Terrascope JeanRichard : deux séries limitées en hommage à l’écosystème mexicain


Chez JeanRichard, la Terrascope est une montre d’aventurier, d’explorateur et de globe-trotter… Rien d’étonnant donc, à ce que la marque ait choisi ce modèle « tout terrain » pour rendre hommage au règne animal de l’écosystème mexicain. De fait, ces deux séries limitées à 50 exemplaires affichent sur leurs cadrans respectifs, la tête d’un aigle royal et celle d’un jaguar. Born to be wild…


Terrascope JeanRichard
La Terrascope, très masculine avec son boîtier coussin et sa grande lunette ronde, se reconnait au premier coup d’œil. Ce boitier particulièrement robuste, est étanche à 100 mètres, et abrite le mouvement JR60 à remontage automatique (42 heures de réserve de marche).
 
La première édition limitée, hommage à l’aigle royal, symbole de la nation mexicaine, se caractérise par un motif camouflage noir, finition satinée. Sur la partie inférieure du cadran, on peut admirer une fine gravure stylisée représentant ce puissant rapace. La version inspirée par le jaguar possède la même finition satinée mais déclinée dans un motif camouflage gris. Au-dessus de l’index des 6 heures, on retrouve la silhouette du mythique félin.
 
Ces deux animaux « totems » sont extrêmement respectés depuis l’époque préhispanique : en effet, les aigles royaux et les jaguars symbolisaient respectivement la lumière et les ténèbres dans la mythologie aztèque. L’aigle royal et le jaguar sont deux espèces essentielles au bon fonctionnement de leur propre écosystème, ils aident à maintenir l’équilibre des espèces qui partagent leur habitat. Ces deux animaux se surpassent jour après jour pour vivre (voire survivre) dans un monde en constante évolution. 
 
Chaque version est dotée d’un bracelet en caoutchouc, respectivement noir ou gris, décoré d’un léger relief strié et de la signature JR, et fermé par une boucle déployante.
 
Rappelons que la marque JeanRichard soutient financièrement la Fundación Refugio Salvaje, qui se consacre quotidiennement à la protection de ces animaux extraordinaires menacés d’extinction. Les personnes qui possèderont l’un de deux ces garde-temps s’associeront de cette manière à ces travaux de préservation.

Montres-de-luxe.com | Publié le 14 Octobre 2013 | Lu 1041 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques