Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Audemars Piguet et Art Basel Miami Beach


La marque horlogère suisse de luxe Audemars Piguet et le Peabody Essex Museum (PEM) de Salem, Massachusetts, annoncent l'exposition d'oeuvres photographiques de Lena Herzog conjointement aux six Strandbeests (« créatures des plages ») de Theo Jansen, à l'occasion d’Art Basel Miami Beach, en décembre 2014.



Audemars Piguet et Art Basel Miami Beach
Pour sa deuxième année en tant que partenaire d’Art Basel, Audemars Piguet a collaboré avec le PEM pour présenter les créatures cinétiques à énergie éolienne de Jansen. L'exposition « Strandbeest » sera organisée sur le bord de mer entre les 21e et 22e rues (Miami). Rappelons que cette présentation sur la plage préfigure la première grande tournée américaine des Strandbeests de Jansen en 2015-2016 organisée par le PEM. Elle mettra à l'honneur, pour la première fois, Animaris Suspendisse, long de près de 13 mètres.
 
En coordination avec la présentation des Strandbeests à Miami Beach, des oeuvres de la documentariste et photographe d'art et Lena Herzog seront exposées en hommage à l'artiste néerlandais et à ses créations. OEuvres remarquables en elles-mêmes, ces photographies donnent à voir la passion qui est à l'origine des créatures sculpturales évolutives de Jansen. L'exposition présentera également des dessins des Strandbeests, des vidéos des créatures en train de déambuler sur les plages de Scheveningen, une installation de « fossiles » de Strandbeests, ainsi qu'une représentation du studio et de l'atelier de Jansen. L'objectif étant d'illustrer le méticuleux processus qui préside à la création des complexes sculptures cinétiques de l'artiste néerlandais. Des entretiens avec l’artiste et des démonstrations publiques quotidiennes des Strandbeests en bord de mer permettront de voir de près ces créations spectaculaires, et de mieux les comprendre.
 
Audemars Piguet proposera aussi une sélection d'impressions à grande échelle au jet d'encre et à la gélatine argentique réalisées par Lena Herzog pour mettre à l'honneur Strandbeest : The Dream Machines of Theo Jansen, son nouveau livre publié chez Taschen. La photographe basée à Los Angeles se rend chaque année depuis 2007 sur les plages de Scheveningen, aux Pays-Bas, pour y photographier Jansen et ses Strandbeests. Dans un article de Ian Frazier paru en 2011 dans le New Yorker, Lena Herzog affirme que les Strandbeests « poussent à la réflexion et au rêve ». Les photographies de Herzog, dont la grande précision technique est le fruit d'années d'étude et d'observation, capturent l'imagination créatrice et passionnée de Jansen, qui flotte librement quelque part entre l'art et la science.
 
Douées d'un système de locomotion étrangement proche de celui des êtres vivants, les Strandbeests (« créatures des plages ») sont le fruit d'un assemblage complexe de tubes de PVC, de bouteilles en plastique et de matériaux recyclés. Après quelque trente ans de recherche et de développement sur les côtes néerlandaises, les Strandbeests de Jansen ont évolué, étoffant leur structure rudimentaire pour devenir des créatures sophistiquées capables de réagir aux conditions de leur environnement : elles stockent l'énergie éolienne, modifient leur trajectoire lorsqu'elles approchent de l'eau, et s'ancrent dans le sol à l'approche d'une tempête.
 
Six de ces formes de vie alternatives seront exposées à l'occasion de d’Art Basel Miami Beach, dont Animaris Apodiacula, Animaris Ordis, Animaris Excelcius, Animaris Adulari et, en exclusivité, Animaris Suspendisse. Du 3 au 7 décembre, deux processions de Strandbeests seront organisées tous les jours à 10 h 30 et 16 h 30, ce qui donnera l'occasion aux visiteurs de voir Jansen diriger ses créatures surnaturelles le long de la plage, au gré du vent qui les anime.
 
En marge de la programmation d'Audemars Piguet à Miami, la maison horlogère suisse organisera aussi une sélection de garde-temps historiques et contemporains dans le Collectors' Lounge d’Art Basel, au Centre des congrès de Miami Beach. Le Salon A.P., une création du designer français Mathieu Lehanneur baptisée « Mineral Lab », a été dévoilé pour la première fois cette année à l’occasion d’Art Basel à Hong Kong. Repensé spécialement dans une nouvelle configuration, il évoque le paysage captivant de la Vallée de Joux. 

Montres-de-luxe.com | Publié le 18 Novembre 2014 | Lu 725 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances