Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Cuervo y Sobrinos : des montres suisses alliant élégance vintage et tempérament cubain


Les montres Cuervo y Sobrinos restent encore largement méconnues du grand public français. Pourtant, cette marque qui a vu le jour à La Havane (Cuba) à la fin du 19ème siècle et qui a connu son heure de gloire durant les années 40, est digne de figurer parmi les grands noms de l’horlogerie... Après avoir failli disparaître au cours de la seconde moitié du 20ème siècle, Luca Musumeci, spécialiste en montres anciennes, acquiert définitivement les droits de la marque et l’a relance quelques années plus tard. Depuis sa renaissance, Cuervo y Sobrinos perpétue la tradition en proposant des montres élégantes et raffinées au design délicieusement rétro, que l’on imagine très bien aux poignets des acteurs de films en noir et blanc…


Cuervo y Sobrinos : des montres suisses alliant élégance vintage et tempérament cubain
Perle des Caraïbes, La Havane devient dès la fin du 19ème siècle le point de rencontre tant des intellectuels, des hommes d’affaires, des personnalités mondaines que des aventuriers et des navigateurs. Une île où l’air du temps a un autre parfum ; un parfum où la conscience et l’insouciance se côtoient et donnent naissance à la liberté d’être.

C’est dans cet esprit de qualité de vie que Armando Rio y Cuervo et ses frères dirigent, la joaillerie et l’atelier d’horlogerie de leur oncle Rámon… D’où le nom Cuervo y Sobrinos (sobrinos signifiant neveux en espagnol). C’est ainsi qu’au printemps 1882, la famille inaugure la boutique « La Casa » sur la prestigieuse Avenida Quinta de La Havane.

Rapidement l’entreprise rencontre une telle notoriété que dans les années 1890, Cuervo y Sobrinos décide d’agrandir son réseau de production en ouvrant trois autres bureaux européens en des points névralgiques.

Alors que la plupart des créateurs européens de produits de luxe élargissent leurs activités internationales vers d’autres continents, Cuervo y Sobrinos fait partie des premières maisons à oser le chemin inverse en se profilant avec succès sur le vieux continent : à Pforzheim en Allemagne où l’entreprise sélectionne les matériaux nobles tels l’or et les pierres précieuses, au cœur de Paris rue Mezlay où sont produites les plus prestigieuses pièces de joaillerie et plus tard en Suisse à La Chaux-de Fonds où naissent les créations horlogères.

En moins d’un demi-siècle, le mariage de la qualité des créations et de l’esprit latin de la marque conquiert les Amériques. Héritage d’un autre temps, plusieurs grandes marques horlogères (Rolex, Patek Philippe, Longines) associent leur nom à celui de Cuervo y Sobrinos et coproduisent des garde-temps à l’heure havanaise.

Pour la clientèle sélecte, une escale à « La Casa » au centre de La Havane devient un must lors de chaque voyage, comme celui de la visite des grands joailliers de la Place Vendôme à Paris ou de la 5ème Avenue à New York. Dans les années 40, apogée de la marque, les montres Cuervo y Sobrinos ne représentent pas seulement des garde-temps de haute gamme mais reflètent un style de vie et une manière d’être et de penser.


Cuervo y Sobrinos : des montres suisses alliant élégance vintage et tempérament cubain
De nombreuses personnalités internationales du monde littéraire, scientifique, cinématographique et politique s’attardent dans ce magasin à chacun de leurs passages à Cuba.

Comme en témoignent le livre d’or et les photographies retrouvés il y a quelques années seulement dans les sous-sols de l’ancien magasin, Ernest Hemingway, Caruso, Clark Gable, Winston Churchill ou encore Albert Einstein comptent alors parmi la fidèle clientèle de « La Casa » Cuervo y Sobrinos.

Après avoir inscrit son nom durant plus de cinquante ans parmi l’élite horlogère mondiale, la marque réduit considérablement son activité lors des évènements politiques qui surviennent dans le pays. Une partie de la famille Cuervo quitte Cuba pour s’exiler en Europe et durant quarante ans la marque sommeille.

Cuervo y Sobrinos : des montres suisses alliant élégance vintage et tempérament cubain
C’est en 1997 que, Luca Musumeci, spécialiste en montres anciennes et expert en histoire de l’horlogerie, acquiert définitivement les droits de la marque.

Il obtient ainsi l’autorisation d’accéder aux trois énormes coffres-forts installés dans les sous-sols de l’ancien atelier situé à Cuba. Il y découvre un fabuleux patrimoine composé de mouvements de montres intacts, de documents inédits tels que des esquisses et des dessins de montres.

Grâce à la collaboration de collectionneurs internationaux de renom, il met la main sur des anciennes pièces réalisées par les maîtres-horlogers des ateliers Cuervo y Sobrinos situés à La Havane.

C’est à partir de ce trésor caché et des réalisations horlogères retrouvées qu’il va s’inspirer pour reproduire le raffinement de cette époque à jamais révolue « El tiempo lento ». En 2001, Luca Musumeci rencontre Marzio Villa, spécialiste de la distribution de montres de luxe. Ensemble, ils décident de relancer la marque endormie depuis quatre décennies.

Cuervo y Sobrinos : des montres suisses alliant élégance vintage et tempérament cubain
Esplendidos
La ligne Esplendidos puise ses origines au cœur de la révolution architecturale qui a caractérisé les années Art Déco. Symbole du design extravagant aux lignes épurées, elle reflète l’âme avant-gardiste de l’époque. Le boîtier rectangulaire s’aventure dans une forme légèrement courbée qui lui accorde une contemporanéité indiscutable. Les modèles sont disponibles en deux tailles. La version chronographe monopoussoir, comprenant en son cœur le CYS 2450, propre calibre de la marque, est manufacturée en série limitée.

Prominente
L’âme des grands voyageurs. Cette ligne au trait de caractère aventurier et sensuellement masculine tire son origine d’un des plus grands cigares jamais produits. Selon la version proposée, la générosité de son boîtier rectangulaire, légèrement bombé, cache en son cœur deux mouvements mécaniques permettant la lecture d’un deuxième fuseau horaire.

Torpedo
Nommée selon le cigare classique de part sa forme ronde, la ligne se distingue au travers de son élégance intemporelle. Son diamètre de 40 mm lui confère un remarquable charisme. La ligne est déclinée en plusieurs modèles, la version classique, le GMT ainsi que le Chrono Pulsomètre.

Robusto
Née en 2005, la ligne Robusto est un hommage à l’homme du 21ème siècle, cosmopolite, élégant et actif. Design tout en arrondi, la Robusto se distingue de part son mouvement automatique haut de gamme visible grâce au fond en verre saphir dévoilant l’emblème de la marque ainsi que les détails sophistiqués du mécanisme. Elle existe en trois déclinaisons: classique version heure, secondes et date, sportive dans un modèle plongée et raffinée dans une variante comprenant un calendrier petite complication (heures, minutes, secondes, date, mois et jour de la semaine).

Cuervo y Sobrinos : des montres suisses alliant élégance vintage et tempérament cubain
Dans la continuité de l’esprit latin, le nouveau siège principal est installé à Lugano en Suisse. La production quant à elle, se fait traditionnellement dans des manufactures horlogères de renom de l’Arc jurassien.

En 2002, la marque Cuervo y Sobrinos est officiellement relancée en Europe (marchés prioritaires : Italie et Espagne). Pour son premier anniversaire, l’entreprise décide en 2003 d’allier son nom à la culture latine en créant un prix de reconnaissance officielle : le « Latino Internácional ». Une récompense qui rend hommage annuellement à des personnalités latines ayant brillé au niveau international dans leur domaine d’excellence. Le premier prix est attribué au cinéaste espagnol Pedro Almodovar.

En 2004, c’est au tour de l’acteur Andy Garcia de recevoir cette distinction. A la même période, la marque présente sa collection complète pour la première fois au salon 2003 Baselworld en Suisse et ouvre sa distribution aux marchés internationaux (USA, Russie et Allemagne en tête).

Nouveau défi relevé en 2005, avec le développement d’un nouveau calibre propre, le CYS 2450 que Cuervo y Sobrinos intègre dans un modèle chrono inédit, l’Esplendidos monopoussoir. Un projet réalisé en collaboration avec une manufacture suisse renommée.

A l’heure actuelle, où la frénésie semble régner sur le quotidien, Cuervo y Sobrinos dilate le temps. Chaque instant s’enveloppe d’une sensation intense, le temps ralenti – « El tiempo lento » prend possession du moment. Cette philosophie des garde-temps Cuervo y Sobrinos se reflètent au travers de la dénomination des lignes Esplendidos, Prominente, Torpedo, et Robusto. Chaque ligne répond en effet au nom d’un cigare. Rien de moins étonnant, La Havane étant le berceau de la manufacture des célèbres cigares cubains. Pourtant, fumer un cigare est un véritable luxe de nos jours, car il s’agit de savoir prendre le temps de savourer un instant précieux.

Chaque ligne puise son inspiration dans les esquisses et dessins découverts il y a seulement quelques années dans les sous-sols de l’ancien atelier de création Cuervo y Sobrinos de la Havane. Par conséquent, l’esprit originel, synonyme de luxe et de raffinement, se trouve gravé à jamais sur tous les garde-temps

Cuervo y Sobrinos : des montres suisses alliant élégance vintage et tempérament cubain
Presque tous les modèles sont manufacturés en or rose 18 carats ou en acier inoxydable. Les glaces sont en verre saphir. Tous les garde-temps sont étanches à au moins 3 atm (30 mètres). Les parties serties sont réalisées avec des brillants pleine taille ou des saphirs roses.

Au côté des couleurs classiques telles que le noir ou le gris perle, l’atmosphère havanaise et le parfum vintage se ressentent au travers des tons chauds tels que les nuances tabac, sable/crème, bois de rose ou encore écume, indigo, rose, framboise pour rappeler les tropiques.

Le guillochage savamment exécuté en forme de vague permet de renvoyer la lumière des couleurs telle l’eau des mers du Sud. Chaque modèle est disponible monté sur un souple bracelet croco en provenance de la Louisiane. Certaines versions sont rehaussées d’un bracelet en peau d’autruche ou de galuchat assorti aux couleurs des cadrans. Les modèles sont également disponibles montés sur bracelet métal ou or rose massif 18 carats.

Ultime touche havanaise, chaque garde-temps Cuervo y Sobrinos est livré dans un véritable humidor lui servant d’écrin.

Montres-de-luxe.com | Publié le 20 Juin 2008 | Lu 25271 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos