BR05 : le sportive chic et urbaine selon Bell & Ross


Présentée en catimini à l’occasion de la dernière Foire de Bâle, la BR05 de chez Bell & Ross vient d’être officiellement dévoilée. Une montre qui conserve les codes chers à la marque, mais dans une gamme de garde-temps encore inédite chez l’horloger franco-helvétique : la sportive chic et urbaine. Un design clairement disruptif qui risque de surprendre les inconditionnels de B&R. Comment sera reçu ce modèle ? Seul l’avenir le dira. A partir de 3.990 euros.



Gros lancement -et gros pari- pour Bell & Ross en cette rentrée 2019 avec la présentation de cette toute nouvelle gamme. Une gamme encore inédite au sein du catalogue de l’horloger franco-helvétique : la sportive chic et urbaine. Une gamme qui comble un manque au sein même de ses collections, mais qui répond aussi à une carence « produit » dans ce segment de prix…
 
En effet, de nos jours, il devient difficile de s’offrir une belle montre en acier qui ne soit ni une montre de ville ni une pure sportive à moins de 4.000 euros. Dans cette gamme de tarifs, les modèles de sportives chics et urbaines sont extrêmement peu nombreux.  
 
La BR05 vise à répondre à ce manque. Son design atypique plaira-t-il aux clients ? Seul l’avenir le dira. Mais apparemment, les détaillants sont assez emballés… Si son design est incontestablement estampillé B&R certains lui trouveront des faux-airs de Royal Oak-Nautilus. Le fait est qu’on est dans le même esprit que ces deux sportives hors-catégories. Dans le même esprit certes, mais pas dans les mêmes prix !

De fait, la BR05 appartient à la famille des montres au boîtier intégré : le bracelet fusionne avec le boîtier. Pour Bruno Belamich, directeur de la Création et Co-fondateur de Bell & Ross : « l’intégration boîte bracelet se fait dans les codes de la marque tout en apportant une autre dimension à la montre : le premier maillon fait partie de la boîte. Ce type de design fait référence depuis les années 70 et lorsqu’on le transpose à Bell & Ross, nous obtenons un résultat à la fois évident, moderne et graphique ». Dont acte.
 
Le boitier de 40 mm -totalement mixte de nos jours- reste étanche à 100 mètres. C’est une bonne chose. Ses finitions alternent de belle manière le satiné et le poli. Cette alternance polie-satinée se retrouve également sur le bracelet acier à la souplesse remarquable et qui ne tire pas les poils. Cela fait toujours sourire, mais c’est important de le préciser.

Il est partiellement en « chute », partant du plus large au niveau du boitier pour s’affiner, ce qui signifie différentes largeurs de maillons, donc un bracelet plus cher à fabriquer, mais surtout plus esthétique au porter. La BR05 existe également sur caoutchouc, mais le résultat est moins convaincant.
 
Cette trois aiguille-date (calibre automatique) offre un cadran à la finition soleillée protégé par un verre saphir anti-reflet. Il se décline en gris argenté, bleu marine ou noir profond. On retrouve, bien évidemment, les fameux chiffres arabes qui font désormais partie de l’ADN de la marque.  
 
Ces variantes colorées sont complétées par un modèle au cadran et au mécanisme « squelettés », ce dernier étant limitée à 500 exemplaires. A noter qu’il existe également une version en or rose.  




Montres-de-luxe.com | Publié le 5 Septembre 2019 | Lu 7177 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos