra en platine (avec le fameux cadran bleu glacier uniquement disponible dans ce métal).
 
Rappelons qu’en 1956, lorsque la Day-Date est commercialisée, elle est la première montre au monde à indiquer le jour de la semaine en toutes lettres (et en différentes langues que le client pouvait choisir : anglais, chinois, espagnol, arabe, italien, français, etc.). Elle conquiert rapidement ses lettres de noblesse et s’impose d’emblée comme la montre des personnalités influentes. Et même, des présidents !
 
Problème. Ce garde-temps, qui occupe une place à part dans le panthéon Rolex, commençait à devenir un peu petit avec ses 36 mm de diamètre. En tout cas pour une certaine clientèle en demande de montres plus imposantes. En 2008, la manufacture genevoise a donc lancé à la Foire de Bâle, une Day-Date II. Une Day-Date revue et corrigée en 41 mm. Manifestement, ce modèle n’a pas trouvé sa place puisque cette année, Rolex revient avec une toute nouvelle Day-Date en 40 mm accueillant de surcroit, un tout nouveau calibre. Bref, la Day-Date entre de plain-pied dans le 21ème, et probablement pour très longtemps tant ce garde-temps est parfait tant au niveau esthétique que technique. Une « pure réussite ! », notamment dans sa version ultime en platine.

Plus concrètement, cette cuvée 2015 offre une synthèse des développements historiques de ce modèle : des cornes et une carrure affinées, une large ouverture de cadran et un retour exclusif au bracelet President –créé spécifiquement pour la Day-Date en 1956– encore plus étroitement intégré au boîtier Oyster. La nouvelle Day-Date est présentée en platine 950 et en or jaune, gris ou Everose 18 ct, avec une large sélection de nouveaux cadrans. NB : le modèle en 36 mm reste bien évidemment au catalogue, en revanche, exit la Day Date II qui sera désormais estampillée « discontinued ».
 
Au-delà de son nouveau design –totalement raccord avec le modèle d’origine, mais subtilement revisité pour être en phase avec son temps- cette Day-Date a été dotée d’un tout nouveau calibre « maison ». Cette pièce est donc est équipée du mouvement nouvelle génération 3255 entièrement développé et manufacturé par Rolex « pour des performances superlatives » assure la marque dans son communiqué. Certifié Chronomètre suisse par le COSC (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres), il est à nouveau testé par Rolex après emboîtage pour satisfaire à des critères de précision au porter deux fois plus exigeants que ceux d’un chronomètre officiel. Ce contrôle de précision final de la montre assemblée est effectué grâce à une méthodologie et des équipements de haute technologie spécialement développés par Rolex.
 
Ajoutons que ce mouvement mécanique à remontage automatique s’appuie sur quatorze brevets pour offrir « des gains fondamentaux en matière de précision, d’autonomie, de résistance aux chocs et au magnétisme, de confort d’utilisation et de fiabilité ». Il intègre par exemple, le nouvel échappement Chronergy breveté par Rolex, qui combine un haut rendement énergétique avec une grande sécurité de fonctionnement. 

Réalisé en nickel-phosphore, il est en outre insensible aux perturbations magnétiques. L’oscillateur comprend quant à lui, une version optimisée du spiral Parachrom bleu, breveté et produit par Rolex dans un alliage paramagnétique exclusif qui le rend par ailleurs jusqu’à dix fois plus précis qu’un spiral traditionnel en cas de chocs. Grâce à sa nouvelle architecture de barillet et au rendement supérieur de son échappement, la réserve de marche du calibre 3255 atteint désormais 70 heures ! Ce qui permet de poser votre Day-Date le vendredi soir sur votre table de nuit pour mettre votre Daytona pour le week-end et de récupérer votre D-D le lundi matin parfaitement à l’heure.
 
Cette nouvelle Day-Date se distingue aussi par une nouvelle gamme de cadrans. Des décors fins au laser sont ainsi appliqués sur des finitions soleil classiques pour un rendu particulièrement réussi. C’est le cas du modèle en platine qui est de toute beauté ! D’autre part, de nouvelles appliques romaines facettées et déliées, dont chaque élément est ajusté séparément à la main, renforcent la masculinité et le côté plus contemporain de ce modèle charismatique.

Enfin, « last but not least », le fameux bracelet President (immédiatement reconnaissable et identitaire) est désormais doté d’inserts en céramique à l’intérieur des maillons, ce qui augmente sa fluidité et sa durabilité. Le nouveau fixage invisible du bracelet au boîtier est quant à lui intégré sous la lunette pour une parfaite continuité visuelle du brin. Il se ferme par le biais d’un clip invisible Crownclasp de dernière génération, dont l’ouverture s’effectue par une couronne Rolex articulée. 
Bref, en un mot comme en cent, cette nouvelle Day-Date est une pure réussite esthétique et mécanique. 

​Spécificités techniques (version platine)

Boitier Oyster (carrure monobloc, fond et couronne vissés) 40 mm
Platine 950, finition polie
Lunette lisse
Fond vissé à cannelures Rolex
Couronne de remontoir vissée, système de double étanchéité Twinlock
Glace saphir résistant aux rayures
Loupe cyclope sur la date, double traitement antireflet
 
Étanchéité 100 mètres
 
Calibre 3255, Manufacture Rolex
Mouvement mécanique à remontage automatique bidirectionnel par rotor Perpetual
Chronomètre Superlatif : certificat officiel COSC + tests chronométriques Rolex
Oscillateur fréquence : 28 800 alt/h (4 Hz)
Spiral Parachrom bleu paramagnétique
Courbe terminale Breguet
Balancier de grande taille à inertie variable
Réglage haute précision par 4 écrous Microstella en or
Pont de balancier traversant
Amortisseurs de chocs haute performance Paraflex
Échappement Chronergy à rendement optimisé
Ancre et roue d’échappement paramagnétiques en nickel-phosphore
31 rubis
 
Réserve de marche : environ 70 heures
 
Fonctions
Heures, minutes et secondes au centre
Date et jour instantanés dans des guichets, corrections rapides sans restriction
Stop seconde pour mise à l’heure précise
 
Cadran bleu glacier, décor diagonal sur finition soleil
Index en or gris 18 ct, Chromalight
Aiguilles or gris 18 ct, Chromalight
 
Bracelet President (3 mailles), maillons massifs
Platine 950, mailles de centre polies, mailles de bord satinées avec tranche polie, inserts céramique
Fermoir invisible Crownclasp à boucle déployante

Oyster Perpetual Day-Date : si belle, si désirable



Montres-de-luxe.com | Publié le 15 Avril 2015 | Lu 3459 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques