Aerowatch montre de poche Lépine Hebdomas


La marque indépendante et suisse Aerowatch reste bien trop discrète sur le marché français… C’est dommage, car elle propose des produits d’un excellent rapport qualité-prix comme cette montre de poche en argent de 51 mm, dotée d’un calibre mythique, le fameux Hebdomas, qui au 19ème siècle offrait une réserve de marche de huit jours. Compter 6.980 euros.



Le marché des montres de poche est un marché ultra-niche, qui ne concerne que quelques amateurs dans le monde. Les marques en proposent régulièrement dans leurs collections, de l’entrée de gamme aux modèles de « haute horlogerie » mais globalement, les acheteurs restent rares.
 
Aujourd’hui, c’est Aerowatch qui vient de dévoiler un nouveau modèle. Comme elle le souligne dans son communiqué, « depuis sa création en 1910, la marque n’a cessé de produire des montres goussets et pendentifs ». Mais ce coup-ci, il s’agit d’un modèle bien particulier puisque le boitier en argent massif embarque le fameux calibre Hebdomas…

Créé et inventé en 1888 par le maître horloger Irénée Aubry de Saignelégier, le mouvement Hebdomas se voulait révolutionnaire pour l’époque en offrant une réserve de marche de 8 jours rivalisant avec les pendulettes et autres horloges.

Autre prouesse technique, la mise en évidence du balancier-spiral et d’une partie de l’échappement du côté cadran de la montre. Chose relativement courante de nos jours, c’était particulièrement innovant à l’époque.
 
Cette invention fut récompensée à maintes reprises par plusieurs distinctions prestigieuses, dont notamment des médailles gagnées lors de divers concours à Genève en 1896, Paris 1900, Chicago 1902, Bruxelles 1910, Berne 1914 et Milan 1916.

En cet automne 2018, Aerowatch a donc restauré le mouvement Hebdomas en conservant son aspect originel. Le boitier imposant (51 mm) de la nouvelle Aerowatch Lépine Hebdomas a été façonné en argent 925 dans les années 1950. Celui-ci est richement décoré d’un guilloché « style baroque » sur son fond et sa carrure.
 
Côté cadran, l’œil est tout de suite attiré par « le tic-tac » du balancier-spiral et son pont doré jaune gravé main. La sobriété du cadran brossé soleil, elle, amène luminosité et dynamisme ainsi qu’une touche plus contemporaine à cette réalisation.

Quant au disque de Lune, il offre des étoiles scintillantes entourées de fins chiffres romains. Le tout est complété d’aiguilles en acier bleui de « style Breguet ». L’indication de la date et du jour de la semaine sont visibles grâce à de fines aiguilles acier de couleur bleue. L’ensemble est protégé par un verre minéral bombé.
 
Ce garde-temps exclusif et réservé à une clientèle d’amateurs ou de dandys, est disponible dans les points de ventes officiels de la marque.

Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Novembre 2018 | Lu 1149 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos