Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Richard Mille partenaire de Desert X 2021


Poursuivant son engagement en faveur de la création contemporaine, Richard Mille présente l’édition 2021 de « Desert X », une exposition d’art contemporain présentant des installations spécifiquement pensées et réalisées pour le désert de la vallée de Coachella en Californie.



« « Desert X » supprime au sens propre, tous les murs susceptibles d’enfermer les artistes contemporains et illustre l’engagement de Richard Mille à faire entrer l’art et l’artisanat de la haute horlogerie dans un nouveau domaine », constate John Simonian, PDG de Richard Mille Americas.
 
Et d’ajouter : « malgré l’évidente différence d’échelle entre l’infiniment petit de l’univers horloger et le gigantisme des installations artistiques pour la vallée de Coachella, nous nous efforçons tous de défier les conventions, de célébrer la variété des cultures et d’ouvrir le dialogue sur des concepts plus
vastes, y compris la nature du temps lui-même
 ».
 
« Nous prévoyons que les futurs spectateurs de cette exposition, étendue sur de nombreux kilomètres pour une durée de deux mois, trouveront là l’occasion d’interactions tout en appréciant l’originalité du lieu propice à vivre des moments forts ».
 
Sous la direction artistique de Neville Wakefield et du co-commissaire César García-Alvarez, cette
troisième édition biennale « Desert X » explorera le désert à la fois comme lieu et comme idée,
prenant simultanément en compte les réalités des personnes qui y résident et les contextes politiques,
sociaux et culturels qui façonnent leur histoire.
 
Des projets récemment commandés à treize artistes, originaires de huit pays, se concrétiseront sur le terrain du 12 mars au 16 mai 2021. Destinée à les accompagner, une solide série de programmes publics et éducatifs contribuera à élargir la portée de l’exposition en direction du public international.
 
Produit par Desert X et Richard Mille, le film Desert X 2021, sera présenté en première mondiale sur de multiples plateformes.
 
Artistes participants :
- Zahrah Alghamdi (née en 1977, Al Bahah, Arabie Saoudite, basée à Djeddah)
- Ghada Amer (née en 1963 au Caire, en Égypte, basée à New York)
- Felipe Baeza (né en 1987, Guanajuato, Mexique, basé à Los Angeles)
- Judy Chicago (née en 1939, Chicago, États-Unis. Basée à Belen, Nouveau-Mexique)
- Serge Attukwei Clottey (né en 1985 à Accra, Ghana, basé à Accra)
- Nicholas Galanin (né en 1979 à Sitka, Alaska, États-Unis, basé à Sitka)
- Alicja Kwade (née en 1979, Katowice, Pologne, basée à Berlin)
- Oscar Murillo (né en 1986, Valle del Cauca, Colombie, basé dans différents endroits)
- Christopher Myers (né en 1974, New York, États-Unis, basé à New York)
- Eduardo Sarabia (né en 1976, Los Angeles, États-Unis, basé à Guadalajara, Mexique)
- Xaviera Simmons (née en 1974, New York, États-Unis, basée à New York)
- Kim Stringfellow (né en 1963, San Mateo, CA, USA, basée à Joshua Tree)
- Vivian Suter (née en 1949, Buenos Aires, Argentine, basée à Panajachel, Guatemala)
 
La carte des installations des artistes « Desert X » est disponible en ligne sur desertx.org et via
l’application Desert X 2021, à partir du 12 mars.

 
À propos de Desert X
« Desert X » est produite par The Desert Biennial, une organisation caritative 501(c)3 qui a pour
objectif de concevoir des expositions internationales et récurrentes d’art contemporain destinées
à dynamiser des lieux désertiques grâce à des installations spécifiques réalisées par des artistes
de renom.
 
Ses principes fondamentaux sont les suivants : présenter des expositions d’art publiques adaptées à l’environnement des lieux désertiques et aux conditions de vie des communautés indigènes ; promouvoir les échanges culturels et les programmes éducatifs qui favorisent le dialogue et la
compréhension entre les cultures et les communautés sur des questions artistiques, historiques
et sociétales communes ; et fournir une plateforme accessible aux artistes du monde entier pour
aborder des thèmes écologiques, culturels, spirituels parmi d’autres sujets existentiels.
 
« Desert X » s’inscrit dans la continuité du mouvement Land Art de la fin des années 60 et du début des années 70, privilégiant la création d’œuvres hors les murs des institutions. Innovant à travers les créations adaptées aux sites par des artistes du monde entier, « Desert X » a depuis sa création en 2017
introduit un nouveau paradigme par sa manière inédite de présenter et de favoriser l’expérimentation
de l’art, dès lors accessible à tous.
 
Depuis quelques années, la marque horlogère a impulsé divers partenariats en faveur de l’art et des artistes contemporains dont celui noué avec le Palais de Tokyo à Paris, des collaborations avec le street artiste Kongo, le chorégraphe Benjamin Millepied et le compositeur Thomas Roussel, et a également acquis les Éditions Cercle d’Art, maison d’édition créée avec Pablo Picasso dans les années 1950.

Montres-de-luxe.com | Publié le 19 Février 2021 | Lu 2886 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances