Bell & Ross BR 03 Rafale : chrono furtif en vue !


Les liens entre Bell & Ross et le monde de l’aviation ne sont plus à démontrer. Pourtant, en voici encore un bel exemple. En effet, alors que se tiendra le Salon de l’Aéronautique au Bourget du 15 au 21 juin 2015, l’horloger franco-suisse en profitera pour dévoiler une belle série limitée de 500 exemplaires. Un garde-temps BR 03 en céramique noire mate abritant un chrono bicompax-date aussi furtif que le Rafale de Dassault, l’avion militaire omnirôles auquel il rend un vibrant hommage.



Voici un garde-temps à réserver aux fans d’aviation. Et plus précisément, aux fans d’aviation militaire. En effet, tout, dans ce nouveau chrono bicompax-date fait référence à l’un des plus mythiques des avions de guerre contemporains : le fameux Rafale. La couleur mate du boitier en céramique noire mate, la silhouette de l’avion sur le compteur des heures et les petites touches d’orange sur le cadran (aiguilles et indications) qui viennent rappeler les couleurs du cockpit. En tout, 500 exemplaires de cette BR 03 Rafale seront produits.
 
L’histoire entre Dassault et B & R remonte à 2013. A l’époque, l’horloger commercialise un modèle Vintage Falcon (déjà une belle réussite) à l’occasion du 50e  anniversaire du jet d’affaires. Cette année, c’est l’aviation militaire qui est à l’honneur. Et pas uniquement parce que la France vient enfin de vendre 36 Rafale à l’Inde pour 5 milliards d’euros ; au lieu de 126 prévus initialement dans le contrat. Mais ceci est une autre histoire… Revenons donc au Rafale.
 
« Un bel avion est un avion qui vole bien » aimait à rappeler Marcel Dassault. A l’origine du programme, au milieu des années 1980, l’Armée de l’Air et la Marine françaises avaient exprimé le besoin de remplacer sept types d’avions de combat différents par un seul modèle polyvalent. Le Rafale est donc le résultat de cette volonté de rationalisation. Cet avion de chasse high-tech, entré en service en 2004 dans la Marine et en 2006 dans l’Armée de l’air, peut remplir toutes les missions autrefois dévolues à plusieurs avions : défense et supériorité aérienne, bombardement, frappe air-sol longue distance, lutte antinavires, reconnaissance, dissuasion nucléaire, ravitaillement en vol de chasseur à chasseur.

C’est un appareil dit « omnirôle », capable d’accomplir plusieurs tâches au cours d’une même mission, en combinant par exemple attaque au sol et combat aérien ou encore tir air-air longue distance pendant une phase de pénétration à basse altitude. Le Rafale est également « interopérable », c’est-à-dire qu’il est apte à combattre au sein d’une coalition alliée en utilisant des procédures et des standards techniques communs.
 
Dans sa forme, le Rafale se caractérise par une conception aérodynamique basée sur une aile delta et des plans canard (petites ailes situées à l’avant du fuselage) qui lui confèrent une agilité exceptionnelle. Son cockpit est équipé d’un système de commandes de vol électriques totalement numériques qui garantit une sécurité et une maniabilité maximales, facilitant ainsi le pilotage. Son système de navigation et d’attaque lui permet d’effectuer un suivi de terrain en mode automatique sans visibilité, lui offrant ainsi une « excellente survivabilité » dans l’espace aérien adverse. En outre, grâce à la forme de son fuselage et aux matériaux composites utilisés, le Rafale possède une signature radar faible.
 
Motorisé par Safran, le Rafale est équipé de deux turboréacteurs à postcombustion. Il peut atteindre une vitesse maximale de Mach 1,8. Pesant seulement 10 tonnes à vide, il reçoit dans ses réservoirs internes 4,7 tonnes de kérosène. Sa capacité de charge externe va jusqu’à 9,5 tonnes (14 points d’emports), ce qui en fait le seul avion de chasse au monde capable d’emporter presque 1,5 fois sa propre masse à vide ! Equipé d’un radar RBE2 à balayage électronique à antenne active conçu par Thales, il peut « regarder » partout. Il peut ainsi effectuer simultanément plusieurs missions aux profils très variés, d’où le nom d’avion « omnirôle » pour le décrire.

Le Rafale est décliné en trois versions à partir d’une même cellule et d’un même système d’armes : un monoplace (le Rafale C) et un biplace (le Rafale B) qui opèrent à partir d’une base terrestre ; un monoplace capable de décoller d’un porte-avions (le Rafale M), doté d’un train d’atterrissage renforcé et d’une crosse d’appontage. Les trois avions utilisent 90% de composants communs. De taille modérée, extrêmement puissant, superbement agile et très discret, le Rafale bénéficie de tout le savoir-faire acquis par Dassault Aviation et par les 500 entreprises qui participent au programme.
 
A l’image du Rafale, réalisé avec des matériaux performants et innovants, le boîtier de cette BR 03-94 a été conçu en céramique. Un matériau qui tient une place de choix dans le domaine spatial et aéronautique pour la fabrication, entre autres, de pièces soumises aux très hautes températures, aux attaques acides, à la corrosion et à l’érosion. On le retrouve ainsi dans la conception des boucliers thermiques et des nez des fusées aérospatiales. Presque aussi résistante que le diamant, la céramique est quasiment inusable, inrayable et d’une couleur inaltérable puisque teintée dans la masse. Elle est également plus légère que l’acier, anallergique et possède des qualités de thermorégulation qui augmentent le confort au porter. Bref, un matériau idéal pour l’horlogerie, qui est d’ailleurs devenu un « must » dans cette industrie, surtout depuis que les marques ont réussi à proposer des versions mates, nettement plus masculines.
 
Pour réaliser cette BR 03-94 en céramique (42 mm), les concepteurs de Bell & Ross ont dû repenser la structure du boîtier. De fait, cette boite est construite autour du mouvement et de son container en acier ; le tout est protégé par une coque, un couvercle et un fond en céramique. Fonctionnelles, les huit vis visibles à l’extérieur du boîtier en céramique verrouillent la fermeture de l’ensemble, comme le ferait un serre-joints, garantissant la parfaite solidité et l’étanchéité de la boîte (100 mètres).

Cette BR 03-94 Rafale embarque en vol, un mouvement chronographe mécanique à remontage automatique. En reprenant les codes distinctifs de ce chasseur emblématique, cette montre affiche d’emblée une allure furtive au poignet.
 
Le boîtier en céramique noire mate se réfère aux teintes antireflets des tableaux de bord des cockpits d’avion. Le cadran s’habille de la couleur caractéristique du Rafale : un gris monochrome camouflage. La typographie des chiffres rappelle celle des immatriculations inscrites sur le fuselage de l’avion. Les aiguilles dédiées au chronographe se distinguent par une pointe d’orange (en aviation c’est la couleur de « l’essentiel » et des essais en vol) et offrent ainsi une excellente lisibilité.
 
Sur le rehaut, l’échelle tachymétrique permet les calculs de vitesse ; l’inscription « tachymeter » se révélant elle aussi d’un orange vif. Enfin, « last but not least », le compteur auxiliaire de la petite seconde arbore la silhouette de l’avion de chasse dont le nom apparaît comme une signature à six heures. La montre BR 03-94 est équipée d’un bracelet en caoutchouc naturel noir.

​Spécificités techniques

Bell & Ross BR 03 Rafale : chrono furtif en vue !
Mouvement mécanique automatique
Calibre BR-CAL.301
 
Boitier 42 mm en céramique noire mate
Verre : saphir traité antireflet
 
Etanchéité : 100 mètres
 
Cadran : gris mat
Chiffres, index et aiguilles des heures et des minutes recouverts de Superluminova
  
Fonctions : heures, minutes, petite seconde à 3h.
Date, chronographe temps cours : compteur 30 min à 9h, seconde du chronographe au centre.
Échelle tachymétrique sur le rehaut
 
Bracelet caoutchouc noir sur boucle ardillon en acier finition PVD noir

Montres-de-luxe.com | Publié le 9 Juin 2015 | Lu 5437 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques