Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Spacecraft Romain Jerome : sidérante montre sidérale


La marque horlogère RJ-Romain Jerome vient de lever le voile sur sa première montre pilote : l’incroyable Spacecraft. Ce garde-temps en titane au design hors norme et au calibre spécialement conçu par des horlogers de renom : Eric Giroud et Jean-Marc Wiederrecht. La Spacecraft… Sidérante montre sidérale ! Série limitée à 99 exemplaires.



Spacecraft Romain Jerome : sidérante montre sidérale
Pour relever ce défi un peu fou, Manuel Emch, PDG de RJ-Romain Jerome, a choisi de s’associer avec deux pointures de l’horlogerie : Eric Giroud et Jean-Marc Wiederrecht.

Les trois hommes ont donc réuni leurs idées et leur créativité… pour donner naissance à un garde-temps unique, la Spacecraft.

Dès les premiers croquis, Manuel Emch et Eric Giroud ont imaginé un produit différent (c’est le moins qu’on puisse dire), mêlant esthétique rétro futuriste et complication horlogère. « Le design a évolué au fur et à mesure de nos discussions et nombreux échanges. C’est ce qui en fait aujourd’hui un objet si singulier », explique Eric Giroud.

Trapeziforme insolite pourvu d’un boîtier en titane (50 x 44,5 x 18,5 mm ) et revêtement PVD noir, la Spacecraft surprend et intrigue. Son profil rectiligne et sa surface facettée rappellent l’esthétique des vaisseaux spatiaux des feuilletons télévisés des années 70/80.

Un disque rotatif noir avec un indicateur rouge décalqué sur la glace saphir indique les minutes sur le dessus de la boîte. La lecture de l’heure linéaire se fait quant à elle latéralement, donnant ainsi une autre dimension au temps.

Les lignes épurées et l’apparente simplicité de la Spacecraft cachent en réalité un mouvement particulièrement complexe. Entre alors en jeu la troisième « tête pensante » du projet, Jean-Marc Wiederrecht. C’est en effet sa manufacture genevoise Agenhor qui a développé ce mouvement mécanique à remontage automatique en exclusivité pour RJ-Romain Jerome.

« La combinaison de ces quatre fonctions, heure latérale, linéaire, sautante et rétrograde, est inédite », précise Jean-Marc Wiederrecht. Le mouvement est composé d’un chariot qui, entrainé par un ressort, permet l’affichage de l’heure sur la tranche de la montre grâce à un curseur laqué de couleur rouge qui se déplace toutes les 60 minutes sous la glace saphir métallisée. La minute trainante, matérialisée par un disque noir, est lisible sur le dessus de la boîte où sont également rapportées des plaques en titane microbillé.

La mise à l’heure se fait par le biais d’une couronne vissée à 12h. La Spacecraft est livrée avec un bracelet en polyamide tressé noir. Cette édition limitée à 99 pièces ravira les amateurs de complication horlogère et de produits originaux.

« Le concept que nous avons créé avec cette collection s’inscrit dans une nouvelle logique pour la marque, à savoir offrir une horlogerie innovatrice, contemporaine et décalée à un prix plus accessible », conclut Manuel Emch. Avec cette création exceptionnelle, RJ-Romain Jerome propose une nouvelle façon de lire le temps. Telle une navette spatiale, la Spacecraft vous emmène explorer de nouvelles planètes à la vitesse de la lumière.

Spacecraft Romain Jerome : sidérante montre sidérale

Portraits des deux créateurs

Eric Giroud

Eric Giroud passe sa jeunesse baignée dans un univers culturel et artistique en Suisse. En 1995, après avoir étudié la musique et l’architecture, il commence à travailler dans différentes agences créatives en Suisse.

C’est en abordant le design d’objets qu’un réel déclic se produit, un nouvel horizon se profile avec un sentiment de vraie passion. Il fonde sa propre agence de design en 1998 et se consacre principalement au design et développement de produits horlogers.

Eric Giroud découvre également à cette période avec un nouvel enthousiasme l’art contemporain, devenant ainsi amateur et collectionneur d’art. Véritable source d’inspiration, les arts visuels et la musique sont très importants dans son approche du design.

Jean-Marc Wiederecht

Né en 1950, Jean-Marc Wiederrecht est un horloger contemporain peu connu du grand public, mais extrêmement apprécié par les plus grandes maisons horlogères pour son savoir-faire. En 1972, lorsqu’il termine sa formation d’horloger et alors que le secteur est en pleine crise du quartz, Jean-Marc Wiederrecht intègre la maison Châtelain, où il restera six ans.

En 1978, il décide de franchir une nouvelle étape et se met à son compte, se spécialisant dans l’assemblage de mouvements extraplats. Dix ans plus tard, Jean-Marc Wiederrecht met au point son premier quantième perpétuel rétrograde. Il en fera une de ses spécialités. En 1996, il fonde la société Agenhor SA, manufacture genevoise qui se spécialise dans la conception de modules mécaniques et remporte en 2007 le prix du meilleur horloger-concepteur au Grand Prix de Genève.

Jean-Marc Wiederrecht travaille aujourd’hui avec les plus grandes marques horlogères et la liste des complications sur mesure qu’il a développées est longue, tout comme celle des brevets d’invention suisses, européens ou internationaux qu’il a déposés.

Spacecraft Romain Jerome : sidérante montre sidérale

Spécificités techniques de la montre Romain Jerome Spacecraft

Calibre RJ2000-A Mouvement mécanique à remontage automatique
Fréquence 28’800 v/h
Empierrage 54 rubis

Réserve de marche 38 heures

Fonctions : heure sautante rétrograde linéaire signalée par un curseur laqué de couleur rouge
Minute trainante sur un disque lisible grâce à un indicateur rouge décalqué sur la glace saphir

Boîtier 50 x 44,5 x 18,5 mm titane, éléments en titane avec revêtement PVD noir
Plaques rapportées en titane microbillé
Glaces saphir métallisées et traitement antireflet
Couronne titane traité en PVD noir microbillé, logo RJ gravé sur face polie

Étanchéité 3 atm (30 mètres)

Cadran : disque de la minute traînante noir avec indicateurs blancs Métallisation sur la glace saphir latérale avec décalque des heures

Bracelet polyamide tressé noir, boucle en titane

Édition limitée 99 pièces

Référence RJ.SC.AU.001.01

Prix de vente public conseillé : 19.500 euros

Montres-de-luxe.com | Publié le 20 Février 2013 | Lu 2758 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques