Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

​Jeanrichard : interview de François Trinh-Duc


L’horloger suisse Jeanrichard a été l’un des premiers, voire le premier, à investir dans la communication dans le monde du rugby, à recruter ces sportifs de haut niveau comme ambassadeurs et à nouer des relations avec des clubs de l’ovalie. Dans cet esprit, la marque propose toute une série d’interviews de joueurs. La deuxième ? François Trinh-Duc, joueur du Montpellier Hérault Rugby qui vient d’être sélectionné dans le groupe France pour la coupe du Monde de Rugby 2015.



Comment définirais-tu ta philosophie de vie ?
Je suis un véritable épicurien. J’aime transmettre ma joie de vivre.
 
Est-ce que le temps est un luxe pour toi ?
Oui, bien sûr. En tant que sportif de haut niveau, il y a souvent des concessions à faire ! Clairement, je n’arrive pas à passer suffisamment de temps avec ma famille, ni à voyager ou à profiter de mes loisirs.
 
Décris-nous la minute la plus longue et la plus courte de ta vie ?
La minute la plus courte, celle qui passe le plus vite, c’était la naissance de mes deux enfants. Mais trois jours après cette naissance, le départ pour la Coupe du Monde était programmé. La minute la plus longue que j’ai vécue était ma blessure sur le terrain ; une fracture du tibia.
 
Si tu n’étais pas rugbyman, comment occuperais-tu ton temps ?
Je serais sans doute entrepreneur. C’est passionnant de trouver des bonnes idées et de les développer. Mais j’aurais quand même pratiqué beaucoup de sport.  
 
En quoi tes racines t’aident-elles à aller de l’avant ?
Je suis né à Montpellier et j’ai des origines vietnamiennes par mon grand-père paternel. Je reste très proche de ma famille qui m’apporte l’équilibre dont j’ai besoin. Elle m’insuffle aussi les bonnes valeurs, dont la plus précieuse est de garder les pieds sur terre ! 
 
Comment t’a-t-on transmis et comment transmets-tu ta passion ?
C’est mon grand frère qui m’a transmis la passion du rugby. Pour ma part, je la transmets en entrainant les joueurs de mon école de rugby de Pic Saint Loup.
 
Comment définirais-tu ta place et ton rôle au sein d’une équipe ?
Je suis n° 10 et je joue au poste de demi d’ouverture. Mon rôle est celui de distributeur du jeu. J’ai un poste important à forte responsabilité.
 
Quelle est ta plus belle découverte ou aventure ?
J’adore voyager. Lors de mon dernier déplacement en Californie, j’ai découvert des gens et des plages incroyables. Ce dépaysement a également contribué à rendre ce lieu plus spécial pour moi.
 
Comment te reconnais-tu dans les valeurs de Jeanrichard ?
Je trouve qu’on partage plusieurs valeurs, parmi lesquelles les rencontres, la proximité, le contact et la simplicité.
 
Quelles valeurs te ressemblent le plus ?
La simplicité.
 
Pour quelles causes t’investis-tu ?
Je me suis investi dans différentes associations : « Pour un sourire d’enfants » ; une ONG au Cambodge qui aide les petits chiffonniers à sortir de la misère. « TOM » qui lutte à sensibiliser le plus grand nombre au massage cardiaque et « Médecins sans frontières » parce que mon père est médecin et très impliqué dans cette association à Montpellier. 

Montres-de-luxe.com | Publié le 25 Mai 2015 | Lu 555 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances