Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Audemars Piguet Royal Oak "Jumbo" : de titane et de verre métallique


La manufacture suisse Audemars Piguet vient de dévoiler une nouvelle itération de sa fameuse Royal Oak « Jumbo » Extra-Plate alliant deux matériaux hightech : du titane et du verre métallique ou BMG (pour la lunette, le fond et les plots du bracelet) pour ce garde-temps d’exception de 39 mm doté d’un cadran fumé bordeaux et du calibre automatique « maison » 7121. Détails.



« Suite au lancement de la pièce unique Only Watch présentée en 2021, ce nouveau modèle Royal Oak « Jumbo » Extra-Plat marque l’entrée du verre métallique précieux en collection » indique à l’occasion de cette présentation, Lucas Raggi, directeur développement Audemars Piguet
 
De fait, pour la première fois, la manufacture associe le titane au verre métallique (BMG), un matériau notamment utilisé dans le domaine de la micro-électronique ou du golf. Découvert dans les années 1960, cet alliage, quand il est refroidi très rapidement, partage certaines caractéristiques propres aux verres, telles que l’amorphisme et la dureté.
 
Si plusieurs centaines de types de verres métalliques existent, Audemars Piguet a choisi de développer le sien à base de palladium, ce qui lui confère une haute résistance à l’usure et à la corrosion ainsi qu’une brillance accrue.

Précisons également que c’est la première fois qu’un verre métallique à base de palladium apparaît en collection dans le secteur horloger. Pour ce faire, un procédé de production dédié a été développé : le matériau est d’abord fondu et coulé dans des moules (pour la lunette et le fond de boîte) afin de lui donner la préforme souhaitée.

La matière est ensuite refroidie rapidement pour conserver ses qualités intrinsèques, dont la dureté et l’élasticité. Une fois démoulées, les préfores sont usinées afin de leur donner leurs formes finales.

En raison du refroidissement rapide nécessaire à l’obtention du matériau, la taille et l’épaisseur des composants ne doivent pas être trop importantes et seules de petites quantités peuvent être produites.
 
Utilisé pour la lunette, le cadre du fond et les plots du bracelet, le verre métallique a été poli miroir pour révéler sa haute résistance aux rayures. Le design général n'est d'ailleurs pas sans évoquer les fameux modèles AP en éditions limitées qui associaient tantale et acier.

Cette finition, combinée à l’éclat du matériau, offre un contraste fort avec la boîte et les maillons du bracelet en titane, alternant les décorations polies et satinées emblématiques de la manufacture. Le fond porte en outre le poinçon « Pd500 », le BMG contenant plus de 50% de palladium.
 
Le cadran de ce nouveau modèle Royal Oak « Jumbo » Extra-Plat est décoré d’un motif soleillé et fumé bordeaux (d’aucuns regretteront sans doute le fameux motif « tapisserie » qui caractérise ce modèle).

Cette couleur vient contraster avec les tons métalliques des matériaux de la boîte et du bracelet. Par ailleurs, ce nouveau cadran est parcouru d’index et d’aiguilles en or rose recouverts d’un dépôt luminescent auxquels répond le monogramme AP poli et appliqué à 6h. La date s’affiche dans les tons rosés sur un fond bordeaux sombre.
 
Ce nouveau modèle de « Jumbo », étanche à 50 mètres, est équipé du Calibre 7121 introduit en 2022 en remplacement du Calibre 2121 qui animait les modèles « Jumbo » depuis 1972. Le modèle unique Royal Oak « Jumbo » Extra-Plat Only Watch fut d’ailleurs le dernier à avoir été équipé du Calibre 2121.
 
L’introduction du Calibre 7121 en 2022 a lancé la nouvelle génération de référence. Avec une épaisseur de 3,2 mm, ce calibre a été développé et produit par les ingénieurs et les horlogers d’Audemars Piguet pour s’intégrer dans la boîte iconique de 8,1 mm sans altérer l’esthétique ni l’épaisseur de la montre. De plus, la tige est désormais équipée d’un correcteur rapide de date.
 
Ayant nécessité cinq ans de développement, le Calibre 7121 (55h de réserve de marche) produit davantage d’énergie que son prédécesseur grâce à sa nouvelle construction et à son barillet plus grand.
 
Ce gain permet au mécanisme de gagner en précision durant une plus longue période. La masse oscillante centrale, montée sur roulement à billes, est équipée de deux inverseurs qui assurent un remontage bidirectionnel.
 
Le balancier est pour sa part pourvu de masselottes noyées dans son épaisseur afin d’éviter les frictions aérodynamiques qui freinent son mouvement. Le Calibre 7121 est en outre doté d’un mécanisme de date breveté à la fois très plat et peu énergivore.
 
Ce nouveau « moteur » HMD de 268 composants arbore des décorations prestigieuses telles que les Côtes de Genève, le satinage circulaire, le colimaçonnage, le perlage et le polissage des angles, qui peuvent être admirées à travers le fond saphir.

Celui-ci permet également de découvrir la masse oscillante en or rose 22 carats dédiée à la collection qui répond subtilement à la couleur des index et du logo AP sur le cadran.

Montres-de-luxe.com | Publié le 2 Octobre 2023 | Lu 7863 fois






Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail