Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Une IWC Aquatimer chrono flyback pour la 13ème édition Laureus


IWC vient de dévoiler la 13ème édition spéciale dans le cadre de son engagement auprès de la fondation Laureus. Disponible en édition limitée à 1000 exemplaires, cette montre de plongée embarque un boitier de 45 mm (étanche 300 mètres) en acier recouvert de caoutchouc avec calibre mécanique automatique chrono flyback.



Avant d’entrer dans le détail de cette nouveauté, rappelons que la Laureus Sport for Good utilise le sport comme outil pour favoriser le changement et mettre fin à la violence, aux discriminations et aux inégalités.
 
En 2018, près de 300.000 jeunes du monde entier ont bénéficié de plus de 160 programmes soutenus par la fondation dans 40 pays. Chacun des programmes est consacré à au moins un des six enjeux sociaux suivants qui s’inscrivent dans les objectifs de développement durable des Nations Unies : la santé, l’éducation, les femmes et les jeunes filles, l’employabilité, la société inclusive et la paix dans la société.

Cette nouvelle édition limitée sera donc produite à mille exemplaires au prix de 11.600 euros. Il s’agit d’un modèle Aquatimer dans sa version chrono bicompax-date. On retrouve bien évidemment le fameux cadran bleu –très beau d’ailleurs- caractéristiques des pièces de cette collection.
 
Cette montre de plongée embarque un boitier de 45 mm (étanche 300 mètres) en acier recouvert de caoutchouc avec calibre mécanique automatique chrono flyback (89365) d’une réserve de marche de 68h. Certes, un chrono flyback sur une plongeuse n’est pas des plus utiles, mais ceci est une autre histoire…  
 
Les larges aiguilles, les chiffres et les index sont recouverts de Superluminova pour que la lecture du temps soit aisée même dans les endroits les plus sombres. L’ensemble assure une visibilité optimale sous l’eau. C’est capital pour une montre de plongée digne de ce nom.

A noter que les temps de plongée se mesurent grâce au réhaut intérieur tournant qui se règle par le biais de la lunette extérieure. Le tout étant équipé du système « SafeDive » d’IWC qui garantit que la lunette interne ne peut être tournée que dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.
 
Le fond du boîtier est gravé d’une esquisse réalisée par Melan, jeune Sri-Lankais de 15 ans qui a gagné le concours de dessin organisé par IWC en collaboration avec Laureus dans le cadre des programmes soutenus par la fondation. Cette année, le sujet était « Place aux apprentissages »

Montres-de-luxe.com | Publié le 21 Février 2019 | Lu 868 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos