Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Allemano Diver Shark & Crab : plongée dans les années 70


La marque horlogère italienne Allemano vient de dévoiler sa « plongeuse », une montre de 42 mm dotée d’un boitier en acier de forme coussin étanche à 300 mètres avec valve à hélium équipée d’un calibre mécanique automatique, d’une couronne à 4h et d’une lunette unidirectionnelle en aluminium. Trois cadrans disponibles : noir classique, bleu tendance et jaune très plongée. A partir de 1.770 euros.



Allemano n’est pas une marque allemande mais une entreprise italienne qui depuis des décennies, fabrique des instruments de mesure ; notamment des compteurs que l’on retrouvera dès les années 20 sur la Fiat 501 Torpedo ou en 1947, sur la toute première Ferrari 125 S.
 
Avec le temps, l’entreprise s’est développée et, en plus des manomètres, a entamé la production de thermomètres, de dynamomètres, d’altimètres, etc. Bref, de tous les instruments servant à mesurer des unités.
 
En 2019, Allemano a créé sa filiale Allemano Time destinée à commercialiser des garde-temps s’inspirant de ses instruments. Le concept n’est pas entièrement nouveau puisqu’en la matière, la marque horlogère française Reservoir, propose la même idée de base.

Mais l’interprétation est différente chez nos voisins transalpins. Pour Allemano Time, l’inspiration s’est avérée nettement plus rétro pour son premier modèle Man  et nettement plus vintage pour cette plongeuse qui s’inspire directement des designs en vogue dans les années 70.
 
Au sein de ce jeune catalogue, trois nouvelles plongeuses baptisées Shark 1973. En jaune, bleu ou noir. Chez Allemano, en italien, on appelle ces garde-temps des « misuratori del tempo » ou des « compteurs de temps ».
 
La star de ce trio de montres de plongée est bien évidemment l’édition limitée Shark & Crab 1973 jaune livrée dans un tube en plexiglass transparent avec en plus, le profondimètre de 70 mm « Crab » réédition de 1973 sur bracelet textile NATO.

Plus précisément, ces montres très réussies sont dotées de boitiers de forme coussin en acier brossé, étanches à 300 mètres, avec valve à hélium. La couronne vissée se trouve à 4h afin de faciliter les mouvements du poignet. La lunette unidirectionnelle 120 clics est en aluminium noir pour les versions jaune et noire et bleue pour la version bleue.
 
Naturellement, les index et les aiguilles sont recouverts de matière luminescente crème. On remarque que le numéro individuel de chaque montre figure sur le cadran : à coté de SN (serial number) et la trotteuse rouge avec contrepoids en forme d'étoile, signe caractéristique de la marque (on retrouve ce même design sur la Man régulateur). La date apparait à 4h avec loupe sur un verre saphir inrayable.

Quant au calibre Sellita automatique, il offre une réserve de marche standard de 40h. A découvrir chez Emile Leon à Paris.   



Montres-de-luxe.com | Publié le 3 Octobre 2022 | Lu 4594 fois