Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Seiko Presage : cadran émail bleu nuit en édition limitée à 1.500 exemplaires


Seiko vient de dévoiler une belle « petite » Presage. Une montre automatique en acier de 40,5 mm dotée d’un calibre automatique « in house » arborant un splendide cadran en émail bleu très tendance, complété par une trotteuse qui rend hommage à la Lune. Une combinaison qui associe l’artisanat japonais à l’horlogerie nippone haut de gamme.


Les Japonais sont fascinés par la Lune… Rappelez-vous Murakami qui en imaginait deux dans son roman 1Q84… Mais au-delà de ça, entre les Nippons et la Lune, c’est une fascination ancestrale ; de fait, depuis la nuit des temps, le Pays du Soleil levant a toujours été fasciné par cet astre que l’on dit féminin…
 
C'est à l’époque de Heian (794-1185) qui signifie « paix » en Japonais, que la vénération pour la Lune a trouvé son expression première dans une cérémonie au cours de laquelle les nobles se réunissaient en extérieur, lorsque la Lune était à son apogée ; ils récitaient alors des haikus vantant la beauté de    la pleine Lune et en particulier, son reflet dans les eaux des lacs, des rivières et de la mer.
 
A noter également la Fête de la mi-automne, Tsukimi (tsuki : lune ; mi : regarder), qui est célébrée le jour où la pleine Lune est la plus ronde et la plus lumineuse de l'année. Ces cérémonies sont accompagnées encore aujourd’hui de musiques, de repas traditionnels et de friandises, comme les dango, des mochi en forme de lapins ou des châtaignes. Le tout, bien évidemment arrosé de saké.

Cette nouvelle création de Seiko rend donc hommage au ciel nocturne et à la Lune. D’où ce cadran en émail bleu nuit réalisé par l’artisan japonais Mitsuru Yokozawa, un maitre de l’émail à qui l’on doit d’ores et déjà certains des cadrans blancs en émail de l’horloger nippon. A noter que chaque cadran passe par ses mains expertes et tous les détails sont examinés point par point de son œil d’expert.
 
Pour compléter ce cadran en émail, Seiko a doté cette « trois aiguilles-date » d’aiguilles de type « pique » avec une grande trotteuse dont l’une des extrémités arbore un croissant de Lune doré, qui vient en écho au cadran bleu nuit. Le tout est protégé par un verre saphir bombé. Soulignons que la forme des index (dix couches de peinture) évoque la première montre de poche de Seiko, la « Time Keeper » qui fut manufacturée en 1895.
 
Cette édition limitée à 1.500 exemplaires (ce qui est peu pour une Seiko) embarque dans son boitier en acier de 40,5 mm étanche à 100 mètres, le calibre 6R15 automatique disposant d’une réserve de marche légèrement supérieure à la moyenne, de 50h. Il est visible à travers le fond transparent. L’ensemble se porte sur un bracelet bleu nuit en crocodile avec boucle déployante. Côté tarif, il faut compter dans les 1.149 euros, c’est qui s’avère très raisonnable.  


Montres-de-luxe.com | Publié le 8 Décembre 2017 | Lu 1665 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos