Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Panerai Classic Yachts Challenge 2012 : le circuit méditerranéen démarre à Antibes à partir du 30 mai


Antibes… Point de départ de la huitième édition du Circuit méditerranéen du Panerai Classic Yachts Challenge, la série de régates réservées aux voiliers classiques et d’époque sponsorisée par l’horloger florentin Officine Panerai. Du 30 mai au 3 juin, cette cité de la Côte d'azur accueillera une soixantaine d’embarcations qui animeront la 17e édition de « Les Voiles d’Antibes – Trophée Panerai ». Un splendide rendez-vous pour tous les amoureux de la mer.



Panerai Classic Yachts Challenge 2012 : le circuit méditerranéen démarre à Antibes à partir du 30 mai
La première grande manifestation de la saison de voile d’époque s’annonce exceptionnelle, tant par la qualité des yachts inscrits que par l’intérêt croissant que suscite le circuit, devenu en quelques années l'occasion de se rencontrer pour des centaines d'armateurs et une référence internationale pour les passionnés de voiliers historiques.

Les bateaux seront répartis en quatre grands groupes : Yachts d’Époque (construction avant 1950), Yachts Classiques (construction entre 1950 et 1975), Classes métriques (les 6 mètres, 8 mètres et 12 mètres jauge internationale, embarcations ayant participé aux compétitions olympiques et à la Coupe de l’Amérique) et Esprit de Tradition (bateaux modernes construits dans le style classique).

Quelques vainqueurs des éditions précédentes du Panerai Classic Yachts Challenge ne manqueront pas à l’appel, notamment le cotre aurique Moonbeam IV de 1914 sur lequel le Prince Rainier de Monaco et Grace Kelly ont passé leur lune de miel et qui a triomphé en 2011 dans la catégorie Big Boats. Ou encore le yawl bermudien Stella Polare de 1963 de la marine militaire italienne, qui l’année dernière a remporté le trophée dans la catégorie « Classiques » et dont l’équipage se compose d’élèves officiers de l’Académie navale de Livourne.

La catégorie « Epoque aurique » comptera quatre bateaux du XIXe siècle : Lulu de 1897, Tigris et Bona Fide de 1899, Marigold de 1892. Ce dernier célèbre cette année le 120e anniversaire de son lancement, qui a eu lieu en Angleterre dans le chantier Camper & Nicholson ; ce cap difficile à atteindre fait de ce cotre aurique aux lignes victoriennes une perle rare dans le panorama de la voile d’époque.

La classe Epoque Marconi est la plus nombreuse, avec plus de vingt bateaux, parmi lesquels Emilia, de 1930, le second 12 mètres jauge internationale italien aujourd'hui porte-drapeau de l’association monégasque The Yachting Heritage Society ou Manitou de 1937, sur lequel naviguait le président américain John Fitzgerald Kennedy avec sa famille. Ce yawl était identifié avec le sigle TFWH, The Floating White House (la Maison blanche flottante) car, quand il était à bord, le président était en contact permanent avec le Pentagone et son staff. The Blue Peter de 1930 incarne quant à lui l’un des nombreux témoignages de fidélité au circuit. En effet, il est inscrit au Panerai Classic Yachts Challenge pour la huitième année consécutive.

Parmi les inscrits dans la catégorie Spirit of Tradition, on trouve également deux bateaux de l’architecte anglais Sean Mc Milan, qui a conçu le 14 mètres Ilhabela et le 23 mètres Nazgul of Fordell. Tous deux ont été conçus dans le chantier anglais Spirit Yachts, mondialement connu pour sa vaste gamme de bateaux dits « modernes classiques » et futur constructeur d’un nouveau classe J spectaculaire en bois long de 42 mètres.

Durant les cinq jours de la manifestation, le vieux port d’Antibes accueillera divers événements qui rassembleront équipages et visiteurs : concerts en plein air, expositions, stands des opérateurs du monde de la marine traditionnelle. Le lounge Panerai sera le lieu de rencontre pour commenter l’après-régate et visionner les films des épreuves en mer.

Tous les bateaux participant au rassemblement d’Antibes pourront concourir pour le PYTA, le Prix du Yacht de Tradition de l'Année, trophée décerné à l'embarcation traditionnelle de l'année, qui en est à sa quatrième édition. Les vainqueurs des éditions précédentes étaient Moonbeam IV en 2009, Bona Fide en 2010 et Mariquita en 2011, participants assidus aux régates du circuit Panerai. C’est d’Antibes que partiront les bateaux sélectionnés qui se disputeront la victoire du PYTA 2012.

Le vainqueur recevra son prix en décembre à Paris.

Montres-de-luxe.com | Publié le 23 Mai 2012 | Lu 990 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos