Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Yema Superman 500 GMT : autant "plongeuse" que "voyageuse"


La maison horlogère française Yema, fondée en 1948, présente sa nouvelle Superman 500 GMT équipée d’un calibre maison permettant l’affichage de deux, voire trois, fuseaux horaires, étanche à 500 mètres et disponible sur cadran noir avec lunette bidirectionnelle luminescente. Une « toolwatch » aussi à l’aise sous l’eau qu’à la découverte de la planète ! Disponible en deux tailles de boitiers 39 ou 41 mm. A partir de 1.259 euros sur bracelet en cuir.



La Superman fut commercialisée à l’origine en 1963. A l’époque, ce garde-temps réputé indestructible fut choisi par l’armée de l’air française pour équiper ses pilotes. Ce modèle fut aussi choisi pour et par de grandes expéditions françaises : de Serge Debru, globe-trotter à Lionel Terray et Robert Paragot, alpinistes de haut niveau.
 
Bien plus tard, en 2017, la Superman fut relancée par la marque (groupe bisontin Ambre) dans une version quasi identique au modèle d’origine et depuis, cette montre a connu plusieurs déclinaisons et variantes.
 
Depuis quinze jours, cette plongeuse historique nous revient dans une version voyageuse… En effet, la Superman 500 GMT conserve son incroyable étanchéité à 500 mètres tout en étant désormais équipée d’un calibre automatique, le Yema3000, permettant l’affichage d’un second fuseau horaire.

En catalogue, trois nouveaux modèles disponibles à chaque fois, soit en 39 mm, soit en 41 mm, les deux tailles les plus demandées en matière de garde-temps sportifs. Comme le souligne Yema dans son communiqué, « la nouvelle Superman 500 GMT embarque de nouvelles améliorations techniques et une conception modernisée ».
 
Le fait est que l’Arc jurassien franco-suisse est de plus en plus intégré. Ce qui offre à Yema, la possibilité de travailler avec de nouveaux fournisseurs d’habillage locaux tous situés à proximité des ateliers de Morteau pour une production plus responsable et de meilleure qualité. Werthanor, entreprise suisse située à 15 km des ateliers et qui travaille avec les plus grandes marques de montres, est l’un des principaux fournisseurs.
 
Pour cette nouvelle Superman 500 GMT, le fameux bloque-lunette a été redessiné pour assurer une meilleure stabilité avec le tube de la couronne (c’était d’ailleurs déjà le cas pour la Superman 500 présentée en juin 2022).

Pour ce faire, la lunette a dû être repensée notamment avec des perçages supplémentaires permettant un déplacement optimisé du ressort de cliquet et un alignement plus précis de l’insert de la lunette.

Par ailleurs, avec la nouvelle disposition des joints, il est désormais possible d’ajuster le réglage de la lunette et de son bloque-lunette en surface de l’eau ! La Superman bénéficie aussi d’une étanchéité de 3 bars en position couronne dévissée représentant une amélioration majeure (en cas d’oubli par exemple).
 
Tout en conservant son épaisseur de 2,6 mm, le verre saphir double dôme a aussi subi une changement pour le rendre plus résistant tout en conservant l’ADN initial des Superman. La hauteur du verre a été réduite de 0,3 mm tout en s’élargissant de 0,6 mm sur son diamètre extérieur.
 
On remarque également que la lunette est devenue bidirectionnelle -GMT oblige- et qu’elle est graduée sur 24h. Elle est réalisée en verre saphir résistant aux rayures.

Conçue pour les voyageurs, la complication GMT permet de lire jusqu’à 3 fuseaux horaires différents à l’aide de l’aiguille GMT et de la lunette tournante à 24 clics (un par heure pleine. Ce qui est le cas de la grande majorité des fuseaux horaires sur la planète. Seuls quelques pays comme l’Inde ou l’Australie ont des fuseaux qui ne sont pas en heures pleines).

La lunette GMT avec son insert en saphir allié à du Superluminova (trois versions disponibles : rouge-blanc, vert-blanc et rouge-noir), a demandé une conception particulière afin d’offrir une visibilité jour/nuit même dans l’obscurité (les lunettes luminescentes restent assez rares sur le marché rappelons-le).
 
Cette construction spécifique a notamment permis de dissocier la lunette en 2 parties, comme en attestent les index de 6h et 18h. Quant au passage du Superluminova Grade Standard à Grade A, il permet d’assurer une lisibilité accrue. Cette graduation 24H luminescente sur la lunette et les aiguilles luminescentes facilitent la lecture des trois fuseaux horaires en toute situation.

Le repère luminescent qui se trouve sur la lunette 24h et l’aiguille luminescente en forme de flèche (sur les plongeuses, la trotteuse fait également office d’indicateur de marche, elle est donc indispensable) fournissent au plongeur une indication du temps de plongée en condition de mauvaise visibilité dans les plus grandes profondeurs.
 
Sur le cadran noir mat, la date a été réintégrée (vs la Yema Superman 500 qui est sans date) : ce qui est totalement cohérent avec une montre GMT qui a besoin d’afficher la date ! On remarque que l’aiguille des secondes, la trotteuse, reste identique aux anciens modèles Yema avec sa tête en forme de pelle. 
 
Le Calibre « maison » de deuxième génération Yema3000 est animé par des composants optimisés offrant une dérive journalière de +/- 10 s / j et une réserve de marche standard de 42h.

Cette montre est disponible avec trois options de bracelets : un strap en cuir de veau avec deux points d’arrêt crème ; un bracelet acier 316L comportant une extension afin de pouvoir le régler facilement et rapidement par-dessus une combinaison de plongée.
 
​Par ailleurs, spécialement conçu pour la Superman 500, la marque commercialise aussi un bracelet en FKM Viton qui a été étudié pour une utilisation intensive dans toutes les conditions extrêmes grâce à son matériau Viton léger, souple et très résistant ainsi qu'à la poussière. Ce dernier est muni d'une boucle déployante en acier 316L.
 
Bref, une montre sportive « plongeuse » et « voyageuse » offrant un excellent rapport qualité-prix en plus d’un design efficace et fort.

​Le jeune explorateur Pierre Hedan, ambassadeur de Yema

Pierre Hedan est un jeune explorateur de 24 ans et ingénieur de profession. Originaire de la ville de Rennes en France, Pierre se passionne très vite pour la montage grâce à ses grands-parents savoyards. A l’orée de ses 20 ans, il entreprend l’ascension du Mont-Blanc, puis celle du Kilimandjaro.
 
En décembre 2020, Pierre décide de partir en Laponie afin de se former auprès de guides polaires et de découvrir l’antarctique. Pierre rêve à présent de marcher sur les traces de Roald Amundsen, le premier homme à avoir atteint le Pôle Sud en 1911.
 
Son projet baptisé EXPÉDITION POLHEIM est donc né en 2019 et lui permettra d’atteindre le Pôle Sud en totale autonomie et sans moyen de traction depuis les côtes de l’Antarctique, une expédition de 650 kilomètres sur plus de 40 jours dans des conditions extrêmes.
 
Pierre s’est donné plusieurs années afin de préparer cette expédition et aura le plaisir d’être accompagné par Yema et d’endosser le rôle d’ambassadeur pour ses prochaines aventures. Pierre sera notamment équipé des nouvelles Superman 500 GMT pour ses prochains périples en Laponie et Groenland en février et mai 2023.

Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Mars 2023 | Lu 15208 fois






Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail