Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Baume & Mercier Hampton Edition Polyptique : hommage aux dix ans du Musée Soulages de Rodez


Deux ans après avoir présenté une montre Hampton réalisée avec le peintre Pierre Soulages, la maison Baume et Mercier vient de dévoiler une nouvelle Hampton Edition Polyptique qui vient rendre hommage au 10ème anniversaire du musée Soulages.



C’est avec émotion que Baume & Mercier dévoile donc ce deuxième garde-temps librement inspirée d’une des œuvres Outrenoir de Pierre Soulages, disparu le 26 octobre 2022.
 
Cette nouvelle création, aboutissement d’une rencontre avec le peintre et le musée Soulages de Rodez, lui rend hommage par l'entremise du musée qui porte son nom et incarne, l’héritage puissant qu’il a laissé.
 
Plus concrètement, cette Hampton Édition Polyptyque Musée Soulages 10ème Anniversaire s’inspire d’une peinture de la série Outrenoir, intitulée Peinture 324 x 362 cm, 1986, Polyptyque I Édition. 
 
De grandes dimensions, cette œuvre appartient au musée Soulages, à la donation fondatrice, de Pierre et Colette Soulages : elle est le premier Outrenoir appartenant au musée, un polyptyque contemporain des recherches de lumière liées aux vitraux de l'abbatiale de Conques dont Soulages venait d’obtenir la commande publique : 104 fenêtres d’un verre blanc, translucide et non transparent.

Le premier garde-temps Hampton Édition Polyptyque Musée Soulages 10ème Anniversaire édité en février 2022 (100 exemplaires), était un témoignage de l’admiration de Baume & Mercier pour l’artiste Pierre Soulages (1919-2022). 
 
Actif sur deux siècles, de 1946 à 2022, Soulages, né à Rodez en Aveyron, figure parmi les plus grands peintres non figuratifs de son temps : il fut le peintre du noir et de la lumière. Aujourd’hui, les propriétaires des garde-temps de 2022 forment une communauté dont le point de convergence familier est le musée Soulages de Rodez. 
 
« La seconde pièce horlogère que nous lui dédions et que nous dévoilons aujourd’hui, exprime notre rêve devenu réalité : comme une incarnation de notre compagnonnage de quelques heures. Celui-ci est né dès notre première rencontre, lorsque Pierre Soulages, avec son épouse Colette, nous invita en juin 2021, dans leur maison de Sète, face à la Méditerranée » David Chaumet, directeur général Baume & Mercier.
 
Et de poursuivre : « à l’instant précis où il nous a suggéré de laisser pleuvoir deux délicates gouttes d’or sur les aiguilles, nous avons compris qu’il avait envie de réfléchir avec nous au design de cette première montre, mais aussi de celles à venir ».

Cette édition spéciale célèbre en 2024 le dixième anniversaire du musée Soulages situé à Rodez avec lequel B&M a tissé un lien depuis le lancement de la première édition, il y a deux ans. A l’occasion de ces dix ans le musée Soulages propose de nombreuses expositions, conférences, lectures, des spectacles et des publications.
 
Avec sa boîte et son cadran rectangulaires, la Collection Hampton est l’écrin horloger parfait pour interpréter la Peinture 324 x 362 cm, 1986, Polyptyque I. De l’exploration du noir à la transposition de la lumière, l’enjeu a été d’une grande complexité technique et esthétique, impliquant des technologies d’impression 3D innovantes.
 
La miniaturisation d’une œuvre aussi grande, consistant à donner vie à une peinture de 324 x 362 cm sur une boîte horlogère de 48.11 sur 31 mm et de 10 mm d’épaisseur, exige une ingéniosité et une technicité qui ont contribué à rendre le projet particulièrement passionnant pour les équipes de Baume & Mercier.
 
Prenant à cœur cette aventure artistique inédite, Pierre Soulages lui-même a formulé quelques souhaits. Les équipes ont veillé notamment à faire ressortir les contrastes lumineux sur les composants des montres. L’emploi de laiton usiné au laser et de pierres du Levant ont créé une apparence mate diffuse.
 
Le recours à un procédé de galvanoplastie a permis de recouvrir de couleur le cadran par électrolyse sur une épaisseur de 0,2 microns. Une laque de protection semi-mate d’une épaisseur de 10 microns a été également employée. Ces matériaux et procédés ont libéré le volume, façonné la matière et sublimé l’alternance d’ombre et de lumière.
 
Le cadran est une composition noire rappelant celle du tableau sur laquelle s’entrecroisent des passages verticaux ou obliques. Les aiguilles des heures et des minutes sont noires et se terminent par des demi-sphères en or rose, choix de l’artiste qui porte l’empreinte de sa force créative et de sa perception figurative du temps.
 
Rectangulaire, la boîte en acier-DLC a été microbillée, puis traitée par une déposition en PACVD (dépôt chimique en phase vapeur assisté par plasma). Le cadran est protégé par une glace saphir bombée inrayable, traitée antireflet sur ses deux faces. L’inscription « Baume & Mercier » est inscrite par métallisation sous le saphir.
 
Le fond de la boîte est lui aussi protégé par une glace saphir et fixé par quatre vis. La mention « Musée Soulages Dixième anniversaire  n° xxx/328 » est gravée dessus.
 
Un mouvement suisse mécanique à remontage automatique (ETA 2892) anime ce garde-temps aux finitions soignées, à l’instar du pont finition perlée.

Visible à travers le fond transparent, la masse oscillante noire est décorée des Côtes de Genève. Indiquant les heures et les minutes, la montre offre une réserve de marche de 42 heures et une étanchéité jusqu’à 5 ATM (approx. 50m).
 
Elle se porte sur un bracelet en simili-cuir d’un noir profond. Interchangeable, avec boucle ardillon en acier-DLC, rien ne vous empêche de la doter d’un joli cuir ! Le coffret exclusif dans lequel la montre est présentée rend lui-même hommage à l’architecture contemporaine du musée Soulages de Rodez.

Montres-de-luxe.com | Publié le 22 Février 2024 | Lu 4611 fois





Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail