Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Patek Philippe Nautilus : elle revient en or gris sous la référence 5811/1G-001


La Nautilus 5711 : voici une montre qui fit couler beaucoup d’encre et déchaina les passions. Surtout depuis que Patek Philippe annonça l’arrêt de sa production en février 2021… Aujourd’hui, ce modèle emblématique de la maison genevoise revient en catalogue dans une version quasi identique, juste plus grande d’un millimètre, en or gris, dotée du calibre 26-330 S C automatique et d’un nouveau bracelet. Bref, la même ou presque, mais en or… Compter dans les 65.000 euros.



C’est assez symbolique. Alors que Patek Philippe a présenté hier des nouveautés, les informations concernant la Nautilus sont indiquées en bas du communiqué…
 
Une manière de « réduire » l’importance de cette nouveauté versus par exemple, son chronographe à rattrapante et quantième perpétuel pour gauchers qui est présenté également cette année.
 
Toujours est-il que la Nautilus reste « LE » modèle « phare » de la manufacture genevoise. C’est ainsi et ce n’est pas près de changer !

On se souvient qu’en février 2021, PP annonçait l’arrêt de la production de ce modèle en acier, la référence 5711/1A qui reviendra tout de même deux fois : en version verte et en version bleu Tiffany. Deux éditions spéciales et très limitées qui ont déchainé les passions. 

Depuis, plus rien… Même si l’on savait pertinemment qu’un jour ou l’autre, Patek Philippe reviendrait avec une nouvelle version de sa Nautilus, Thierry Stern l’avait promis et les collectionneurs ne l’ont pas oublié ! On l’imaginait plus grande. On l’imaginait éventuellement en titane.
 
En cet automne 2022, contre toute attente, Patek Philippe vient donc de présenter de manière assez discrète d’ailleurs, cette toute nouvelle Nautilus qui s’inscrit dans la continuité de cette montre de légende imaginée par Gérald Genta et introduite en 1976 avec la référence 3700 suivie de la référence 5711 lancée en 2006 pour le 30e anniversaire de la Nautilus.

Cette "nouveauté" est dotée d’un diamètre légèrement supérieur comme on s’y attendait, ce dernier passant de 41 mm contre 40 mm pour la 5711.

Cette nouvelle Nautilus référence 5811/1G-001 en or gris avec cadran bleu « soleil » dégradé noir se distingue aussi par plusieurs particularités techniques et esthétiques (notamment son guichet date cerclé d'or gris ce qui n'était pas le cas de la 5711 sauf sur la version verte et Tiffany).
 
Le boîtier étanche à 120 m est construit en deux pièces ; un clin d’œil aux modèles originaux Nautilus de 1976. Il s’allie à un nouveau système de bascule de tirette (demande de brevet en cours) permettant d’extraire la tige de remontoir depuis le côté cadran –un dispositif remplaçant le précédent système de « tige brisée ».

Cette montre embarque le calibre 26-330 S C à remontage automatique, visible à travers un fond saphir transparent. Pour rappel, ce mouvement était présent depuis 2019 sur le modèle 5711.

Dérivé du calibre 324 S C, ce moteur a été doté de plusieurs innovations et optimisations techniques touchant notamment au système de remontage. Il se démarque également par sa fonction « stop seconde » autorisant une mise à l’heure à la seconde près.

Evolution du bracelet (qui était l'un des points faibles de la 5711) qui est ici doté d’une boucle déployante Patek Philippe brevetée, sécurisée par quatre points d’accroche indépendants, ainsi que d’un nouveau système de « mise à l’aise » verrouillable permettant de gagner 2 ou 4 mm de longueur grâce à une manipulation simple, rapide et sûre, pour un plus grand confort au quotidien.

Une nouveauté qui devrait faire grand bruit, même si l'essence même de la Nautilus, qui était d'être une montre de luxe sport-chic en acier a disparu... Mais ceci est une autre histoire. 



Montres-de-luxe.com | Publié le 19 Octobre 2022 | Lu 19995 fois






Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail