Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Armin Strom GMT Resonance


La collection Masterpiece de chez Armin Strom, lancée avec le modèle Premiere la Dual Time Resonance en titane s’élargit en cette fin d’année 2018 avec l’arrivée de deux nouvelles versions, l’une en or blanc et l’autre en or rose. Deux séries limitées à 8 exemplaires chacune qui mettent en avant, le fameux concept de résonnance. Explications.



Armin Strom reste une marque largement confidentielle, connue de quelques amateurs d’horlogerie seulement. Toutefois, cette maison indépendante encore en mains familiales, conçoit des montres d’exception -elle possède son propre outil de production- qui trouvent leur place au sein des plus belles collections horlogères dans le monde :  de Moscou à Hong-Kong en passant par Miami.
 
Ce modèle totalement hors-norme met la résonance à l’honneur : pour ce faire, deux mouvements indépendants ont été placés côte-à-côte dans un imposant boîtier ovale de 59 mm x 43,4 mm. Leurs régulateurs sont couplés par le ressort débrayable « Resonance », breveté par Armin Strom, « qui assure un mouvement horloger à deux-temps permanent entre les balanciers oscillants doubles » indique la marque dans son communiqué.
 
On sait depuis longtemps que la résonance des mouvements de montres et d’horloges, avec oscillateurs couplés synchronisés, améliore la précision en lissant les légères différences de précision de chaque mouvement et, pour les montres, en minimisant les effets indésirables des chocs sur la précision. « Ce que l’on sait moins, c’est que la résonance permet aussi de faire des économies d'énergie : l'énergie vibratoire qui se perd normalement entre les supports du régulateur est ici, conservée dans le système » précise encore le communiqué de la marque.
 
De fait, les tests réalisés en laboratoire par Armin Strom semblent révéler des gains de précision de 15 à 20% pour deux mouvements régulés de niveau chronomètre COSC, placés en résonance.
 
Le placement de deux calibres côte-à-côte (plutôt qu’empilés verticalement) a naturellement abouti à un boîtier de forme ovale, tandis que l’espace supplémentaire offert par les mouvements dans cette configuration laissait la possibilité de disposer de deux barillets par mouvement et d’une réserve de marche plus importante (110 h par calibre).
 
Le premier mouvement, à gauche, indique les heures, minutes, un indicateur 24 heures et indicateur de réserve de marche. Le second mouvement indique quant à lui, les heures, les minutes et un indicateur de réserve de marche.

​Qu’est-ce que la résonance ?

Tout corps en mouvement crée des vibrations dans son environnement. Lorsqu’un autre corps disposant d’une fréquence de résonance naturelle similaire à celle du premier reçoit ces vibrations, il en absorbe l'énergie et se met à vibrer à la même fréquence, par « sympathie ». Par exemple, un chanteur entraîné peut tenir une note qui va faire vibrer un diapason réglé sur la même fréquence.
 
Pour que les oscillateurs se synchronisent, ils doivent être finement réglés. Un enfant tentant de synchroniser ses pas sur ceux d'un adulte ne pourra probablement pas réussir plus de quelques pas, car les deux systèmes sont trop dissemblables pour résonner. 
 
Imaginez-vous en train de pousser un enfant sur une balançoire : l’enfant et la balançoire forment un pendule naturel qui aura sa propre fréquence naturelle (vitesse de balancement en arrière et en avant). Si vous poussez à la mauvaise fréquence (trop vite ou trop lentement) vous allez certainement bloquer le mouvement et ralentir la balançoire ; à l’inverse, si vous poussez à la fréquence naturelle ou à une fréquence proche de celle de la balançoire, vous allez augmenter l’amplitude (distance de balancement) du système enfant/balançoire.
 
En horlogerie, le phénomène de mouvement synchronisé fascine les horlogers depuis l’époque de Christiaan Huygens (1629-1695). Huygens, inventeur de l’horloge à pendule, a été le premier à découvrir la résonance entre deux pendules séparés dont il présumait logiquement qu’ils donneraient un temps légèrement différent.
 
Cependant, suspendus à une même poutre, les balanciers de pendules adjacents se synchronisaient ; les chercheurs ont par la suite confirmé que la poutre en bois commune permettait de coupler les vibrations et de créer une résonance. Les deux pendules fonctionnaient de façon synchrone. Au XVIIIe siècle, Abraham-Louis Breguet a démontré sa maîtrise de la physique avec l’horloge à double balancier en résonance.
 
Un choc externe ralentissant l’un des deux accroît la vitesse de l’autre d’une valeur identique ; mais les deux vont aspirer à revenir en résonance, lissant et minimisant les effets de l’influence extérieure pour retrouver leur rythme. Ce qui était vrai pour les horloges de Huygens et Breguet l’est tout autant pour la montre bracelet d’Armin Strom.
 
Les avantages de la résonance sont triples :
1) elle a un effet stabilisateur sur la mesure du temps (plus de précision) ;
2) elle conserve l'énergie (pensez à un cycliste professionnel profitant de l’aspiration de celui qui le précède en course) ; et
3) elle réduit les effets négatifs des perturbations extérieures (telles qu’un choc sur l’axe du balancier) sur la précision du chronométrage, ce qui à son tour, stabilise la marche (plus de précision).
 
Bien que ces avantages de la résonance soient connus depuis des siècles, seule une poignée d’horlogers ont créé des pièces d’horlogerie exploitant délibérément et efficacement le phénomène de résonance. Ce fut le cas notamment d’Antide Janvier (1751-1855) et d’Abraham-Louis Breguet (1747-1823). Aujourd’hui, Armin Strom se joint à eux et à FP Journe qui en a fait l’un de ses marques de fabriques…

​Spécificités techniques

Boîtier de 59 mm x 43,4 mm (anses comprises) en or blanc
Verre saphir et dos du boîtier traités antireflet
Épaisseur : 15.9 mm
 
Étanchéité : 50 m
 
Cadran guilloché à la main
Aiguilles acier inoxydable poli
 
Indications :
Mouvement manufacture Armin Strom, calibre ARF17
Remontage manuel, ressort débrayable de résonance breveté, indications de l’heure doubles, décentrées, 4 barillets
 
Mouvement 1 : heures, minutes, indicateur 24 heures, indicateur de réserve de marche.
Mouvement 2 - heures, minutes, indicateur de réserve de marche
Système de régulation : deux systèmes de régulation indépendants reliés par un ressort débrayable de résonance
Dimensions : 52,55 mm x 39,95 mm x 11,67 mm
Fréquence : 3,5 Hz (25 200 vph)
Finition : platine et ponts présentent une décoration de la plus haute qualité
Pierres : 70
Nombre de composants : 419
 
Réserves de marche : conique x 2 soit 110 heures pour chaque mouvement
 
Bracelet alligator noir
 
Prix de vente : 200,000 francs suisses

Montres-de-luxe.com | Publié le 20 Décembre 2018 | Lu 1326 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos