Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Vacheron Constantin parcourt la planète sous l'objectif de Steve McCurry


A l’occasion du lancement de sa collection d’Overseas « revisitées », la manufacture horlogère genevoise propose un autre regard sur le monde sous l’œil du photographe américain Steve McCurry. À travers l’objectif de ce grand maître de l’image… la manufacture. À l’image des 12 heures du cadran, le photo-reporter immortalisera 12 lieux insolites, comme autant d’instantanés de moments uniques saisis dans l’éternité.



Vacheron Constantin parcourt la planète sous l'objectif de Steve McCurry
Depuis leur création, les montres Overseas de chez Vacheron Constantin évoquent l’esprit du voyage : « celui qui façonne une vision affutée, sans cesse enrichie de nouvelles découvertes ». Tournée vers de lointains horizons dès ses débuts, la marque, présente déjà sur quatre continents au 18ème siècle, a bâti son expansion en parcourant la planète.
 
Elle a d’ailleurs conservé au sein de ses archives d’anciens registres baptisés « Rencontre », où étaient consignées les ventes effectuées à l’étranger. Sa notoriété s’est ainsi forgée au fil de ces rencontres, en des lieux toujours plus éloignés et ce, durant plus de 260 années d’histoire ininterrompue !
 
Pour mettre en lumière ce regard sur le monde façonné par le voyage, Vacheron Constantin a choisi un photographe de légende (connu notamment pour le fameux cliché de la jeune Afghane aux yeux verts*) : Steve McCurry. Si l’homme rêve tout d’abord de devenir cinéaste dans le domaine du documentaire, il finit par s’inscrire au Collège d’arts et d’architecture de l’Université de Pennsylvanie.
 
Après ses études, il entame un tour d‘Europe, puis visite l’Amérique du Sud et l’Afrique. Afin de concilier son métier et sa passion du voyage, Steve McCurry choisit de devenir photojournaliste. Sa philosophie du métier prend forme. Il s’agit pour lui d’observer la vie… et d’attendre : « alors », explique-t-il, « les gens oublient l’appareil et leur âme pénètre dans l’image ».
 
Il couvre les zones de conflits internationaux et civils, le 11 septembre 2001 et s'est vu décerner -entre autre- le Prix Robert Capa Gold Medal qui salue son courage et son esprit d’initiative. Récompensé, plébiscité dans le monde entier, son travail est guidé par un émerveillement pour la planète et les personnes qu’il rencontre.

Sa relation à l’homme est unique, tout comme son rapport au temps. Il en fait d’ailleurs son plus grand allié, lui qui recherche « l’inattendu, le moment du hasard maîtrisé, qui permet de découvrir par accident des choses intéressantes que l’on ne cherchait pas ». McCurry a une étrange faculté à traverser les frontières du langage et de la culture pour saisir des histoires relatives à l'expérience humaine.
 
Afin d’incarner la collection Overseas, Vacheron Constantin et Steve McCurry ont souhaité sillonner le monde : 12 lieux, 12 sites rares, méconnus, parfois inaccessibles, captés par l’objectif du photographe. Ce voyage a débuté en février 2016 à Genève -forcément- et se poursuivra à travers le monde durant un an. Affaire à suivre.
 
*jeune afghane réfugiée au Pakistan. Le National Geographic Magazine, qui a publié plusieurs de ses clichés, en fait la couverture de son numéro de juin 1985. McCurry n'apprend son nom -Sharbat Gula-  qu'en janvier 2002, avant de retourner la photographier avec quelques années de plus. 

Montres-de-luxe.com | Publié le 11 Avril 2016 | Lu 662 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos