Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Seiko PADI édition spéciale : belle plongeuse nippone à moins de mille euros


L’horloger japonais Seiko annonce le lancement sur le marché, à partir de février prochain, d’une nouvelle édition spéciale PADI. Il s’agit d’une montre Prospex automatique dotée d’un boitier de 42,6 mm, étanche à 200 mètres, arborant un beau cadran bleu qui tire vers le noir à mesure qu’il descend vers les 6h. Prix de vente public conseillé : 910 euros.



Rappelons que la PADI fut créée en 1965, quelques mois après que Seiko eut lancé sa toute première montre de plongée. Cet organisme, qui regroupe les instructeurs professionnels de plongée, est une véritable institution dans le monde avec 6.300 centres de plongées référencés.
 
Alors que les Nippons ont signé l’année dernière un partenariat avec la PADI, partenariat qui vise à promouvoir la plongée sous-marine, mais surtout, à protéger les fonds marins, voici une toute nouvelle plongeuse réalisée avec cette organisation.
 
Voici donc une « pure plongeuse » efficace, discrète et d’un excellent rapport qualité-prix. Elles se compose d’un boitier de 42,6 mm étanche à 200 mètres (couronne vissée) qui abrite le calibre automatique « maison » 6R15 d’une confortable réserve de marche de 50 heures.

Mais ce qui la rend assez unique est son cadran bleu qui tire vers le noir en allant vers les 6h. Ce dégradé de couleurs avec motif « vague », similaire à celui que l’on retrouve dans celui de la Deepsea blue de chez Rolex, évoque bien évidemment les descentes dans les profondeurs sous-marines. Elle dispose bien sur d’une lunette tournante (bleue) unidirectionnelle.
 
Les aiguilles et les index sont larges et recouverts de matière luminescente (Lumibrite) afin d’être parfaitement lisibles dans l’obscurité des fonds marins. La date se trouve de manière traditionnelle à 3h et la trotteuse dispose d’un cercle de matière luminescente sur son contrepoids.

Elle permet de s’assurer d’un seul coup d’œil, que votre garde-temps fonctionne, ce qui pour une « plongeuse » peut s’avérer une question de vie ou de mort. Ce cadran est protégé par un verre saphir antireflets. Elle se porte sur un bracelet en silicone bleu.   
 
Rappelons que la marque japonaise Seiko a présenté sa toute première plongeuse automatique en 1965. Il s’agissait de la MarineMaster, qui était étanche à l’époque, jusqu’à 150 mètres. Dix ans plus tard, en 1975, l’horloger nippon commercialisait la Diver, avec une boite en titane (déjà) étanche à 600 mètres. Une véritable révolution !
 
Depuis, Seiko n’a de cesse d’améliorer les performances de ses produits et de conquérir de nouveaux amateurs dans le monde ! Rappelons que Seiko est une véritable manufacture horlogère qui créé ses propres mouvements mécaniques, parmi les plus précis au monde.

Montres-de-luxe.com | Publié le 23 Janvier 2018 | Lu 2649 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos