Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Zenith Felipe Pantone : chrono coloré


De nos jours, le monde de l’horlogerie aime s’associer avec le monde de l’art. Dernière collaboration en date ? Zenith et l’artiste contemporain argentin-espagnol Felipe Pantone (encore un artiste masqué qui ne présente pas son visage) qui propose une Zenith Defy 21 en céramique qui reprend les principaux éléments stylistiques de ce jeune graffeur. Série limitée à 100 exemplaires. Compter 18.600 euros…



Au même titre que les partenariats avec les sportifs, de nos jours, les marques horlogères aiment collaborer avec certains artistes. On se souvient en 2014 de la série spéciale Hublot avec Mr Brainwash qui donna lieu à un chrono maculé de peinture… Puis de la somptueuse édition limitée Richard Mille en 2016 avec Cyril Kongo qui se concrétisa par un garde-temps particulièrement réussi !
 
En 2019, TAG Heuer présentait deux montres réalisées en partenariat avec un autre artiste masqué, Alec Monopoly, avec une TAG Heuer Formula 1 et une Carrera Editions Spéciales reprenant le style de ce street artist.
 
Aujourd’hui, c’est donc Zenith qui poursuit dans cette veine avec Felipe Pantone, un artiste contemporain argentin mais ayant vécu dans le sud de l’Espagne depuis l’enfance. Déjà l’année dernière, la manufacture avait demandé au jeune homme de peindre une immense toile placée sur la façade de son bâtiment principal.

Pour cette collab', Felipe Pantone a repensé le chronographe le plus avancé de Zenith à ce jour. Le résultat de cette collaboration s’appelle Defy 21 Felipe Pantone. Un chrono qui s’annonce comme « une création étonnamment colorée » qui consiste à jouer avec les fréquences – à la fois visuellement et mécaniquement.
 
L'une de ses caractéristiques les plus frappantes de cette collab’ consiste en des ponts multicolores, trait caractéristique de l'œuvre de Pantone. Basé sur le principe des couleurs interférentielles, le revêtement des ponts reflète un dégradé de tons métallisés arc-en-ciel.
 
Selon la marque, ce serait « la première montre à utiliser ce type innovant de PVD tridimensionnel, avec des particules de silicium comme traitement de surface sur un mouvement, afin de produire un spectre de couleurs aux transitions parfaitement fluides ». Bien que le processus ait été normalisé, chaque pièce prendra des couleurs légèrement différentes.

Les aiguilles centrales des heures et des minutes prennent un aspect déformé qui ressemble aux éclairs qui figurent dans la plupart des œuvres de Pantone avec un dégradé de couleurs arc-en-ciel appliqué par le même procédé de pointe que sur les ponts du mouvement.
 
La forme et la taille inhabituelles des aiguilles, ainsi que l'application précise du PVD dégradé pour assurer une transition parfaite des couleurs entre les différents segments des aiguilles, se sont révélées bien plus difficiles à réaliser que prévu…
 
L'effet optique moiré, produit par de fines bandes alternant le blanc et le noir, est un thème récurrent dans les peintures et les sculptures de Felipe Pantone (il suffit d’effectuer quelques recherches sur Google pour s’en convaincre).
 
Ici, il a été miniaturisé et reproduit sur les ponts supérieurs et des parties du cadran en utilisant des techniques de gravure laser et de laquage si précises qu'elles donnent une illusion optique de mouvement fluide dans le contraste des bandes. Le cadran ouvert est tout aussi animé, avec un mélange de couleurs en dégradé et en colour block sur les index et les compteurs.

Par ailleurs, côté boitier (44 mm, étanche à 100 mètres), la céramique noire présente un motif quadrillé gravé sur la lunette, ainsi qu’une inscription "FP#1" gravée sur les quatre coins du boîtier pour signifier "Felipe Pantone El Primero".
 
On retrouve bien évidemment le mouvement « star » de chez Zenith : le chronographe El Primero 21 au 1/100e de seconde battant à une fréquence extrêmement élevée de 360'000 alternances par heure. Automatique, il offre une réserve de marche de 50 heures.
 
Afin de faire ressortir les différents détails du cadran et du mouvement chromatique, l'artiste a opté pour un bracelet en caoutchouc noir texturé avec un motif quadrillé déformé.
 
Pour ceux qui préfèrent une allure encore plus audacieuse, assortie aux tonalités saisissantes du cadran et du mouvement, un second bracelet en caoutchouc est proposé, avec un insert central allant du gris foncé à un éclair brillant de toutes les couleurs du spectre, selon l'angle d’éclairage. Les couleurs ne sont pas réellement intégrées dans le bracelet, mais sont le résultat de l'irisation causée par la surface du matériau et la façon dont il réfléchit la lumière.
 
Ce chrono se présente dans un écrin reproduisant un livre relié. Sur la couverture se trouve une peinture miniaturisée que Felipe Pantone a créée exclusivement pour cette série spéciale, accompagnée d'un certificat signé. La Defy 21 Felipe Pantone sera disponible dès le 15 mars 2021 dans les boutiques Zenith du monde entier ainsi que sur la boutique en ligne de Zenith. Edition limitée à 100 exemplaires.

Montres-de-luxe.com | Publié le 10 Mars 2021 | Lu 4123 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances