Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



17 juillet 2010 : Omega commémore le 35ème anniversaire de la mission Apollo-Soyouz


Le 17 juillet 2010, Omega (Swatch Group) va commémorer le 35ème anniversaire de la mission Apollo-Soyouz marqué par la très célèbre poignée de main entre les généraux Stafford et Leonov. Pour cette occasion, la marque horlogère va lancer le chronographe Omega Speedmaster Professional Apollo-Soyouz « 35th Anniversary » en une édition limitée à 1975 pièces.



17 juillet 2010 : Omega commémore le 35ème anniversaire de la mission Apollo-Soyouz
17 juillet 1975, 16h19 au dessus de Metz (France) : le lieutenant général Thomas P. Stafford (astronaute, Etats-Unis) et le lieutenant général Alexeï A. Leonov (cosmonaute, URSS) se serrent la main dans le sas reliant leurs vaisseaux respectifs.

Ces pionniers de l’espace portaient chacun à leur poignet un chronographe Omega Speedmaster Professional. Et aujourd’hui encore, les chronographes Speedmaster font partie de l’équipement standard de tout astronaute de la Station spatiale internationale (ISS).

La mission Apollo-Soyouz a marqué l’histoire par ses dimensions politique, technologique et historique. C’était en effet la première fois que des engins spatiaux construits par différents pays s’arrimèrent dans l’espace. Cet événement débuta une ère de coopération internationale qui aboutit à la construction d’une station spatiale occupée en permanence.

Cette mission dont l’importance fut capitale tant sur le plan politique que technologique et historique marqua également le dernier lancement d’un vaisseau spatial Apollo.

Le 35e anniversaire de cette poignée de main historique, est célébré cette année par le lancement du chronographe Omega Speedmaster Professional Apollo-Soyuz « 35th Anniversary » en une édition limitée à (forcément) 1975 pièces.

Le cadran de ce garde-temps a été façonné à partir d’une météorite ayant survécu à son entrée dans notre atmosphère et à son impact avec la Terre. La structure inhabituelle des météorites résulte des températures extrêmement élevées atteintes lors de leur entrée dans l’atmosphère terrestre, suivie d’une période de refroidissement.

Dans ce cas précis, le cadran est constitué d’une seule pièce découpée dans la météorite et, parce qu’il n’existe pas deux morceaux de météorite identiques, chaque montre de cette édition limitée peut-être considérée unique.

A noter que la couleur noire du cadran en météorite résulte d’un traitement galvanique. Les aiguilles ainsi que les appliques sont rhodiées et les compteurs du chronographe ont été laissés dans la couleur naturelle de la météorite.

17 juillet 2010 : Omega commémore le 35ème anniversaire de la mission Apollo-Soyouz

Montres-de-luxe.com | Publié le 8 Juillet 2010 | Lu 3130 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos