Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Vacheron Constantin et les montres pour femmes


Les femmes se sont intéressées très tôt à l’horlogerie, souvent pour agrémenter leurs parures d’objets parfois insolites mais souvent conçus comme de véritables bijoux. Leur aspect pratique n’était pas négligé pour autant, comme en attestent les nombreuses montres à sonnerie ou à calendrier réalisées pour la gent féminine.


Les femmes furent, rappelons-le, les premières à porter des montres bracelets. Il s’agissait de la Breguet N°2639 imaginée en 1810 pour Caroline Murat, Reine de Naples. Par la suite, de nombreux horlogers proposeront des garde-temps féminins. Et parmi eux, bien évidemment la manufacture Vacheron Constantin.
 
Objets fonctionnels ou d’apparat, montres bijoux ou sportives, les créations féminines de Vacheron Constantin ont de tout temps retracé l’évolution des sensibilités artistiques comme des courants vestimentaires.
 
Les archives de Vacheron Constantin permettent ainsi de retracer des pièces de commandes pour dame très tôt dans l’histoire de la manufacture avec, notamment, une montre sculptée en or jaune à répétition à quarts et petite seconde décentré datant de 1838.
 
Tout au long des décennies suivantes, les réalisations se succèderont, à complications parfois, souvent précieuses avec leurs boîtiers savonnettes, avant qu’apparaissent les premières montres de poignet, un atour féminin dont on trouve un premier exemplaire dans le patrimoine de Vacheron Constantin en 1889 déjà.
 
Avec l’avènement du 20e siècle, les créations féminines de la maison incarnent l’esprit du temps, d’abord d’inspiration Art Nouveau, puis Art Déco, avec une nette inclination vers la montre joaillière.
 
La collaboration avec Verger Frères, l’agent français de VC, qui durera jusqu’en 1938, apporte également son lot de nouveautés dédiées aux femmes, dont certains modèles révèlent des camées inspirés par l’art asiatique ou la Grèce antique.
 
A partir des années 1940, les femmes portent la montre quasi exclusivement au poignet. Les lignes géométriques de la période Art Déco ont progressivement cédé la place à des formes plus voluptueuses.
 
Conçues comme des bijoux qui disent l’heure, les montres à secret sont alors particulièrement appréciées et Vacheron Constantin s’emploie à déployer une formidable inventivité
stylistique au travers de ses designs illustrant parfaitement l’ère moderne.
 
Dans le sillage des années 1970, l’horlogerie féminine de Vacheron Constantin ose de nouvelles formes décomplexées, pour ensuite adopter les lignes plus sportives de la gamme Overseas dédiée à la femme contemporaine. En complément, les collections Traditionnelle et Patrimony ont été pensées pour traduire la sophistication technique et le raffinement esthétique de la mesure du temps conçus pour les femmes.
 
Une démarche encore soulignée par le récent lancement des montres Égérie : inspirées de la Haute Couture, elles incarnent un savoir-faire horloger et une sensibilité aux codes féminins sans cesse réaffirmée au cours des siècles.

1. Montre de poche sculptée dans l'or jaune, 1838
2. Pièce ornée d'une sculpture de deux déesses ailées, 1889
3. Montre avec cadran hexagonal, 1923
4. Montre "1972", 1976
5. Montre or jaune 18K, 1946
6. Kallista, 1979

Montres-de-luxe.com | Publié le 15 Juin 2022 | Lu 2341 fois