Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Audemars Piguet : Windy, une sculpture cinétique de Meriem Bennami dévoilée à New-York


Windy, la première sculpture publique de l’artiste Meriem Bennani a été dévoilée fin juin marquant le début de la saison estivale du programme High Line Art. Co-commandée par High Line Art et Audemars Piguet Contemporary, Windy est installée à la hauteur de la 24e rue sur la High Line, où elle restera jusqu’en mai 2023.



Windy présente une nouvelle direction dans l’art de Meriem Bennani. L’œuvre transpose la pratique de l’artiste dans le domaine des films d’animation en une sculpture cinétique rappelant le mouvement représenté dans ses œuvres vidéo.
 
Se démarquant des codes de la sculpture statique traditionnelle, Windy est une tornade en mouvement, actionnée par dix moteurs, dont le rythme de rotation variera continuellement. Haute de 2,70 m, la sculpture est constituée d’environ 200 disques en mousse empilés les uns sur les autres.
 
La colonne vertébrale de la tornade est constituée de moteurs de vélo électriques reliés à chaque section de couches de mousse. Chaque système a été programmé différemment par l’artiste afin que toutes les sections tournent à des vitesses et séquences qui leur sont propres, créant des boucles uniques qui ne se répètent jamais.
 
Windy est ainsi le reflet de la pratique vidéo de Meriem Bennani : les séquences temporelles d’une installation vidéo multi-chaînes où chaque écran fonctionne sur sa propre boucle sans être synchronisée aux autres.
 
L’œuvre a été conçue pour affronter toutes les saisons newyorkaises, grâce à des disques en mousse
très légère, étanche et résistante aux rayons UV, permettant à la sculpture de tourner aussi bien sous la pluie que par beau temps. La coupe de la mousse a également été méticuleusement gérée afin d’éviter le gaspillage durant le processus de fabrication.
 
Née au Maroc et résidant à New York, Meriem Bennani est surtout connue pour ses œuvres vidéo
qui racontent des histoires sur le comportement humain et nos expériences en ligne et hors ligne.
 
Son travail est riche de références à la télé réalité, aux dessins animés, aux films documentaires et au réseaux sociaux, souvent abordées avec humour et une touche d’absurde. La plus récente série vidéo de l’artiste, intitulée 2 Lizards (2020), a été créée en collaboration avec la réalisatrice Orian Barki au début de la pandémie de COVID-19.
 
Devenue un phénomène viral du jour au lendemain, l’œuvre capture avec émotion l’expérience de la quarantaine et du grand isolement engendrés par la pandémie.
 
Windy est plus abstraite que les précédentes œuvres de Meriem Bennani. Grâce à cette commande, elle a pu explorer de nouveaux horizons créatifs et étendre sa pratique, tout en puisant dans diverses  sources d’inspiration. Le mouvement frénétique de la sculpture reproduit l’expérience de marcher  dans les rues bondées de New York et la fréquence de mouvement sur la High Line, l’un des parcs
publics les plus visités de la ville.
 
Alors que la métropole poursuit son retour à la normale après les confinements liés à la pandémie, Windy est un témoignage poignant de l’énergie frénétique et enivrante de New York.
 
Cette collaboration entre High Line Art et Audemars Piguet Contemporary met en lumière la mission
commune de ces deux programmes : inviter des artistes à créer une nouvelle œuvre leur permettant d’expérimenter et de développer davantage leur pratique. High Line Art et Audemars Piguet
Contemporary offrent toutes deux un soutien significatif, durable et collaboratif aux artistes, leur
donnant ainsi l’opportunité de créer une nouvelle œuvre qui n’aurait pu voir le jour autrement.
 
Toutes les œuvres commandées par High Line Art et Audemars Piguet Contemporary appartiennent aux artistes.
 
Près de 100% du budget annuel de High Line provient de donations. C’est la ville de New York qui
en est propriétaire et l’exploite sous licence avec les NYC Parks.

Montres-de-luxe.com | Publié le 1 Juillet 2022 | Lu 2763 fois