RJ-Romain Jerome Berlin-DNA : une série limitée pour la chute du mur de Berlin


Afin de célébrer comme il se doit la chute du mur de Berlin, l’un des évènements les plus importants de la fin du 20ème siècle, l’horloger suisse RJ-Romain Jerome vient de présenter, Berlin-DNA, une série limitée de 25 exemplaires (46 mm en acier PVD noir) dont le cadran reprend du béton issu de cette enceinte, qui pendant des années, fut le symbole même de la guerre froide. Edition réalisée en partenariat avec l’East Side Gallery.



RJ-Romain Jerome Berlin-DNA
Suite à la réunification de l’Allemagne en 1990, l’East Side Gallery a rassemblé 118 artistes venus des quatre coins du monde pour peindre la surface des 1,3km du Mur. Connu comme étant la galerie à ciel ouvert la plus longue au monde, ce monument historique est également l’un des plus visités d’Allemagne. Malheureusement, il est aujourd’hui menacé par la pollution, le vandalisme et la destruction. Dans ce contexte, l’horloger suisse RJ-Romain Jerome s’est engagé à préserver cet emblème historique en reversant une partie des ventes de chaque montre Berlin-DNA à l’East Side Gallery.
 
Comme l’indique Manuel Emch, grand amateur d’art contemporain et patron de la marque horlogère : « l’East Side Gallery est à la fois une œuvre d’art et une œuvre inscrite dans l’histoire. Cette association est rare de nos jours. Le Mur est un rappel constant de la passion et de l’engagement du peuple pour la liberté et traduit l’euphorie ressentie dans les heures qui ont précédé la réunification ! Les images de centaines de personnes arrachant le Mur à mains nues suite à des décennies d’oppression ont marqué les esprits et sont devenues légendaires. Et ce sont exactement ce genre de Légendes qui inspirent RJ-Romain Jerome. Avec ce partenariat, nous souhaitons créer un précédent en préservant une œuvre d’art mais également un monument historique ».
 
Plus concrètement, la montre Berlin-DNA est logée dans un boîtier de 46 mm en acier PVD noir avec lunette en céramique noire. Le cadran gris révèle le plan de la ville de Berlin vue du ciel, sur lequel les immeubles ainsi que les rues sont réalisés en trois dimensions. Le tracé du Mur de Berlin est délimitée par un trait rouge rehaussé de Superluminova vert et la rivière Spree est quant à elle indiquée par un trait bleu. A noter que le partenariat avec l’East Side Gallery a permis à la marque de récupérer des fragments du Mur qui ont ensuite été incorporés dans le cadran de chaque garde-temps pour créer une pièce unique et historique (l’un des fondements même du concept de l’horloger).
 
Sur le fond de la boîte de cette collection limitée à 25 pièces se trouve l’une des peintures les plus célèbres du Mur de l’East Side Gallery : « The Brother Kiss » de l’artiste russe Dimitri Vrubel. Inspirée d’une photo prise en 1979 lors de la cérémonie du 30ème anniversaire de la Deutsche Demokratische Republik (DDR), « The Kiss » illustre le baiser entre le leader soviétique Leonid Brezhnev et le président de l’Allemagne de l’Est, Erich Honnecker. Comme souvent, chez Romain Jerome, cette montre est mise en valeur par un splendide bracelet en crocodile Hornback noir.

Spécificités techniques

RJ-Romain Jerome Berlin-DNA : une série limitée pour la chute du mur de Berlin
Calibre RJ001-A mécanique à remontage automatique
Empierrage 23 rubis
Fréquence 28,800 v/h
 
Fonctions Heures, minutes
 
Réserve de marche 42 heures
 
Etanchéité 3 atm (30 mètres)
 
Boîtier 46mm en acier PVD noir
Lunette céramique noire matte
Griffes céramique noire matte
Cornes acier PVD noir, satinées
Couronne acier PVD noir, insert caoutchouc noir
Fond de boîte : gravure « The Brother Kiss », peint par Dmitri Vrubel
 
Cadran Carte 3D en béton de la ville de Berlin
Tracé du Mur de Berlin en rouge avec Superlumionva C1 « émission verte »
La rivière Spree représentée en bleue, Superluminova C1 « émission bleue »
Totalité du cadran en Superlumionva permettant aux rues et espaces publiques de la
ville de s’illuminer dans l’obscurité
Béton du Mur de Berlin intégré dans le cadran de la montre
Aiguilles heures et minutes noires satinées, extrémités avec Superluminova C1 « émission bleue »
 
Bracelet crocodile Hornback noir et boucle déployante en acier PVD noir
 
Edition limitée 25 pièces
 
Prix de vente public conseillé 12.950 euros
 
Référence RJ.T.AU.BE.001 

RJ-Romain Jerome Berlin-DNA : une série limitée pour la chute du mur de Berlin

Montres-de-luxe.com | Publié le 10 Novembre 2014 | Lu 914 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques