Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Seiko : deux bracelets Seichu tissés conçus pour la mer et ses Prospex


Décidément, ces derniers temps, Seiko nous réserve de belles surprises. Au-delà des rééditions de ses montres vintage (souvent réussies), elle nous propose cette année, ses premiers bracelets Seichu, tissés et en tissu conçus pour la mer et pour ses plongeuses Prospex.



Alors que Seiko a présenté il y a quelques jours deux réinterprétations modernes des plongeuses emblématiques de 1965 et 1970, revenons sur les bracelets de ces montres qui ont été conçus et fabriqués par la manufacture japonaise pour l’usage de la plongée.
 
Depuis que Tudor a réintroduit des bracelets en tissu de qualité (« made in Saint-Etienne) sur ses Black Bay il y a une dizaine d’années environ, ce type de strap a le vent en poupe et a élargi l’offre qui était jusqu’à lors, réservée à l’acier et au caoutchouc.
 
Ces nouveaux bracelets sont issus d’une technique de tressage traditionnelle japonaise appelée Seichu. Ils arborent une texture « riche » et leurs teintes sont courantes dans la culture japonaise ; on les retrouve par exemple dans les « obijime », le cordon qui maintient la ceinture d'un kimono ou d’un obi à sa place.

Pour rappel, l’obijime est une longue cordelette en soie, brocart ou viscose d’environ 1,50 cm qui peut se porter avec toutes sortes de obi.

Cet accessoire est indispensable au bon maintien d'un obi. C’est aussi un élément décoratif important qui apporte une touche de couleur supplémentaire à la tenue. Il attire particulièrement le regard car il est situé au milieu de la silhouette et il importe donc de bien le choisir.
 
Ces bracelets présentent une esthétique et une texture typiquement japonaises et sont spécialement fabriquées pour offrir une résistance à la traction près de quatre fois supérieure à celle des bracelets en tissu Seiko ordinaires*.

Leur solidité et leur résistance à la dégradation causée par l'exposition au soleil (notamment) répondent aux normes exigeantes des montres de plongée Seiko et sont parfaites pour une utilisation sous l'eau. De plus, grâce à leur motif de tressage unique, ils se veulent souples et perméables à l'air tout en assurant un confort maximal au poignet. Ils portent le même logo que les montres.
 
Les deux créations** sont proposées avec un bracelet en tissu supplémentaire d'une couleur différente, facilement interchangeable sans outil, de par leur conception.
 
*basé sur les recherches menées par Seiko.
**Prix de vente conseillés en Europe : 1.250 euros (SPB239) et 1.350 euros (SSPB237)


Montres-de-luxe.com | Publié le 15 Juin 2021 | Lu 11119 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances