Speedmaster "First Omega in Space" : première Speed en or Sedna


Cette année, une fois encore, Omega rend un vibrant hommage à son iconique Speedmaster, qui revient dans une version au boitier en or Sedna et lunette céramique brune qui emprunte les codes de la Speed d'origine avec ses couronnes symétriques et son fond étampé de l'Hippocampe de 1962. Pas à la portée de toutes les bourses, mais un très beau collector tout de même !



1962 est une année particulièrement importante pour l’horlogerie suisse… En effet, ce sont les tous débuts de la conquête spatiale, et bien évidemment, lors de cette aventure, lors de cette « nouvelle frontière » comme disait le président Kennedy, l’Homme emporta avec lui un outil indispensable : une montre mécanique.
 
Ainsi, en 1962, l'astronaute Walter « Wally » Schirra fait entrer Omega dans l'Histoire en portant sa propre Speedmaster lors de la mission « Sigma 7 » du programme Mercury. De son côté, la même année, Scott Carpenter faisait entrer Breitling dans l’Histoire en portant une Navitimer au poignet. Mais pour revenir à Omega, le décollage a lieu le 3 octobre 62 vers un ciel d'azur. Un départ qui  marque le coup d'envoi de la longue épopée spatiale de la Speedmaster qui deviendra, près de deux ans et demi plus tard, « la première montre officiellement certifiée pour toutes les missions habitées ».
 
En cette rentrée 2015, la Speedmaster « First Omega in Space » s'inspire du design classique du modèle porté par Walter Schirra. Ce chrono en or Sedna de 42 mm est doté d’une lunette en céramique polie de couleur brune et d’une échelle tachymétrique en nitrure de chrome mat. Son brun profond est également repris pour les compteurs en PVD et la minuterie qui dessine le contour du cadran central argenté opalin (très réussi). Tout comme les index appliqués, les aiguilles sont toutes en or Sedna et se caractérisent par leur design mi-alpha, mi-bâton. L'imposant boîtier est protégé par un verre saphir bombé résistant aux rayures traité antireflet sur les deux faces.
 
Le fond de boite est gravé des inscriptions spéciales « The first Omega in space » et « October 3, 1962 », ainsi que du numéro de série limitée annoncé par la mention « Numbered Edition No. ». Un bracelet en cuir brun avec surpiqûre beige complète cette montre animée par le mouvement mécanique manuel Omega 1861. Par contre, l’exception a un prix… Compter dans les 14.600 euros.
 
*l’or Sedna est un alliage spécial breveté d’or (exclusif à Omega), de cuivre et de palladium créer pour garantir une durabilité particulièrement exceptionnelle.
 

Montres-de-luxe.com | Publié le 8 Septembre 2015 | Lu 1574 fois



Alpina | Anonimo | Armin Strom | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Mido | Montblanc | Movado | Moser | Nomos | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques