Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Perrelet Lab Peripheral trois aiguilles et date : avec masse oscillante périphérique côté cadran


On connait principalement la marque horlogère suisse Perrelet pour ses montres à turbines, devenues un « grand classique » ces dernières années. Après le modèle Dual Time Big Date, l’horloger ouvre un nouveau chapitre de cette collection avec l’arrivée de cette « Lab Peripheral » trois aiguilles et date qui propose un calibre avec masse oscillante périphérique. Le tout, dans les 3.800 euros.



Perrelet fait partie de ces marques horlogères fortes d’une belle histoire, mais qui avait quelque peu disparu « des radars » ces dernières années. Les amateurs la connaissent de nos jours, principalement pour les diverses versions de montres à turbines qui ont été commercialisées depuis une dizaine d’années.
 
En cet hiver 2021-22, Perrelet ouvre un nouveau chapitre de cette collection lancée il y a quelques mois avec l’arrivée de cette « Lab Peripheral » trois aiguilles et date à 6h, un garde-temps technique et horloger proposé dans une gamme de prix des plus contenues puisque dans les 3.800 euros.
 
Ici point de turbines ! Cette nouveauté est équipée d’un boitier en acier (ou acier PVD gris) de forme coussin de 42 mm, étanche à 50 mètres. On distingue des lignes douces et lisses, des cornes brossées et polies, un décor de rectangles en relief sur les flancs du boîtier et une lunette octogonale polie au profil satiné.

Une grande attention a été portée à l'architecture du cadran qui présente une construction originale. De fait, l'effet tridimensionnel (3D) est obtenu par une structure à plusieurs niveaux associée à une variété de finitions.
 
Disponible en deux couleurs de cadrans : argenté ou noir selon la version, associée à des détails de couleur argentée. Le cadran présente par ailleurs, un motif à lignes verticales avec, au centre, un bord métallique brossé circulaire entouré d'un anneau sablé mat. La date apparait de manière classique à 6h.
 
Les index découpés et remplis de Superluminova blanc, ainsi que les aiguilles, sont appliqués sur le disque central du cadran et suspendus vers le rehaut des minutes, donnant l'impression qu'ils flottent littéralement dans l'air pour permettre au propriétaire de la montre, une vue dégagée sur la caractéristique la plus distinctive de ce garde-temps : sa masse oscillante frontale et périphérique (le tout étant protégé par un verre saphir traité antireflet sur les deux faces).

En effet, cette « Lab Peripheral » Dual Time Big Date permet aux amateurs d'observer le mouvement de la masse oscillante tout en lisant l'heure. Cette innovation technique a été rendue possible par la nouvelle génération de calibre manufacture P-411 à remontage automatique (4Hz) et réserve de marche de 42h.
 
Dans la pratique, la masse oscillante, constituée d’un plateau à 180°, est fixée à une roue dentée (avec denture intérieure) dite "couronne", elle-même positionnée sur la partie extérieure du mouvement qui s'engrène avec un pignon placé sur la jante extérieure du mouvement. Le rotor, sur roulement, est orné d'une platine circulaire portant un décor de rainures gravées à 180º visible coté cadran.
 
Le fond du boîtier, fermé par 6 vis, présente un hublot en verre saphir qui permet d'apprécier les ponts rhodiés avec finition Côtes de Genève et gravures en or 3N et son balancier en action. Ce dernier est habituellement caché par la masse oscillante.
 
Ce modèle est doté d’un bracelet en veau noir avec motif alligator et surpiqûres blanches ainsi que d’une boucle déployante personnalisée avec le logo de la marque.

Montres-de-luxe.com | Publié le 14 Janvier 2022 | Lu 8977 fois